[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°60 mar/avr 2015
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°60 mar/avr 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60 de mar/avr 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (277 x 362) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : ce que trouvent les chercheurs en Pays de la Loire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
l 14 DOSSIER � RECHERCHE Au Mans, l’étude des sons au service de l’industrie En matière d'acoustique, Le Mans est capitale. On y trouve la plus grande concentration de chercheurs sur ce sujet en Europe. Avec des résultats qui intéressent évidemment la musique… mais aussi la santé, l'environnement, le BTP ou les industries du transport. « Ici, nous travaillons la science du son. » D’entrée, Joël Gilbert, directeur du Laboratoire d’acoustique de l’Université du Maine (LAUM) - Unité mixte de recherche CNRS, annonce la couleur. « Nos recherches tournent notamment autour de l’amélioration du confort sonore dans l’environnement quotidien. Les applications sont très concrètes, en aéronautique par exemple, avec la conception de méta-matériaux performants en matière d’isolation phonique, légers et peu volumineux ». Le LAUM travaille également sur le « contrôle non destructif » en utilisant les propriétés des ultra-sons. Très attendue par les industriels, cette technique permet de contrôler, par échographie, le cœur d’une matière (une aile d’avion par exemple) ou d’un tissu vivant sans avoir à l’endommager. Créé dans les années 1980, le LAUM est un pôle d'excellence pilotant Le Mans Acoustique, premier institut de Recherche, formation et innovation soutenu financièrement par la Région, qui rassemble de nombreux acteurs autour de l'acoustique. À Nantes, les formidables promesses de la thérapie génique En moins de 20 ans, Nantes est devenue incontournable en matière de thérapie génique. « De la recherche fondamentale jusqu'au développement des médicaments, autour du CHU et d'une école vétérinaire dynamiques et sensibles à la recherche, nous avons réussi à monter une filière complète et de premier plan, sans doute unique en Europe, en lien stratégique avec la Pitié-Salpétrière à Paris et le Génopôle d'Evry, avec un fort soutien du Téléthon », raconte Philippe Moullier, directeur de l'Institut de thérapie génique Atlantique. La thérapie génique, qui consiste à faire pénétrer des gènes dans les cellules ou les tissus pour traiter une maladie, va demain bouleverser les outils des médecins. C'est dans le domaine des maladies de la vision que les progrès sont les plus visibles. Rendre la vue Dès 2006, les équipes nantaises ont démontré qu'il était possible de rendre la vue à des chiens atteints d'une certaine pathologie de la rétine. Depuis lors, les essais cliniques sur l'homme, et avec d'autres maladies, se succèdent. Et d'autres pistes continuent de s'ouvrir. En 2014, les équipes nantaises et leurs collègues en Ile de France ont révélé des avancées spectaculaires dans le traitement de la myopathie de Au LAUM, l'étude de la propagation du bruit en milieu urbain permet de développer des outils de lutte contre la pollution sonore. Redonner la vue aux aveugles, guérir les maladies neurodégénératives... Demain, ou après-demain, ce sera sans doute possible en utilisant le gène comme un médicament. Fond de rétine. Image assez rare réalisée par un jeune étudiant de l’université de Nantes, Kizito Tshilenge. Duchenne. « Avec l'engagement des collectivités locales mais aussi celui des entreprises régionales qui participent à notre fondation, il existe ici un terreau très favorable pour attirer les chercheurs et favoriser durablement le développement de la recherche. » www.culturesciences.fr ©Région des Pays de la Loire-Vigouroux Perspective ©K. Tshilenge 1 De l'idée aux applications, la recherche avance. Repères ■ La recherche en Pays de la Loire 3 000 chercheurs et enseignants-chercheurs 2 300 doctorants 420 thèses soutenues/an. 146 laboratoires de recherche Chaque année : 50 M€ d’aides aux acteurs de la recherche et 20 M€ pour des projets collaboratifs laboratoires / entreprises 1 re région française pour le soutien accordé à la recherche par chercheur PAYS Bk LOIRE MAGAZINE BIMESTRIEL DU CONSEIL RÉGIONAL / N°60 / MARS-AVRIL 2015
DOSSIER � RECHERCHE 15 Dossier réalisé par Philippe Le Boulanger La science avance, les chercheurs se posent sans cesse de nouvelles questions et formulent des hypothèses. 3 r,A1- 1 01.c4:1,1f 2 .. .~ .. . . .1. 71.) 111-iT Le chercheur part en quête de financements, souvent en répondant à des appels à projets régionaux, nationaux, voire européens. EUREKA ! Travaux de recherche, expériences, enquêtes, terrain... Puis une grande découverte, de petites avancées scientifiques, parfois même un échec, font progresser la science. 4 Les travaux de recherche sont publiés au sein de la communauté scientifique et permettent d'enrichir la culture scientifique et technique vers la société. •~ I.. 11.• e ■~ ° 5 Azkilloite Application concrète dans le secteur économique : innovations, brevets, avancées technologiques... ip PAYS DE LA LOIRE www.culturesciences.ir Ouvrer la porte des laboratoires, rencontrez des chercheurs pa ss I tonnes. dtstellurez des métiers_. te site web Culture sciences s'adresse princlpaiement aux leunes et 3 ceux qui veulent s mltier la culture stdentlfique et technique. ©Région des Pays de la Loire-Ouest Médias-P. Minier Interview de Maï Haeffelin, vice-présidente de la Région, chargée de l’enseignement supérieur et de la recherche. « Favoriser les projets structurants, qui impactent le territoire » Quel est le rôle de la Région en faveur de la recherche ? Il faut soutenir les chercheurs car ils font avancer la science et ce sont les emplois de demain qui se préparent dans les laboratoires aujourd’hui. Accompagnement de projets collectifs – universités, grandes écoles, CHU... – et financement d’équipements de pointe, la Région aide les laboratoires régionaux, dans un contexte international concurrentiel, à faire la preuve de l’excellence scientifique du territoire. Enfin, nous sommes aussi aux côtés de ceux qui veulent explorer des domaines complètement nouveaux. Quel lien entre le territoire et cette activité de recherche ? Bien articulée avec la formation et l'innovation, la recherche a un fort impact sur le territoire à travers la valorisation économique, sociale ou sociétale des travaux des chercheurs. Et la Région s'applique également à favoriser l'appropriation de la recherche par les citoyens. Car le progrès technologique peut susciter des questions et des inquiétudes. N’oublions pas que la recherche concourt souvent à mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons. Soutenir la recherche, c’est aussi, à bien des égards, lutter contre l’obscurantisme. Connect Talent : pour le développement de la recherche régionale En 2013, les Pays de la Loire lançaient le 1 er appel à projets international Connect Talent. Objectif : renforcer les dynamiques régionales de recherche en attirant de nouveaux talents internationaux et en développant les potentiels existants. Une initiative originale, récompensée par l’aboutissement d'une dizaine de dossiers et l'arrivée de nouveaux chercheurs de premier plan. En 2015, le dispositif Connect Talent est relancé pour la 3 e fois, en ciblant des compétences clés à renforcer en Pays de la Loire. www.connectalent.org WWW.PAYSDELALOIRE.FR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :