[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°60 mar/avr 2015
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°60 mar/avr 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60 de mar/avr 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (277 x 362) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : ce que trouvent les chercheurs en Pays de la Loire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 ACTU � RÉGION Réchauffement climatique : des ambassadeurs sur le terrain Comme 21 autres jeunes ambassadeurs en Pays de la Loire, Pierrette intervient auprès des lycéens et des apprentis pour les mobiliser sur les questions environnementales. ©Région des Pays de la Loire-Ouest Médias-P. Minier LGV BRETAGNE-PAYS DE LA LOIRE : POINT SUR LES TRAVAUX La ligne à grande vitesse Bretagne - Pays de la Loire, prolongement de LGV Paris - Le Mans en direction de Rennes et de Nantes, avance. Le terrassement terminé, les travaux de pose de la voie s'engagent. Fin janvier, un aiguillage de plus de 200 m a été mis en place à la jonction de Connerré (72), entre la ligne classique et la nouvelle. Une opération délicate qui a mobilisé plus d’une centaine de personnes, le tout en un temps record – 2 week-ends – pour rétablir au plus vite la circulation. Fin des travaux été 2016, pour une mise en service en mai 2017 après les essais de sécurité nécessaires. DES FESTIVALS DE MUSIQUE SERVIS À DOMICILE ©Région des Pays de la Loire-Ouest Médias-L. Failler U n matin de janvier, dans un lycée des Pays de la Loire. Du haut de ses 22 ans, Pierrette Saupin fait face à une trentaine de jeunes de première. Elle s'apprête à leur présenter les enjeux du réchauffement climatique. « Au début, j'étais stressée. Mais les lycéens nous mettent rapidement à l'aise », confie-t-elle. Cette jeune Nantaise, en Master 2 Droit de l'environnement et du développement durable à l'université de Nantes, s'est portée volontaire pour devenir ambassadrice de la COP 21 dans les lycées et les centres de formation d'apprentis. La COP 21, c'est la conférence internationale sur le climat qui se déroulera en fin d'année à Paris. Baisser le chauffage, éteindre les lumières : pour quoi faire ? Le rôle de Pierrette, c’est de transmettre aux élèves, au cours d'interventions d'une heure environ, les connaissances de base sur le réchauffement climatique et l'effet de serre. « J'ai remarqué qu'ils avaient souvent des notions floues sur ces sujets. Leurs parents leur disent de baisser le chauffage, de mettre un pull, d'éteindre les lumières. Mais ils ne savent pas vraiment quels sont les résultats produits par ces actions. » Peu à peu, le dialogue s’installe, les ambassadeurs, par binômes, interagissent au maximum avec les lycéens, en leur posant des questions. « On remarque que face à des jeunes, les lycéens sont plus réceptifs, plus intéressés. Et personnellement, ça m'apporte beaucoup d'être ambassadrice. On a tendance à dire qu'on ne peut rien faire individuellement pour préserver l'environnement. Là, j'ai l'occasion de faire quelque chose de concret, d'éveiller une petite conscience environnementale chez ces jeunes. » Pierrette, qui se destine à une carrière de juriste en droit de l'environnement, est persuadée que « l'éducation à l'environnement est fondamentale. On doit s'y atteler si on veut voir les comportements changer. » Pauline Jahan EN DÉTAIL À la fin de l'année, la COP 21 (pour 21 e Conférence climat 2015) va réunir à Paris les états membres des Nations Unies autour des enjeux du changement climatique. La Région des Pays de la Loire a décidé d'y associer les jeunes, en lançant le dispositif Ambassadeurs de la COP 21. Au total, 22 étudiants se sont mobilisés. Toute l'année, ils vont sensibiliser les lycéens et les apprentis des établissements régionaux aux enjeux de la conférence climat-énergie. De la musique près de chez vous : c'est le credo des festivals À suivre de près et Chant'Appart. Jusqu'au 30 mars, Chant'Appart (www.chantappart. fr) sert la chanson à domicile, dans près d'une centaine de « petits lieux » de spectacles des Pays de la Loire, pour valoriser les artistes régionaux émergents. Même ambition pour le festival de musiques actuelles À suivre de près organisé par les MJC. Du 6 mars au 5 décembre, des concerts seront organisés dans une douzaine de lieux, pour renforcer le maillage culturel du territoire régional. Plus d’infos sur www.culture.paysdelaloire.fr Le chiffre 3 632 614 Selon l’Insee*, nous sommes en effet plus de 3,6 millions d'habitants en Pays de la Loire. Les Pays de la Loire sont ainsi la 5 e région la plus peuplée de France et la 1 re du littoral atlantique. *Chiffres officiels du dernier recensement de population 2012, parus fin 2014. MAGAZINE BIMESTRIEL DU CONSEIL RÉGIONAL / N°60 / MARS-AVRIL 2015
ACTU � RÉGION 7 ©Région des Pays de la Loire-Ouest Médias-P. Minier Val de Loire « Une vitrine touristique à l'international » Paris, la Côte d'Azur, le Mont Saint-Michel : ces destinations font rêver les touristes étrangers... Demain, le Val de Loire devrait se hisser au même rang. Explications de Sophie Saramito, vice-présidente de la Région des Pays de la Loire et présidente du Comité régional du tourisme. Comment le Val de Loire, à la croisée des Pays de la Loire et du Centre, est-il devenu une destination valorisée à l'international ? C'est le résultat d'un processus qui remonte aux années 2000. L'objectif était de mettre en valeur le paysage et de réaffirmer l'identité de la Loire. En 2012, la marque Val de Loire a été créée afin d'accroître la notoriété et la visibilité de cette destination à l'étranger. Alors quand l'État a décidé de promouvoir de nouvelles terres touristiques à l'international, plus axées « nature », les deux Régions (Centre et Pays de la Loire) ont déposé un dossier qui a été retenu, avec dix autres territoires. Quels atouts ont permis au Val de Loire d'être sélectionné ? S'étendant du Loiret jusqu'à Saint-Nazaire, cette zone est vaste et diversifiée. Son potentiel touristique est énorme. Elle dispose d'un patrimoine architectural extraordinaire, avec notamment les fameux châteaux de la Loire, mais aussi le vignoble, les jardins, les villes, les événements et lieux culturels… Une partie importante du Val de Loire est classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Et n'oublions pas la Loire à Vélo qui, avec son parcours en roue libre de 800 km, en est un peu la colonne vertébrale ! Quelles actions vont être mises en place ? De nombreuses activités sont en plein essor : le tourisme fluvial, l’œnotourisme, le tourisme d'entreprise. L'un des enjeux pour les professionnels sera de tirer le meilleur bénéfice de ce nouveau rayonnement à l'international. www.valdeloire.org Corentin Vital En image Sortie du Guide du Routard « La Loire à Vélo » Les éditions Hachette Tourisme lancent une nouvelle collection de leur célèbre Guide du Routard, les « grands itinéraires cyclables». 1 er numéro : La Loire à Vélo ! Découvrez plein de conseils pratiques, de bonnes adresses et de cartographies pour organiser votre parcours le long des 800 km de l’itinéraire. Cette nouvelle édition est le fruit d’un partenariat entre l’éditeur et les Régions Centre et Pays de la Loire. 14€, 200p. couleur, à spirales pour faciliter la lecture en mode cycliste, disponible dans le réseau Hachette et toutes les librairies. Une version e-book pour tablettes et smartphones est également disponible sur les stores. Silver économie : évaluer les risques pour éviter les chutes L'entreprise Domus Prévention, créée en juin 2014 à Angers, a mis au point une méthode innovante pour permettre le maintien des personnes âgées dans leur domicile. Antoine Maréchaux ©Région des Pays de la Loire-Ouest Médias-P. Minier Après une chute, 20 à 30% des personnes âgées de plus de 65 ans risquent de perdre partiellement ou totalement leur autonomie. Outre l'hospitalisation qui représente un coût important pour la collectivité, le retour à domicile s'accompagne souvent de la crainte d’une nouvelle chute. C’est en partant de ce constat qu’Antoine Maréchaux, ancien sapeur-pompier de Paris, Didier Château, gérant d’une société de services à la personne, et Guillaume Chavigny, professionnel des nouvelles technologies, ont eu l’idée de créer Domus Prévention. « Afin d'estimer avec précision la dangerosité d’un logement, nous avons conçu un algorithme qui croise les capacités des personnes à effectuer les gestes de la vie quotidienne et l’état de leur logement », explique Antoine Maréchaux. À l’issue de la visite, le diagnostiqueur émet un rapport dans lequel sont préconisées des solutions de sécurisation. « Et grâce à un logiciel de réalité augmentée, on peut se rendre compte des changements dans le logement. » Un savoir-faire qui intéresse tous ceux qui travaillent autour de l’accompagnement des personnes âgées : collectivités, acteurs sociaux, mutuelles… Un nouveau métier Pour lancer son activité, Domus Prévention a été accompagnée par la Région des Pays de la Loire, le Département et la CCI de Maine-et-Loire, et des investisseurs privés. L’entreprise travaille dorénavant à développer un réseau national de diagnostiqueurs : un nouveau métier auquel ont pu être formés des ergothérapeutes et des sapeurs-pompiers, demain sans doute des intervenants de proximité comme les travailleurs sociaux, les facteurs... Anne Rocher EN DÉTAIL Face au vieillissement de la population et aux besoins des seniors en services et produits adaptés, la Silver économie se développe en Pays de la Loire. Parce que cette filière est prometteuse en termes d'activités et d'emplois, la Région facilite les innovations autour de l’avancée dans l’âge et du recul de la perte d’autonomie. La CCI régionale et le Gérontopôle Autonomie Longévité accompagnent les entreprises et les acteurs de l'économie sociale et solidaire qui agissent pour et avec les personnes âgées. www.gerontopole-paysdelaloire.fr WWW.PAYSDELALOIRE.FR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :