[Nord-Pas-de-Calais] Mon Nord-Pas de Calais n°23 sep/oct 2014
[Nord-Pas-de-Calais] Mon Nord-Pas de Calais n°23 sep/oct 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de sep/oct 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Régional du Nord-Pas de Calais

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 11,3 Mo

  • Dans ce numéro : la région soutient l'apprentissage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
UNE JOURNÉE À… VISITER DOUAI Office de tourisme 70, place d’Armes 03 27 88 26 79 >www.ville-douai.fr Beffroi Rue de la mairie Douai Visites guidées tous les jours à 10 h 30, 15 heures et 16 h 30. 6 € - tarif réduit 4 € . Concert de carillon chaque samedi à 10 h 45 Parc du rivage Gayant Route de Tournai 03 27 95 93 77 Photothèque Augustin Boutique-Grard 191, rue Saint-Albin Exposition Deux regards de photographes sur la Grande Guerre. 1,85 € -gratuit pour les moins de 18 ans et le 1er dimanche du mois. Arkeos 4401, route de Tournai Ouvert tous les jours sauf le mardi 10 à 18 heures jusqu’en octobre 10 à 12 heures et 14 à 18 heures de novembre à mars. 8 € - tarif réduit 5 € - gratuit pour les moins de 7 ans et le 1er dimanche du mois. Profitez-en ! Pendant les Journées du patrimoine, les 20 et 21 septembre, les visites des musées (Chartreuse, Arkéos, photothèque) ainsi que du beffroi et de l’hôtel de Ville sont gratuites. >www.ville-douai.fr 26 MON NORD-PAS DE CALAIS N°23, SEPTEMBRE-OCTOBRE 2014 1 ffill1111111111111/11111 Gayant Ruelles étroites, maisons basses, nombreux bâtiments du Moyen Âge… Visiter Douai, c’est remonter le temps. Et les musées de la ville vous y aideront aussi. D ouai tient son surnom de la famille Gayant, les géants qui ont élu domicile dans la cité à partir du XVI e siècle. La ville est le témoin d’une riche histoire, qu’elle vous propose de mieux comprendre en vous promenant dans ses ruelles, ou sur les bords de la Scarpe avec un audioguide disponible à l’office de tourisme. Vous pourrez alors vous diriger vers le beffroi gothique des XIV e et XV e siècles inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco et rénové de frais, véritable ambassadeur des beffrois de la région et de Belgique. Vous y apprendrez beaucoup sur l’histoire de la ville au cours des siècles. Lorsque vous aurez gravi 196 marches et admiré les 62 cloches du carillon ainsi que Joyeuse, le bourdon qui pèse à lui seul 5,5 tonnes, vos efforts seront récompensés par une vue panoramique de l’ensemble de la cité. Pour pique-niquer ou prendre un grand bol d’air, rendez-vous ensuite au parc du rivage Gayant  : en plus des balades nature qui vous feront découvrir la faune et la flore locales, vous aurez l’occasion de vous promener en bateau en famille, de pratiquer le kart nautique sur le plan d’eau ou de tester votre équilibre et votre agilité sur l’un des deux parcours d’accrobranche. AU CŒUR DE L’HISTOIRE Pendant la Première Guerre mondiale, Douai, située à l’arrière du front, était une ville occupée. En visitant l’exposition temporaire du musée de la Chartreuse Jours de guerre, Douai et Recklinghausen 1914-1918 ainsi que les Deux regards de photographes sur la Grande Guerre à la photothèque, vous connaîtrez mieux les conditions de vie des Douaisiens, ainsi que la vie des soldats à l’arrière du front. Enfin, au nouveau musée-parc archéologique Arkéos, vous apprendrez tout sur le territoire du Douaisis. Du paléolithique au Moyen Âge, 200000 ans d’histoire sont présentés au public. Évolution des outils, des habitations ou des objets d’art… En plus des 1 500 objets exposés, les nouvelles technologies (bornes multimédias, écrans tactiles, etc.) vous feront découvrir le travail des professionnels de l’archéologie. Et pourquoi pas, elles éveilleront des vocations ! n Éléonore Papeghin
Douai, cité des Géants Voyageuse Volée en 1918, la perle du musée a retrouvé son écrin 93 ans plus tard. Une Fille de Pêcheur - Jules Adolphe Breton. PHOTO DANIEL LEFEBVRE – DOUAI, MUSEE DE LA CHARTREUSE 1 Vigie le beffroi de douai veille sur ses habitants depuis le XiV e siècle. PHOTO EMMANUEL WATTEAU 2 Voyage Arkéos mise sur les technologies de pointe pour retracer l’histoire du douaisis. PHOTO EMMANUEL WATTEAU 3 Éléments sur l’eau, sur terre ou dans les branches, il y en a pour tous les goûts au parc du rivage gayant. PHOTO EMMANUEL WATTEAU 3 DÉCOUVREZ UNE ŒUVRE ET SON MUSÉE « Une fille de pêcheur » au musée de la Chartreuse Ce tableau a été commandé en 1875 par la ville de Douai à Jules Breton, peintre originaire de Courrières, dans le Pas-de-Calais. Considéré par le président de la commission des beaux-arts lors de son acquisition comme « la perle des œuvres contemporaines » du musée de Douai, il représente une jeune fille pieds nus, adossée à une roche, en train de raccommoder un filet de pêche. Volée en septembre 1918 lors de la retraite de l’armée allemande, l’œuvre reste introuvable jusqu’en 2000, date à laquelle le tableau est mis en vente dans une galerie de Zurich. Il faudra encore onze ans au musée de la Chartreuse pour 2 retrouver sa perle, aujourd’hui exposée dans sa collection permanente. Le musée est abrité au sein de l’ancien couvent des Chartreux, classé monument historique. Vous y découvrirez une grande diversité de mouvements artistiques, et des œuvres allant du XIV e au XX e siècles. Où ? Musée de la Chartreuse, 130, rue des Chartreux Quand ? Tous les jours sauf le mardi de 10 à 12 heures et de 14 à 18 heures. Visites guidées le dimanche de 16 heures à 17 h 30. 4,60 € - tarif réduit 2,30 € - gratuit le 1er dimanche du mois >www.museedelachartreuse.fr La Chartreuse de Douai est l'un des musées de la Région des musées >www.laregiondesmusees.fr LA BONNE RECETTE PAR SYLVAIN DAUSSE cheF cUisinier du lycée châtelet à doUAi LE CH’TI POM’S AU SPÉCULOOS PRÉPARATION  : 1 HEURE RÉSERVER AU FRAIS 24 HEURES AVANT DÉGUSTATION les ingrédients (PoUr 6 Personnes) Crispy spéculoos —250 g de spéculoos émiettés —80 g de beurre Compotée de pommes —3 pommes Gala —1 pomme Granny —50 g de sucre de canne —10 cl de crème liquide —10 g de beurre Crème —400 ml de crème liquide —50 g de sucre —1c. à soupe d’arôme vanille —2 feuilles de gélatine la PréPArAtion 1 Faire fondre le beurre dans une casserole, ajouter les miettes de spéculoos et bien mélanger. Tapisser le fond d’un cercle à gâteau avec le mélange, réserver au frais. 2 Laver, éplucher les pommes et les tailler en petits cubes. Faire revenir avec le beurre dans une casserole et laisser compoter. Saupoudrer de sucre et laisser caraméliser. Finir en ajoutant la crème liquide et réserver au frais. 3 Monter la crème liquide en chantilly à l’aide d’un fouet électrique. Ajouter le sucre et les feuilles de gélatine. Mettre une cuillère à soupe de la compotée de pommes. Bien mélanger le tout et réserver au frais. 4 Recouvrir le Crispy spéculoos d’une bonne couche de compotée de pommes et finir par la crème appliquée à la spatule. Réserver au frais 24 heures avant de servir. OLIVIER DESPICHT N°23 SEPTEMBRE-OCTOBRE 2014 MON NORD-PAS DE CALAIS 27 PHOTO OLIVIER DESPICHT. PHOTO OLIVIER DESPICHT'r.. e/



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :