[Nord-Pas-de-Calais] Mon Nord-Pas de Calais n°28 nov/déc 2015
[Nord-Pas-de-Calais] Mon Nord-Pas de Calais n°28 nov/déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de nov/déc 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Régional du Nord-Pas de Calais

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6 Mo

  • Dans ce numéro : Made in Nord-Pas de Calais.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
GROUPES POLITIQUES DU CONSEIL RÉGIONAL 113 élus CATHY APOURCEAU POLY PRÉSIDENTE DU GROUPE FRONT DE GAUCHE, COMMUNISTE ET UNITAIRE LAURENT MATEJKO PRÉSIDENT DU GROUPE LA GAUCHE SOCIALE ET ÉCOLOGISTE NADINE LEFEBVRE PRÉSIDENTE DU GROUPE SOCIALISTE CITOYEN, RADICAL ET APPARENTÉS Groupe Front de Gauche, Communiste et Unitaire La Gauche Sociale et Écologiste Groupe Socialiste, Citoyen, Radical et Apparentés Groupe Europe Écologie - Les Verts 16 MON NORD-PAS DE CALAIS N°28, novembre - décembre 2015 Après les incidents de Roissy en octobre dernier, des salariés d’Air France ont été traités comme des criminels, arrêtés devant leur famille, au petit matin. Dans cette affaire la pire violence n’est-elle pas l’annonce de 2900 suppressions d’emplois sur tout le territoire national ? Comment ne pas ressentir l’injustice sociale face aux emplois sacrifiés dans les entreprises Vallourec, Sambre-et-Meuse… ou quand un ouvrier de PSA à Valenciennes est licencié pour avoir récupéré une pièce 11 5 40 15 4 22 16 Groupe Front National - Rassemblement pour le Nord-Pas de Calais Groupe L’Opposition Régionale Non-inscrits GROUPE FRONT DE GAUCHE, COMMUNISTE ET UNITAIRE Stop à la casse de l’emploi et à la criminalisation du mouvement social LA GAUCHE SOCIALE ET ÉCOLOGISTE Pour une région en transition sociale et écologique La dernière plénière de notre mandat a permis de tirer le bilan de la politique de transition écologique et sociale de la région (TESR). Dans le cadre d’opérations spécifiques, une méthode participative permet d’associer tous les usagers d’un même bien GROUPE SOCIALISTE CITOYEN, RADICAL ET APPARENTÉS La culture  : réunir dans la diversité Dans le domaine de la culture comme bien d’autres, notre Région a eu souvent une urgence d’avance. Le Président Daniel Percheron a fait preuve d’une réflexion visionnaire en bâtissant une politique de la culture active, offensive, créative, et facilitant l’accès au plus grand nombre. Plus que jamais, et à fortiori en période de crise, la gauche s’est engagée, pour conforter le dynamisme de la vie culturelle du territoire. Elle a mené une politique ambitieuse et volontariste qui permet aujourd’hui de disposer d’une vitrine culturelle unique, facteur d’attractivité et de développement économique. Parce qu’elle est inscrite depuis des décennies dans nos politiques publiques, la culture peut apparaître comme un domaine sanctuarisé dans l’action des collectivités. Dans notre région, les équipements culturels comme les pratiques ont bénéficié d’une véritable attention de la part des élus, et nous devons continuer à rappeler la nécessité de toujours la placer au cœur de notre action. La culture est en effet le meilleur garant de l’émancipation personnelle et collective, parce qu’elle forge l’esprit critique et parce qu’elle facilite dans une poubelle ? Dans le même temps, le gouvernement entreprend de saper les bases de notre code du travail, souvent seule protection des salariés face aux exigences patronales. Les licencieurs, eux, sont tranquilles. Assez ! L’urgence à gauche est de s’attaquer aux vrais tabous, la fraude et l’évasion fiscale, le pouvoir de la finance. Toutes nos interventions sur lhumaindabord-npdc.fr commun (tel que l’eau ou un territoire) afin de le gérer dans l’intérêt général. Un modèle soutenable pour un monde aux ressources finies. La suite sur notre blog www.lgse-npdc.fr fortement le lien social et le vivre ensemble. Réalisation phare, le Louvre-Lens constitue le maillon fort de la « Région des Musées » regroupant 47 musées labellisés « Musées de France » et 150 autres musées et lieux insolites en Nord-Pas de Calais. Ainsi la richesse muséale régionale reprend toute la place qui lui revient au sein de nos territoires, et s’inscrit dans une véritable démarche de décentralisation culturelle. Relier la culture et le citoyen, élargir le regard de chacun, tels sont les leitmotivs qui permettent de construire une société où chacun doit être libre de choisir. À l’heure où sont remises en question les valeurs d’humanisme et de solidarité qui fondent notre socle régional, à l’heure où la crise incite au rejet de la différence et à l’individualisme, la culture et l’expression artistique sont essentielles car elles donnent à chacun les moyens de s’exprimer, de comprendre le monde et surtout de prendre part à sa transformation. La culture a à la fois cette particularité et cette force de réunir dans la diversité. À ce titre, elle représente un enjeu majeur pour l’avenir de notre territoire.
JEAN-FRANÇOIS CARON COPRÉSIDENT DU GROUPE EUROPE ÉCOLOGIE LES VERTS SANDRINE ROUSSEAU COPRÉSIDENTE DU GROUPE EUROPE ÉCOLOGIE LES VERTS PHILIPPE RAPENEAU PRÉSIDENT DU GROUPE L’OPPOSITION REGIONALE MARINE LE PEN PRÉSIDENTE DU GROUPE FRONT NATIONAL RASSEMBLEMENT POUR LE NORD-PAS DE CALAIS GROUPE EUROPE ÉCOLOGIE - LES VERTS Des emplois, mais des emplois durables Avec 12,9% de personnes privées d'emploi, la lutte contre le chômage est une priorité en Nord-Pas de Calais. Le Conseil régional, au-delà de son rôle de soutien économique, doit se faire stratège, impulser avec les industries de la transition écologique un nouveau modèle de développement et mailler le territoire avec des emplois locaux et de qualité, à haute valeur sociale et environnementale, au service du bien commun (économie sociale et solidaire, troisième révolution industrielle, etc.). Le recyclage, le démantèlement nucléaire, l'éolien, les économies d’énergie, l'agriculture paysanne et biologique, concilient emploi et écologie. Nous avons posé GROUPE L’OPPOSITION RÉGIONALE L’Opposition Régionale au travail ! La priorité des conseillers régionaux Les Républicains - UDI - CPNT est de défendre des intérêts du Nord- Pas de Calais et de répondre aux préoccupations de ses habitants. C’est pourquoi nous ne nous limitons pas aux belles paroles et déclarations d’intentions, mais nous nous mobilisons et agissons avec la volonté d’obtenir des résultats concrets. Pour la ruralité. Par exemple obtenir le doublement des crédits pour la restauration du patrimoine rural, c’est nous ! Défendre les chasseurs pour débloquer la signature de leur convention d’objectifs et de moyens avec la Région, c’est nous ! Pour le travail, en particulier celui des jeunes. Par exemple, proposer une aide directe à l’emploi des jeunes en CDI, c’est nous ! Promouvoir l’apprentissage, véritable solution d’emploi durable, plutôt que les emplois d’avenir, synonymes de précarité, c’est nous ! Pour des transports de qualité et sûrs, notamment les bases de cette transition en portant un ambitieux plan de rénovation énergétique des logements (20 000 emplois à créer ou maintenir dans le bâtiment en 40 ans). Le plan forêt, que nous avons concrétisé, a pour objectif un doublement de la surface de forêt... et de la filière bois, qui a déjà vu la création de 1000 emplois de techniciens, artisans, commerciaux, ingénieurs ou chercheurs. À terme, avec 56 000 emplois, elle pourrait représenter plus que la filière automobile ! L'espoir pour l'emploi passe bien par une économie plus respectueuse de l'environnement, des hommes et des femmes. pour rendre les déplacements liés au travail plus faciles ou moins contraignants. Par exemple, agir pour le maintien des dessertes TGV des villes moyennes de la région, et des trains Intercités, c’est nous ! Demander le maintien d’un contrôleur dans chaque TER, c’est nous ! Dénoncer l’absence d’investissements routiers pour rendre la métropole lilloise plus accessible, c’est nous ! Etre élu d’opposition ce n’est pas être contre tout, car, au final, cela ne mène à rien. Etre élu d’opposition c’est aussi agir, proposer, en responsabilité et dans la fidélité à ses valeurs, ses convictions et son projet. Retrouvez nos interventions sur  : www.ump-udi-nordpasdecalais.com GROUPE FRONT NATIONAL - RASSEMBLEMENT POUR LE NORD-PAS DE CALAIS Le Conseil Régional au service exclusif de ses habitants Respecter le contribuable, c’est dépenser l’argent public uniquement dans l’intérêt régional. 1 euro dépensé  : c’est un euro utile pour la Région L’interventionnisme économique « tous azimuts » de la Région a montré son inefficacité. Le taux de chômage reste scotché à 3% au-dessus de la moyenne nationale. Pour les lycées, le CESER a pointé, fin 2012, des locaux vides à hauteur de 25%. Quel gaspillage ! Le saupoudrage de subventions au profit d’associations pro-migrants à l’instar de l’association « des élus hospitaliers » est insupportable. Le Centre de formation hôtelière de SAFI au Maroc ! L’exécutif régional avec le soutien de l’UMP, a financé la construction de ce centre. Le 5 octobre en Commission Permanente, l’UMPS a voté 100 000 € par an au titre du fonctionnement jusqu’en 2020. Il s’agit d’un cadenassage ayant pour but de lier le prochain exécutif dans un projet dénué d’intérêt régional. Des fonds européens détournés de leur objectif L’Etat utilise les fonds européens du FSE – Fonds Social Européen - pour les « migrants réfugiés » avec la complicité de la Région, autorité de gestion. Un vrai scandale. Dans le TER, la préférence étrangère La SNCF est financée par la Région via la convention TER. La tolérance est de mise pour laisser les migrants clandestins voyager gratuitement. Une fois de plus, les Français sont les derniers servis. Retrouvez nos interventions sur  : www.groupe-fn-npdc.com N°28, novembre - décembre 2015 MON NORD-PAS DE CALAIS 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :