100% Esprit Auto n°19 sep/oct 2012
100% Esprit Auto n°19 sep/oct 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°19 de sep/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : One4All média

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 10,6 Mo

  • Dans ce numéro : Toyota GT 86 - 2012 Paris Mondial de l'automobile

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Essai local 30 Fiche technique Mécanique Cylindrée : 2.0L 4cyl. double inj. D-4S Puissance : 200ch - 7000tr/min Couple : 21 mkg - 6600tr/min Transmission : Arrière Carburant : Essence Performances Vitesse max : 210 km/h 0 à 100 : 8.2 s Consommation mixte : 6,9 l/100km CO 2 : 164 gr/km Autonomie : 701 km Poids et Mesures Poids à vide : 1262 kg Dimension : 4.24/1.78/1.28 (L/l/h) Réservoir : 60 l Volume coffre : 243 l Pneumatique : 225/50 R 17 tarif : à partir de 38 000 € test drive 100% ESPRIT AUTO• septembre/octobre 2012 Toyota GT86 L’essence même du plaisir de pilotage… Attendu avec impatience, le coupé 2+2 nippon est résolument axé sur le conducteur. Un appel à tous ceux pour qui la conduite est une passion, bien plus qu’une nécessité.
Dotée d’une carrosserie basse et aérodynamique, terriblement suggestive, la GT86 repose sur une plateforme inédite. L’avant met en valeur la calandre en T élargie, focalisant l’attention sur le bas de la voiture pour un look plus affirmé ; une vocation sport qui s’exprime encore dans les jantes alliage spécifiques de 17 » (chaussées en 215/45), le becquet arrière, les doubles sorties d’échappement et le logo « 86 » à pistons, apposé sur les ailes avant. Le contour du toit « pagode », les ailerons stabilisateurs sur les flancs et le soubassement de la GT86 pour augmenter encore sa stabilité latérale, illustrent le caractère soigné et affuté de la bête. Son gabarit mesuré (L 4,24m, l 1,77m, H 1,28m, empattement de 2,57 met 1200 kg sur la balance) en fait la sportive 4 places la plus compacte du marché. Ou plutôt 2+2, puisque les places arrière sont réservées aux enfants en bas âge… ou à des sacs de golf ! En revanche, rien à dire sur le cockpit. À bord, tout (ou presque) est dédié au conducteur, de l’ergonomie à la fonctionnalité. Dessin des sièges et assises sont au top pour supporter les accélérations, tout en restant confortables. Les petits volant, levier de vitesse et palettes de notre version automatique, tombent directement sous la main, à l’image des jouets imaginaires de notre enfance. Autour de l’imposant comptetours, le tableau de bord à trois cadrans témoigne du souci particulier apporté à leur position de lecture, pour rester parfaitement lisibles d’un coup d’œil, même en conduite sportive. Résultat : la Toyota GT86 se conduit comme si elle était un prolongement naturel de votre corps. Cerise sur le gâteau, la visibilité est bonne et les puissants passages de roue avant, visibles à travers le pare-brise, évoquent ceux d’une certaine Ferrari-Dino 246 GT : un rêve de gosse pour journaliste auto ! Alors évidement, lorsqu’il s’agit d’appuyer sur le bouton-poussoir de démarrage sur la console centrale façon carbone, non loin des interrupteurs à bascule type aviation, les pieds calés sur le pédalier en aluminium, le coeur s’emballe. Au rythme du 4 cylindres à plat de 1.998 cm 3 à pistons opposés, mis au point par Subaru, la mélodie est belle et la partition parfaite. Implanté à l’avant, le boxer profite en plus de la technologie D-4S Toyota, histoire de renforcer la puissance et le couple (200 ch à 7000tr/min et 21mkg à 6600 tr/min) sur une large plage de régimes moteur, sans sacrifier la consommation d’essence ni les performances environnementales : 6,9 l/100 km en moyenne pour 160 g/km CO2 environ (données constructeur). Une puissance, transmise aux roues arrière par un différentiel à glissement limité, qui optimise la motricité et l’adhérence en toutes conditions de roulage. De quoi propulser l’auto à la moindre sollicitation du pied droit et calmer sereinement ses ardeurs de l’autre, grâce à un freinage remarquable (ABS + contrôle de stabilité VSC débrayable) et une stabilité sans faille jusqu’aux limites de la voiture. Vous l’aurez compris, les sensations sont là et le plaisir rapidement accessible. Les plus blasés passeront très vite en mode Sport et franchiront la barre des 4500 tr/min pour bousculer une mécanique aux accélérations un peu trop linéaire en deça, et regretteront sûrement l’absence d’une cinquantaine de chevaux supplémentaires que la Toyota supporterait aisément ! La répartition des masses (53/47%) , le rapport poids/puissance, les réglages très étudiés des suspensions et de la direction permettent de tirer le meilleur parti de cette GT86, de sa quasi-absence d’inertie et de son centre de gravité très bas : de quoi exploiter pleinement sa vivacité, son agilité et son assurance en virage. Digne héritière de ses illustres aînées, la Toyota GT86 est une machine qui restitue à merveille le plaisir jubilatoire que procure la conduite d’un coupé original et abordable (à partir de 38 000 € ) qui sait évoluer avec son propriétaire. 100% ESPRIT AUTO• septembre/octobre 2012 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :