100% Esprit Auto n°2 nov/déc 2009
100% Esprit Auto n°2 nov/déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de nov/déc 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : One4All média

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : X1 « Acces Premium by BMW »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 Une citadine polyvalente qui sort des sentiers battus ! Toyota Urban Cruiser Véhicule de loisirs urbain, l’Urban Cruiser allie à l’expertise de Toyota en matière de véhicules tout-chemin solides, le confort et la polyvalence d’une bicorps compacte, et les caractéristiques « éco-responsables » des moteurs Optimal Drive. Sous des dimensions compactes idéales en ville, l’Urban Cruiser bénéficie de tout le savoirfaire Toyota : habitabilité d’une 5 places, commodité, polyvalence et modularité d’une citadine, et solutions innovantes des technologies Optimal Drive dans le but de réduire notablement la consommation et les émissions de CO2. Son coté « baroudeur » sympa taillé à la serpe devrait séduire les adorateurs de voiture décalée par rapport aux citadines classiques : ceinture de caisse haute, passages de roue musclés, accentuent sa carrure massive. Tandis que les protections basses des boucliers et les moulures des bas de caisse noires renforcent l’esprit tout chemin. De profil, sa ligne est valorisée par le relief marqué des passages de roue et de grands rétroviseurs extérieurs offrant une excellente visibilité. A l’arrière, la lunette étroite, la largeur de voie et les pneus de 16 » assoient sa posture campée. Pour autant, l’Urban Cruiser affiche un Cx de 0,315 ! A bord, l’habitabilité est celle d’une 5 places et la modularité d’une bicorps classique, mais avec un niveau de confort supérieur. Le dessin horizontal imposant de la planche de bord valorise le volume intérieur. Compteur de vitesse et comptetours s’inscrivent de manière concentrique ; la console centrale « flottante » optimise l’ergonomie des commandes et des fonctions. Saluons la présence d’un indicateur de changement de vitesse afin de minimiser la consommation et les émissions de CO2. L’habitacle spacieux, malgré des dimensions extérieures contenues, fourmille de rangements et la capacité de chargement du coffre de 314 litres peut atteindre 749 litres sièges rabattus. Ces derniers coulissent, s’inclinent, se replient et se fractionnent (60/40) sur notre version deux roues motrices. Deux finitions sont au catalogue - Terra et Sol - toutes deux amplement dotées. Grande dedans, compacte dehors, le mixe semble idéal pour se faufiler en ville, tout en faisant preuve d’une belle agilité et d’un réel équilibre une fois sortie de celle-ci. D’autant que le nouveau bloc 1,33 Dual VVT-i profite d’une puissante de 101 ch et d’un couple de 13,4 mkg à 3.800 tr/min. A l’usage, il montre d’excellentes dispositions dynamiques tout en affichant la consommation raisonnable de 5,5 l/100 km et un taux de CO2 de 129 g/km. Bilan obtenu en parti grâce au système Stop&Start coupant automatiquement le moteur lorsque la voiture est à l’arrêt ; mais aussi au 6ème rapport long de la boîte de vitesse à la sélection douce et précise. Bref, tout concourt à un agrément et un confort digne de la catégorie supérieure. En offrant par ailleurs un niveau de sécurité, là encore, au dessus de tout soupçon : sept airbags, ceintures trois points avec enrouleur à blocage d’urgence et prétensionneur, appuis-tête actifs anti « coup du lapin », ABS, répartiteur électronique et aide au freinage d’urgence et contrôle de motricité et de stabilité du véhicule. Pour finir, sachez que les frais d’entretien ont été réduits au maximum : révisions fixés à 15 000 km, chaîne de distribution sans entretien, embrayage à rattrapage et tendeur automatique pour ne pas avoir à vérifier la tension de la courroie auxiliaire prévue pour durer 105.000 km, alors que le liquide de refroidissement est donné pour 150 000 km ! Cette tranquillité d‘esprit Toyota à un prix. Celui de l’Urban Cruiser démarre à 20 150 euros (version 4X2 Terra). Ce qui au regard des prestations, du caractère économique et de la polyvalence du véhicule, n’a franchement rien d’excessif. Drive shot Toyota Urban Cruiser 1,33 Dual VVT-i (4X2) Moteur Nombre de cylindres 4 en ligne Type de carburant Essence Distribution 2 ACT, 16 soupapes Cylindrée (cm3) 1329 Puissance maxi ch (kW) à tr/min 101/6000 Couple maxi (Nm à tr/min) 132/3800 Normes de dépollution Euro 4 Freins Avant Disques ventilés, diamètre 275 mm Arrière Disques pleins, diamètre 259 mm Disques Dispositifs supplémentaires Freinage antiblocage ABS Répartiteur électronique de la force de freinage EBD Aide au freinage d’urgence BA Contrôle de stabilité du véhicule VSC Contrôle de motricité TRC Suspensions Avant Jambes MacPherson à bras en L Arrière Essieu de torsion Direction Type Direction assistée électrique EPS à crémaillère Consommation Cycle mixte (l/100 km) 5,5 Capacité du réservoir de carburant (l) 42 Émissions de CO2 Cycle mixte (g/km) 129 Dimensions extérieures Longueur hors tout (mm) 3930 Largeur hors tout (mm) 1725 Hauteur hors tout (mm) 1525 Compartiment à bagages Capacité du coffre (en L) 314/749 Poids Poids à vide (kg) 1120 Poids total en charge (kg) 1590 Prix en euros Terra : 20 150 euros Sol : 22 150 euros
27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :