[Nord-Pas-de-Calais] Mon Nord-Pas de Calais n°28 nov/déc 2015
[Nord-Pas-de-Calais] Mon Nord-Pas de Calais n°28 nov/déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de nov/déc 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Régional du Nord-Pas de Calais

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6 Mo

  • Dans ce numéro : Made in Nord-Pas de Calais.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32  |  Aller à la page   OK
32
UN SUR UN MILLION PARCOURS NOM Pacôme Coulibaly, 24 ans, originaire de Lille. SITUATION Apprenti boucher en alternance chez Henri Boucher à Avelin (59) et au Cefma à Tourcoing. DÉFAUTS « Avant, je n’étais pas très ponctuel mais depuis que j’ai commencé le CAP, je suis toujours à l’heure ! Ma copine vous dirait que je suis un peu tête en l’air. Je suis aussi minutieux et perfectionniste et ce n’est pas forcément une qualité en boucherie  : mes rôtis sont cousus main mais … je ne suis pas très rapide ! » QUALITÉS « Bosseur, motivé, avenant et... sympa ! ». Pacôme taille sa route En 2009, le bac tout juste en poche, Pacôme file effectuer une saison dans un restaurant du sud de la France. « J’étais plongeur, puis comme je parlais bien anglais on m’a mis en salle pour servir les touristes ! » Cette première expérience le convainc de ne pas continuer ses études et de retour à Lille, il commence à travailler dans les restaurants et bars du Vieux- Lille. Passe-plat - entre la cuisine et la salle,ndlr -, puis barman à l’Australian Bar, au Bun’s Bazaar et à l’Illustration. Pendant quatre ans, Pacôme enchaîne les établissements nocturnes et devient un pro du cocktail ! « Avec ma copine, durant tout ce temps, nous avons mis de l’argent de côté pour réaliser notre rêve  : faire le tour de l’Amérique. » En septembre 2013, ils s’envolent avec leur sac à dos et sans itinéraire précis. Arrivés au Canada, ils traversent les États-Unis, découvrent l’Amérique latine, tombent sous le charme de l’Argentine… Une année de voyages et de rencontres au cours de laquelle Pacôme apprend le portugais, l’espagnol et réfléchit à son avenir. Apprendre un savoir-faire « À mon retour à Lille en septembre 2014, je n’avais plus envie de travailler dans les bars la nuit. Je voulais avoir un rythme de vie normal, explique-t-il. Mais que faire ? Je n’avais fait que barman et je n’avais aucun diplôme. J’avais envie de découvrir un métier manuel, apprendre un savoir-faire et vu que j’aime beaucoup cuisiner, j’ai pensé à devenir boucher ». LE NORD-PAS DE CALAIS COMPTE UN MILLION DE MOINS DE 25 ANS Pacôme va regarder sur internet et découvrir le CAP boucher en alternance. « J’ai démarché moimême les bouchers pour trouver un employeur. L’un d’eux m’a conseillé d’aller à la chambre de métiers et de l’artisanat et m’a parlé de l’IEJ. » Fin mars, Pacôme intègre Dramaj (Dispositif régional d’accompagnement et de mise en apprentissage des jeunes). Avec l’aide de l’Union Européenne (par l’intermédiaire du Fonds social européen et de l’Initiative pour l’emploi des jeunes) et de la Région, Dramaj accompagne pendant 4 mois des jeunes de 16 à 25 ans pour trouver une solution d’emploi ou de formation. « Ça m’a beaucoup aidé. En moins de quinze jours, j’avais effectué une journée d’immersion au Cefma à Tourcoing et trouvé un stage de quinze jours dans une boucherie pour découvrir le métier. » Depuis le 4 août, Pacôme est apprenti boucher en alternance à Avelin et au centre de formation Cefma de Tourcoing. « Ça me plaît énormément, s’enthousiasme-t-il. Après mon CAP, je souhaite passer le brevet professionnel boucherie et aussi le CAP charcutier/traiteur. Mes parents sont très contents. C’est un métier noble. » n Pia Todoskoff Retrouvez le portrait vidéo de Pacôme sur > mon.nordpasdecalais.fr Si comme Pacôme, vous avez moins de 25 ans et cherchez un emploi ou une formation, appelez le  : 0 N°Vert 0 800 59 62 00) APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE 32 MON NORD-PAS DE CALAIS N°28, novembre - décembre 2015 Grâce à l’Initiative pour l’emploi des jeunes (IEJ) Pacôme a trouvé un centre d’apprentissage et une entreprise pour effectuer son CAP boucher. PHOTO OLIVIER DESPICHT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :