[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°61 mai/jun 2015
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°61 mai/jun 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°61 de mai/jun 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (277 x 362) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : investir pour les générations qui grandissent.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 LIBRE EXPRESSION En application de la loi « Démocratie de proximité » du 27 février 2002, le magazine des Pays de la Loire propose à chaque groupe politique un espace rédactionnel proportionnel au nombre d’élus qui le constituent. Les modalités de réalisation de cette rubrique ont été adoptées par le Conseil régional, réuni en séance plénière. GROUPES UNION POUR UN MOUVEMENT POPULAIRE ET MOUVEMENT POUR LA FRANCE Apprentissage : une opération enfumage de la gauche qui ne masque pas son échec coupable L’apprentissage est une voie d’avenir mise en danger par la gauche. 80% des apprentis trouvent un emploi dans les 6 mois suivant leur sortie de formation et la majorité des artisans y sont attachés alors qu’ils seront 30% à partir en retraite dans les 5 ans à venir. Ainsi, malgré la crise économique, l’apprentissage est une voie sûre à privilégier. Pourtant, sous les actions conjuguées de la gauche régionale et gouvernementale, le nombre d’apprentis ne cesse de décroître. Au niveau national, la gauche a instauré un dispositif en régression, malgré le rétropédalage de la Loi de finances 2015 : - suppression de l’indemnité forfaitaire versée de 1000 euros par apprenti et pour chaque année d'apprentissage, remplacée par une prime limitée aux entreprises de moins de 11 salariés et une aide de 1000 euros par jeune dans les entreprises de moins de 250 salariés ; - limitation du crédit d’impôt. La nette progression du vote extrémiste dans le monde rural, les villes moyennes et petites lors des élections départementales, est l’expression d’une colère, d’un sentiment d’abandon national et régional, et d’une forte demande de solidarité et d’action publique efficace. Les tardifs dispositifs budgétaires de la Gauche restent très insuffisants face aux défis de la ruralité et des territoires périphériques. Face à la montée en puissance des métropoles, notamment de Nantes, les élus UDI P14YSEEl.OIRE MAGAZINE BIMESTRIEL DU CONSEIL RÉGIONAL/N°61/MAI-JUIN 2015 Au niveau régional : - contrairement à d’autres régions, la gauche ligérienne n’a proposé aucune bonification qualitative (pour la mixité, l’insertion…). Elle n’a aucune démarche volontariste, ses aides maximums sont le minimum légal ; - chaque année, ce budget diminue de manière très significative : - 26,4% en 2013, encore – 6,7% sur les autorisations de programme et d’engagement 2014 ; et le budget 2015 prévoit une baisse de 5 millions d’euros pour les aides aux employeurs d’apprentis. Ce n’est donc pas un plan de relance qui vient d'être mis en œuvre mais une opération d’enfumage pour dissimuler un bilan catastrophique : le nombre d’apprentis est passé de 31 000 en 2007, à seulement 27 000 en 2014. C’est donc un échec patent dont la gauche régionale est comptable : à cause d’elle, notre région qui faisait la course en tête il y a 11 ans a perdu son ambition. CONTACT UMP : 02 28 20 61 10 -ump@paysdelaloire.fr - http://www.ump-paysdelaloire.fr www.facebook.com/UmpPDL - @UMP_pdl 9 o CONTACT MPF : 02 28 20 61 39 –mpf@paysdelaloire.fr INTERGROUPE UNION DES DÉMOCRATES ET INDÉPENDANTS Pour un Plan régional d’urgence du monde rural proposent que la Région affirme plus efficacement ses missions d’aménagement équilibré du territoire. L’UDI milite donc pour un Plan régional d’urgence du monde rural. L’investissement public régional doit concentrer ses priorités sur les infrastructures, numériques et routières, le développement de l’économie de proximité, l’agriculture et l’aide renforcée aux acteurs ruraux et surtout aux intercommunalités, qui subissent les baisses de dotations d’État. CONTACT : 02 28 20 64 69 –udi@paysdelaloire.fr - www.udi-paysdelaloire.fr @UDI_PDL o GROUPE ÉCOLOGIE SOLIDARITÉ Déroute d’AREVA : une opportunité Les pertes financières d’AREVA mettent en danger EDF, qui a lui aussi des dettes abyssales. Vite, particuliers, entreprises et collectivités locales, tournons-nous vers les énergies renouvelables, mieux maîtrisables et déjà moins chères. CONTACT : 02 28 20 61 37 ecologiesolidarite@paysdelaloire.fr G ROUPE DES ÉLUS COMMUNISTES Investissements porteurs d’espoir 557 millions d’ € seront investis dans les toutes prochaines années sur notre territoire régional. Ces investissements sont utiles aux populations, au développement du territoire et à l’emploi, comme en témoigne l’ouverture programmée de quatre nouveaux lycées. Cette politique d’investissement, utile et efficace, voulue par les élu-e-s communistes, atteste que l’austérité mise en œuvre par le gouvernement n’est pas la voie à suivre pour sortir notre pays de la crise, bien au contraire ! CONTACT : 02 28 20 61 07 groupe.communiste@paysdelaloire.fr http://groupecommuniste-paysdelaloire.fr
élua 611314.1. SoCIA F4obec'1 "- - - Razd Pt Rgpitfmin Soidzrli Fuaue tpgLip - 4aaYms 36 éhes 3 élus 18 élus 4élus 5élus, 5élus Pays de la Loire GROUPE SOCIALISTE, RADICAL ET RÉPUBLICAIN Garantir l’éducation partout et pour tous La Région doit anticiper l’avenir, dans l’éducation comme dans tous les autres domaines. Dans les 10 ans à venir, nous aurons à accueillir 12 700 lycéens de plus. Dans 25 ans, les Pays de la Loire compteront 100 000 jeunes supplémentaires. Face à ce défi démographique, aujourd’hui nous prenons nos responsabilités en investissant dans l’amélioration de l’offre lycéenne. Les élu-e-s de gauche savent que l’éducation est la première des richesses car elle permet à tout un chacun de s’épanouir. Elle reste aussi le meilleur moyen de s’émanciper de sa condition sociale. L’éducation permet de préparer l’avenir, de former les jeunes à être des citoyen-ne-s et pour intégrer le monde du travail. Pour ces raisons, l’éducation est à la fois au cœur de notre projet, de nos valeurs et de notre action. Notre ambition, c’est que chaque lycéen-ne ait accès à un établissement en capacité de l’accueillir et de le former, un établissement qui lui offre des conditions d’étude et de vie quotidienne dignes. Investir dans l’avenir, voilà notre fil conducteur. Début avril, au cours d’une session extraordinaire dédiée aux projets d’investissements régionaux, GROUPE EUROPE ÉCOLOGIE - LES VERTS Nouveauté : un Conservatoire des espaces naturels pour les Pays de la Loire ! Nous disposons, depuis le 1er avril, d’un Conservatoire des espaces naturels (CEN) fonctionnel en Pays de la Loire. Une anomalie enfin corrigée, puisque notre Région était la seule à ne jamais avoir bénéficié d’un tel outil. Un événement attendu, pour lequel nous travaillons depuis trois ans, fruit d’une large concertation. Bien entendu, depuis des dizaines d’années, les acteurs et actrices du territoire se sont mobilisés pour compenser cette absence. Ils ont développé des actions et une expertise scientifique dont nous n’avons pas à rougir. Mais nous ressentions tout de même un manque. D’abord, sur certains nous avons défendu un ambitieux programme qui mêle constructions, extensions et rénovations des établissements de formation. Nous avons voté la création de quatre nouveaux lycées, deux en Vendée et deux en Loire-Atlantique, deux départements qui connaissent une croissance démographique forte. Ces quatre nouveaux établissements seront principalement situés en milieu périurbain, pour répondre à l’accroissement démographique de ces territoires. Avec ces créations (à Nort-sur-Erdre, Pontchâteau, Aizenay et St-Gilles- Croix-de-Vie), nous plaçons les établissements au plus près des futurs élèves. Nous garantissons ainsi que le lieu de formation sera pleinement adapté aux besoins de la population, et que chacun pourra accéder à une éducation de qualité là où il vit. Faire sortir des bâtiments de terre est une chose. Adapter l’outil de formation en est une autre. C’est pourquoi à Savenay et Montaigu, nous mettons en œuvre des opérations de restructuration des lycées dans l’objectif d’accroître leur capacité d’accueil. Nous faisons ainsi face à la croissance du nombre d’élèves tout en valorisant notre patrimoine. territoires où le réseau associatif est moins implanté ; ensuite, dans le domaine de l’acquisition foncière, où les CEN sont partout en France des acteurs incontournables pour garantir une gestion exemplaire des espaces naturels ; enfin, en termes de formation, montée en compétence, animation de réseaux. Un CEN qui ne part pas de « zéro » : il naît du mariage de deux acteurs de la scène naturaliste, le Conservatoire des Espaces Naturels de la Sarthe et le Conservatoire des Rives de la Loire et de ses affluents (CORELA). Il bénéficie donc des acquis de ces associations, dont il poursuivra les actions, tout LIBRE EXPRESSION 17 En parallèle de ce travail d’adaptation, la majorité de gauche à la Région met en place un plan pour la modernisation des équipements. Notre volonté est l’amélioration des conditions d’étude. À Nantes, Angers, Brain-sur-l’Authion ou encore Sablé-sur- Sarthe, le Conseil régional va engager des opérations qui touchent aussi bien les conditions d’enseignement que d’hébergement des jeunes. Ce Plan pour l’éducation concerne évidemment l’ensemble des établissements de la Région, qu’ils relèvent de l’enseignement public ou de l’enseignement privé. Notre action concerne tous les lycées des Pays de la Loire. La gauche appuie par là d’importants projets dans des établissements privés à Angers, La Roche-sur-Yon ou encore Cholet. Notre volontarisme garantit que dans dix ans, partout en Pays de la Loire, les futur-e-s lycéen-ne-s trouveront des établissements neufs ou rénovés, en état de les accueillir et de les former. Ainsi, nous agissons en responsables : notre région sera désormais armée pour répondre aux besoins et aux défis de demain. Nous nous préparons dès aujourd’hui pour affronter demain. CONTACT : 02 28 20 61 20 - groupe.ps@paysdelaloire.fr - http://ps-paysdelaloire.fr www.facebook.com/pspaysdelaloire - @pspaysdelaloire en travaillant sur de nouvelles missions. Il se mettra au service de vos élus, pour les accompagner dans leurs projets, il pourra construire des partenariats avec les entreprises qui souhaitent s’engager pour la biodiversité, il mettra à votre disposition un large éventail d’informations et pourra répondre à vos questions. La création du CEN vient ainsi conforter la place de la Région dans son rôle moteur pour la préservation de la nature, de la biodiversité et des paysages de nos territoires. CONTACT : 02 28 20 61 24 - europe-ecologie@paysdelaloire.fr - www.ee-cr-pdl.net WWW.PAYSDELALOIRE.FR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :