[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°60 mar/avr 2015
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°60 mar/avr 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60 de mar/avr 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (277 x 362) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : ce que trouvent les chercheurs en Pays de la Loire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 LIBRE EXPRESSION En application de la loi « Démocratie de proximité » du 27 février 2002, le magazine des Pays de la Loire propose à chaque groupe politique un espace rédactionnel proportionnel au nombre d’élus qui le constituent. Les modalités de réalisation de cette rubrique ont été adoptées par le Conseil régional, réuni en séance plénière. GROUPE UNION POUR UN MOUVEMENT POPULAIRE 2015 L’année des comptes du Bilan Socialiste Régional ! Les Pays de la Loire faisaient partie des régions les plus dynamiques et les mieux gérées de France. Onze ans de socialisme auront eu raison de ce modèle, handicapant durablement notre avenir par une gestion laxiste où se mêlent clientélisme et taxations irresponsables avec pour conséquence l’explosion sans précédent de notre dette. Lourd héritage que nous laisserons à nos enfants À cela s’ajoute une perte d’influence de notre région incarnée par des élus socialistes incapables de défendre efficacement les intérêts des Ligériens face à leur voisin breton ou de Poitou-Charentes. En effet, après les chiffres du Contrat de projet État Région qui sanctuarise l’engagement financier de l’État pour les 5 ans à venir (seulement 112 euros pour un Ligérien lorsqu’un Breton recevra 154 euros), l’annonce de la dotation des fonds européens a confirmé cet alarmant constat : un Breton recevra 280 euros (+ 43%) quand un Ligérien n’en recevra que 257 ! Ces chiffres démontrent que notre région est moins favorisée. C’est une double peine pour les Ligériens ! Qui peut croire que cette différence est justifiée et qu'elle n'est pas liée à l'influence déterminante de Jean-Yves Le Drian ? Notre région ne se gouverne pas qu’à Nantes. Elle doit retrouver une voix qui porte. Il y a 11 ans que la gauche gère notre région : ce sont autant d’années d’inactions, sans grands projets structurants, de perte d’influence, d’alourdissement de la fiscalité et des taxes pour les particuliers et les entreprises, d’inefficacité et d’échecs sur les compétences majeures : recul du nombre d’apprentis, ratés de l’université dans les plans d’excellence gouvernementaux, hausse du chômage (+ 95 000 chômeurs depuis 2004)… Combien de temps les Ligériens devront-ils en faire les frais ? Dans cette période de crise, il est urgent que la Région des Pays de la Loire retrouve son dynamisme et son influence. CONTACT : 02 28 20 61 10 - ump@paysdelaloire.fr GROUPE MOUVEMENT POUR LA FRANCE Parmi les bilans que le président de la Région tire de son mandat, il se félicite d'avoir sauvé la réalité régionale, alors qu’il n’a sauvé qu’une unité menacée par ses amis sans vraie vision de réforme. CONTACT : 02 28 20 61 39 – mpf@paysdelaloire.fr INTERGROUPE UNION DES DÉMOCRATES ET INDÉPENDANTS Région sans boussole Le budget régional 2015 marque le dernier du mandat. Dans un contexte de crise et de mutations, il traduit la dispersion de la stratégie et de l’action régionale, la poursuite de l’aveuglement budgétaire de la Gauche. Cette cécité marque la fuite en avant de la dépense publique, des impôts et un système des finances locales asphyxié au bord de l’implosion. L’introuvable réforme territoriale ajoute à la confusion. La Région est sans boussole et navigue sans vision. Face à ces errements, à l’immobilisme et aux divergences permanentes entre socialistes et écologistes sur les projets d’infrastructures, nous, élus UDI, proposons de nous recentrer sur nos compétences essentielles en matière de formation, d’aménagement du territoire, et de développement économique. La Région doit retrouver de l’oxygène en limitant ses interventions tous azimuts. Les élus UDI militent pour la définition d’un nouveau cap. GROUPE ÉCOLOGIE SOLIDARITÉ L’obscurantisme naît de la misère éducative Le drame de Charlie Hebdo doit nous renforcer dans nos valeurs fondamentales : la tolérance ne se décrète pas, elle s’apprend. Redoublons d’attention et d’efforts pour aussi faire partager l’humour comme outil critique. CONTACT : 02 28 20 61 37 ecologiesolidarite@paysdelaloire.fr G ROUPE DES ÉLUS COMMUNISTES Protection sociale des jeunes en formation À la rentrée de septembre 2015, deux nouveaux échelons de bourse seront créés pour les étudiant-e-s suivant une formation dans le domaine social, paramédical et de sages-femmes. L’échelon 6 représentera 476,80€ par mois, et l’échelon 7, 553,90€. Même s’il est insuffisant, ce système d’aides sociales permet de soutenir les étudiant-e-s les plus fragiles socialement, en leur garantissant une protection face à la précarité. Le groupe communiste s’inscrit pleinement dans cette démarche. CONTACT : 02 28 20 61 07 groupe.communiste@paysdelaloire.fr http://groupecommuniste-paysdelaloire.fr PAYS Bk LOIRE MAGAZINE BIMESTRIEL DU CONSEIL RÉGIONAL / N°60 / MARS-AVRIL 2015 CONTACT : 02 28 20 64 69 – udi@paysdelaloire.fr - www.udi-paysdelaloire.fr @UDI_PDL et
LIBRE EXPRESSION 17 pc 5Mus ~ 1 élu~+~ sawn Furs. kdogl. • I111441 3 Mus 18 ëlus 1101 4-6 4é1us Pays de la Loire i 5é1us r GROUPE SOCIALISTE, RADICAL ET RÉPUBLICAIN Éducation et jeunesse au rendez-vous de 2015 « Il faut laisser du temps au temps » nous disait François Mitterrand. Il fera son usage. Les événements du mois de janvier ont été suivis d’élans de solidarité. Ils doivent désormais trouver une traduction pérenne. Autour de Jacques Auxiette, l’ensemble des groupes politiques du Conseil régional a tenu à déterminer conjointement des propositions d'actions autour des valeurs citoyennes et républicaines. Ce travail de longue haleine, que nous entreprenons au-delà de nos divergences politiques, doit être pris à brasle-corps par l’action du Conseil régional. C’est autour de ces principes que les élu-e-s se sont réunis les 5 et 6 février dans le cadre de la session de l’assemblée régionale. Le vote du budget 2015 a été l’occasion de prolonger les actions en faveur du développement solidaire de tous les territoires. Ce dernier budget primitif du mandat a été marqué par des dossiers importants (validation du Contrat de Projet État- Région, texte d’orientations partagées pour le développement culturel en région, plan climat énergie territorial régional,…), et par des choix très forts portés par la majorité régionale en matière d’investissements (+ 150 millions d’euros d’ici à 2016). Plus particulièrement, l’action régionale en faveur de l’éducation trouve un écho particulier à l’aune des attentats meurtriers qui ont endeuillé la France. L’éducation tout au long de la vie est l’un des sujets majeurs qui marquera l’année 2015 puisque nous lancerons les études pour l’implantation de nouveaux lycées sur le territoire régional. Il s’agit à la fois d’anticiper l’accueil de 15 000 nouveaux lycéens et apprentis d’ici 2025 et de réduire les temps de parcours entre le domicile et l’établissement scolaire. C’est un défi majeur à relever pour l’avenir des jeunes et il est de notre responsabilité d’agir dès à présent ! La lutte contre le décrochage scolaire sera un autre chantier de cette année puisque la loi du 5 mars 2014 nous transfère la responsabilité de l’animation des plateformes de suivi et d’appui aux décrocheurs. De là vient l’idée de créer un programme « Orientation - réussite pour tous » pour repérer toutes les initiatives de prévention du décrochage. Il s’agit de garantir l’accès à l’école pour tous et de permettre à chaque élève de réussir son parcours et son insertion dans la société. Ces exemples démontrent notre volonté première : renforcer l’autonomie des jeunesses. Près de 48% du budget prévisionnel concernent les politiques de jeunesse au travers des investissements dans les lycées et CFA, de l’offre de formation adaptée à l’évolution des métiers et des territoires, de la construction de l’autonomie des jeunes au travers du pack 15-30, bien connu des Ligériens. Mais le Conseil régional ne travaille pas seul : le mouvement associatif et les associations d’éducation populaire jouent un rôle de soutien des projets et initiatives citoyennes. C’est pour nous un moteur indispensable à la cohésion sociale, d’où notre soutien renforcé cette année (+2,9%). De nombreux chantiers sont ouverts pour 2015 ! CONTACT : 02 28 20 61 20 - groupe.ps@paysdelaloire.fr - http://ps-paysdelaloire.fr @pspaysdelaloire www.facebook.com/pspaysdelaloire - o 0 GROUPE EUROPE ÉCOLOGIE - LES VERTS 2015 : Année climatique Dix mois. C’est le temps dont on dispose pour réunir toutes les conditions nécessaires à un accord crucial sur le climat à Paris en décembre 2015. Dix mois pour mobiliser les élus, rassembler les citoyens, peser sur l’opinion publique, convaincre les dirigeants de ce monde que notre avenir commun se joue ici et maintenant. Car il y a urgence. 2014 est l’année la plus chaude jamais enregistrée et si l’on ne fait rien, la température globale de notre planète pourrait grimper de 4,8°C au cours de ce siècle avec des conséquences destructrices et irréversibles pour nous, notre planète, et l’ensemble de la chaîne du vivant. Les conséquences sont déjà là : montée des eaux, désertification, déclin de la biodiversité, raréfaction des ressources climatiques… En 2013, 22 millions de personnes ont dû fuir leur foyer à cause d’une catastrophe naturelle, soit trois fois plus que le nombre de déplacés suite à un conflit politique. Demain, la Banque mondiale craint des pénuries d’eau et des crises alimentaires sans précédent. 2°C d’augmentation, c’est le plafond absolu à ne pas dépasser d’ici 2050, en dessous duquel l’être humain peut encore s’adapter. L’activité humaine étant la principale cause du réchauffement climatique, il nous faudrait abaisser les émissions de gaz à effet de serre de 40% à 70% d’ici 2050 et les éliminer d’ici 2100. Il est temps d’agir ! La 21 e conférence-climat de Paris de décembre 2015 offre à la France – et au Président Hollande – une occasion historique d’affirmer notre leadership sur la scène internationale et à la question du climat d’avancer enfin. 100 milliards de dollars sont nécessaires d'ici 2020 pour alimenter le Fonds vert pour le climat qui doit aider les pays les plus pauvres à s'adapter aux conséquences du changement climatique. En outre, un soutien massif doit être apporté à l’économie non carbonée (énergies renouvelables, transport ferroviaire, isolation du bâtiment…) pour assurer la nécessaire transition de notre modèle de développement. CONTACT : 02 28 20 61 24 - europe-ecologie@paysdelaloire.fr - www.ee-cr-pdl.net WWW.PAYSDELALOIRE.FR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :