100% Esprit Auto n°15 jan/fév 2012
100% Esprit Auto n°15 jan/fév 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de jan/fév 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : One4All média

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 13,6 Mo

  • Dans ce numéro : Audi Q3... objectif : devenir la référence

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
Test Drive Essai local Fiche technique Modèle essayé : Opel Astra GTC 2.0 CDTI 165 FAP - Sport Moteur : Diesel, 4 cylindres Ligne, 16 soupapes Cylindrée : 1956 cm 3 Réservoir : 56 L Dimensions (L x l x h) : 4.47 m x 1.84 m x 1.48 m Empattement : 2.7 m Coffre (volume mini/maxi) : 380 dm3/0 dm 3 Freins : Avant - 0 mm, Arrière - 0 mm Pneus AV et AR : /R19 V et/R19 V Puissance maxi : 165 ch/121 kW à 4000 tr/min Couple : 350 Nm à 1750 tr/min Transmission : Roues motrices : Traction avant, Boîte manuelle 6 vitesses Les mesures (données constructeur) Vitesse maxi : 210 km/h Accélération (0 à 100 km/h) : 8.9 s Poids à vide/en charge : 1550 kg/2040 kg Poids remorquable freiné : 1160 kg Emission CO 2 : 129 g/km Consommation mixte : 4,9 L/100 km Les données complémentaires Nombre de portes : 3 Nombre de sièges : 5 Norme de dépollution : Euro 5 tarif : 32 900 € Associée au reste de la gamme Astra, la GTC ne partage pourtant aucun élément extérieur avec ses « frangines », à l’exception de la coque des rétroviseurs extérieurs et de l’antenne de toit ! Il en va de même, pour les jantes de 19 pouces au dessin spécifique qui chaussent à merveille notre modèle d’essai. Le style sobre de la face avant reprend la nervure centrale typique de la marque. Il est accentué par des projecteurs en œil d’aigle, avec des feux de jour reprenant le dessin en aile. Motif que l’on retrouve sur les blocs optiques arrière. Bref, côté design, le blitz (l’éclair Opel) a visé dans le mille, avec une voiture sexy, suggestive et désirable, juste comme il faut, afin de toucher une clientèle aussi large que possible. Son pare-brise panoramique qui offre au conducteur et aux passagers un champ de vision, similaire à celui d’un cockpit d’avion, s’ouvre sur un habitacle tout aussi charmeur et à la qualité perçue rassurante. La ligne de la planche de bord vous enveloppe tout en douceur et fait presque oublier l’emploie de plastiques durs, heureusement bien assemblés. L’accès aux places arrière est sans soucis ; pour autant les grands gabarits éviteront de s’y glisser au risque de passer leur trajet à se cogner la tête dans le plafonnier. La ligne de seuil de toit est volontairement plongeante, seule concession faite au design, pour la bonne cause… Le coffre de 380 litres est largement suffisant pour répondre au besoin courant. Un petit bémol sur la position de conduite, pas assez proche des prétentions sportives de l’auto à notre goût. En revanche, bravo pour le 2.0 CDTI de 165 ch ! Le moteur TurboDiesel common rail doté d’un filtre à particules et du nouveau système Start/Stop d’Opel, associe propreté et sobriété, 32 100% ESPRIT AUTO• Janvier/Février 2012 Opel Astra GTC Des formes et du souffle… Dans la famille Astra, la GTC fait figure de modèle à part, tant elle exalte le design et le comportement dynamique de la compacte d’Opel. à d’excellentes performances. Ses 39 mkg de couple permettent à l’Astra GTC d’atteindre la barre des 100 km/h en 8,9 secondes et la vitesse maxi de 210 km/h (données constructeur). La consommation mixte est donnée pour 4,9 lL100 km et 129 g/km d’émissions de CO 2. Ainsi, avec un plein (56 litres), l’autonomie avoisine les 1100 km. Sur la route, son onctuosité et sa souplesse, répondent parfaitement aux injonctions du conducteur, le tout sans à coup lors des passages de rapports de la boîte 6 manuelle. Sa commande est ferme, bien guidée, et si l’étagement peu sembler un poil long, il est compensé par le souffle linéaire et puissant du CDTI. Résultat, la voiture est très agréable à mener. Mais il est vrai qu’Opel s’est montré très rigoureux sur les dessous de la belle. Le train avant revu est aussi stable qu’incisif. Il reprend pour cela le système monté actuellement sur l’Insignia OPC (325 ch), qui contient les effets de couple dans la direction à l’accélération, et assure au conducteur une meilleure exploitation du potentiel de l’auto sans gêne dans la direction. Le train arrière a lui aussi progressé au profit de la stabilité latérale. Bref, le comportement est sans surprise et très sûr, et le confort « à l’allemande » - comprenez ferme - est loin d’être un défaut. Une petite dissonance dans cette partition presque parfaite : le rayon de braquage un peu grand. Pour le reste, la GTC sait faire parler la poudre dans un confort de bon aloi, en bonne bourgeoise dévergondée qu’elle est… Distinction dont elle tire en partie son aura auprès d’une clientèle sensible à cette attention ! Son niveau d’équipements, Sport, ne souffre d’aucune lacune et son prix - 32.900 € - est en parfaite cohérence avec les prestations proposées au regard du reste du marché.
Essai local Fiche technique Modèle essayé : Renault Twingo 1.5 DCi 75 Trend Moteur : Diesel, 4 cylindres Ligne, 8 soupapes Cylindrée : 1461cm 3 Réservoir : 40 L Dimensions (L x l x h) : 3.61 m x 1.65 m x 1.47 m Empattement : 2.37 m Coffre (volume mini/maxi) : 165 dm 3/951 dm 3 Freins : Avant - 0 mm, Arrière - 0 mm Pneus AV et AR : 175/65 R14 T et 175/65 R14 T Puissance maxi : 75 ch/55 kW à 0 tr/min Couple : 0 Nm à 0 tr/min Transmission : Roues motrices : Traction avant, Boîte manuelle 5 vitesses Les mesures (données constructeur) Vitesse maxi : 170 km/h Poids à vide/en charge : 980 kg/1412 kg Emission CO 2 : 90 g/km Consommation mixte : 3.4 L/100 km Les données complémentaires Nombre de portes : 3 Nombre de sièges : 4 Norme de dépollution : Euro 5 à partir de : 13 690 € - 1.2 16V 75 Trend 15 590 € - 1.5 DCi 75 Renault Twingo 2012 Retour aux sources En adoptant deux feux de position ronds remontés dans la calandre et la nouvelle identité design de la marque au cœur de celle-ci, la petite Renault retrouve sa mine joviale et craquante, tout en regardant vers demain. Ce 3 ème opus renoue avec la tradition d’une face avant expressive et attachante, en partie à l’origine du succès de la première génération. Le retour des feux ronds contribue à redonner une expression au regard de la nouvelle Twingo. Quant au losange, il a pris du volume et donne une nouvelle dimension à la marque, placé ainsi sur un fond noir. L’arrière n’est pas en reste, puisque de nouveaux feux s’ajoutent aux principaux, prenant place sur le hayon. En résumé, les lignes retrouvent du galbe et se font, du même coup, plus douces. Une synergie également de mise dans le traitement de l’habitacle et renforcée par la recherche d’harmonie entre les matières et les coloris utilisées. Notre version Trend, plutôt typés « confort », propose une sellerie sur fond noir et motifs bayadères colorés dans la partie supérieure. Le résultat est très « frais » et ajoute un côté lifestyle des plus agréables. De nouveaux motifs prennent place sur les plastiques durs de la planche de bord, lui donnant un aspect plus qualitatif. Pour le reste, pas de surprise si vous connaissez déjà la petite Renault, tant au niveau de l’ergonomie que de l’aménagement : on ne change pas une équipe qui gagne… L’habitabilité et la modularité sont donc ici de mise, avec ses deux sièges arrière séparés et coulissant indépendamment. De plus, son volume de coffre de 230 à 959 dm3, ses nombreux rangements et les solutions astucieuses disponibles en accessoires, la placent au top de sa catégorie. Grâce à ses motorisations, elle acquière un statut de routière à part entière. Le 1.5 dCi 75 à l’essai se montre très convainquant. Vif et largement adapté à une utilisation quotidienne citadine ou péri-urbaine, il procure un bel agrément à l’auto, dont la consommation et les émissions de CO 2 affichent un excellent rapport : 3,4 l/100km pour 85 g/km émis. Quant au comportement de la Renault, sa plateforme issue de la Clio, fait merveille et fait d’elle l’une des références de sa catégorie, tant en tenue de route qu’en confort. Digne héritière de la Twingo « originelle », cette nouvelle version révèle plus qu’un simple relifting. Bien au-delà de nos espérances, celui-ci insuffle un nouvel élan à cette petite 3 portes, ultime particularité qui fait de la petite française une exception culturelle sur son marché ! 100% ESPRIT AUTO• Janvier/Février 2012 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :