100% Esprit Auto n°14 nov/déc 2011
100% Esprit Auto n°14 nov/déc 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de nov/déc 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : One4All média

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 10,0 Mo

  • Dans ce numéro : Cayenne 3.0D V6 Tiptronic S, une Porsche à part entière

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
TesT Drive Porsche Cayenne 3.0D V6 Tiptronic S « Y a moins bien… mais c’est plus cher ! » Plus sportive et plus dynamique que jamais, le Cayenne II a été conçu pour séduire les plus exigeants, tout en restant une Porsche à part entière, y compris dans cette version diesel. 28 100% ESPRIT AUTO•# 3.2• NO v EmbRE/DécEmbRE 2011
essAi loCAl Fiche technique Modèle essayé : Porsche Cayenne 3.0D V6 Tiptronic S Moteur : Diesel, 6 cylindres V, 24 soupapes Cylindrée : 2967 cm 3 Réservoir : 85 L Dimensions (L x l x h) : 4.85 m x 1.94 m x 1.71 m Empattement : 2.9 m Coffre (volume mini/maxi) : 670 dm 3/1780 dm 3 Puissance maxi : 245 ch à 4000 tr/min Couple : 57,5 mkg à 2000 tr/min Transmission : Roues motrices : 4 roues permanent, Boîte automatique 8 vitesses Les mesures (données constructeur) Vitesse maxi : 220 km/h Accélération (0 à 100 km/h) : 7.6 s Poids à vide : 2080 kg Emission CO2 : 189 g/km Consommation urbaine : 8.5 L/100 km Consommation extra-urbaine : 6.5 L/100 km Consommation mixte : 7.4 L/100 km Les données complémentaires Nombre de portes : 5 Nombre de sièges : 5 à partir de : 68 000 € T out est déjà dit dans le titre… Cette nouvelle génération du Cayenne s’inscrit sans conteste dans la famille Porsche. Malgré ses dimensions extérieures revues à la hausse, ce gros SUV premium affiche une compacité et un dynamisme sans égal par rapport à son ainé. De même, le nouveau dessin des phares et de la face avant, ses épaules puissantes et musclés, ou encore ses magnifiques jantes 5 branches de 19’, lui permettent de se distinguer de la concurrence, en s’imposant avec force, élégance et distinction. Une impression qui se confirme à l’intérieur où l’habitacle revisité dégage une sensation de luxe et de sportivité, sans ostentation, du meilleur effet. Les cuirs et matériaux sélectionnés respirent la qualité ; il suffit de regarder l’ensemble de la planche de bord – cuir tendu caramel sur le tableau de bord, essence d’olivier brut et aluminium en rappel, etc. – pour s’en convaincre. Le poste de pilotage semble pensé pour éprouver un maximum de plaisir une fois au volant. Regretterons cependant la batterie de boutons officiant sur la console centrale, qui nuisent à l’ergonomie et font passer l’intérieur d’un cockpit d’un A380 pour une auto-tamponneuse… A moins que ce ne soit mon égo, qui n’ayant pu suivre des études jusqu’à un niveau Bac +12, se sent frustré de ne pas comprendre la fonctionnalité de chacun en si peu de temps ! Mais trêve de plaisanterie, et un rapide coup d’œil sur les poignées de part et d’autre de cette fameuse console centrale, typique des productions 4 portes maison, me rappelle s’il en était besoin, que chez Porsche même les « familiales » doivent forcément rimer avec « performances ». Il est donc grand temps de mettre le contact ! Sacrilège pour les porschistes, qui ne courent pas les rues en Guadeloupe, nous avons opté pour la motorisation diesel, désormais disponible sur certaines productions de Stuttgart et donc chez notre importateur. Un choix que nous justifierons et qualifierons de « responsable » sur ce type d’engin, mais aussi au regard de la cible visée. Le V6 de 3 litres installé sous le capot développe 245 ch et plus de 57,5 mkg de couple, pour une consommation moyenne donnée à 7,4 l/100 km et des émissions de CO2 également contenues. Combiné à la boîte 8 vitesses Tiptronic S, il se montre aussi discret que volontaire et dynamique, en répondant à la moindre sollicitation du conducteur. Prendre en main un Cayenne relève alors, à certains moments, d’une saveur toute aussi enivrante que d’autres productions « maison ». La traversée, puis Basse Terre par la côte, remontée via Vieux Fort pour revenir enfin vers la Grande Terre, tout y passe et l’exercice se fait avec un brio et une facilité peu commune. Normal, l’auto a au passage également profité d’une sérieuse cure d’amincissement. Une réduction de poids qui participe de façon évidente à une meilleure agilité et efficacité sur la route. Mais contrairement aux autres Porsche, le Cayenne est un plaisir qui se partage aussi en famille. Ainsi, les occupants profitent d’un espace aussi opulent que confortable, et l’équipement pléthorique se chargeant de satisfaire aux demandes de chacun. Alors que reste t’il à la concurrence ? Là encore, nous vous renvoyons au titre de cet article, fameux slogan publicitaire des 90’ que nous avons fait notre le temps d’un essai. Parce qu’à 68.000 € le prix d’appel, et des tarifs annoncés en concession comme alignés avec ceux de la métropole, là encore, cette concurrence doit avoir du mal à trouver le sommeil… 100% ESPRIT AUTO•# 3.2• NO v EmbRE/DécEmbRE 2011 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :