[Nord-Pas-de-Calais] Mon Nord-Pas de Calais n°23 sep/oct 2014
[Nord-Pas-de-Calais] Mon Nord-Pas de Calais n°23 sep/oct 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de sep/oct 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Régional du Nord-Pas de Calais

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 11,3 Mo

  • Dans ce numéro : la région soutient l'apprentissage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
CATHY APOURCEAU POLY GROUPE FRONT DE GAUCHE, COMMUNISTE ET UNITAIRE LAURENT MATEJKO PRÉSIDENT DU GROUPE LA GAUCHE SOCIALE ET ÉCOLOGISTE MICHEL-FRANÇOIS DELANNOY PRÉSIDENT DU GROUPE SOCIALISTE CITOYEN, RADICAL ET APPARENTÉS En savoir plus sur le web Vous pouvez suivre les débats et les votes du Conseil régional en direct ou en différé. www.nordpasdecalais.fr LES GROUPES POLITIQUES DU CONSEIL RÉGIONAL (113 ÉLUS) Groupe Front de Gauche, Communiste et Unitaire La Gauche Sociale et Écologiste Groupe Socialiste, Citoyen, Radical et Apparentés 11 Groupe Europe Écologie - Les Verts 5 GROUPE FRONT DE GAUCHE, GAUCHE. COMMUNISTE ET UNITAIRE LA GAUCHE SOCIALE ET ÉCOLOGISTE 41 16 2 GROUPE SOCIALISTE CITOYEN, CITOYEN. RADICAL ET APPARENTÉS 18 MON NORD-PAS DE CALAIS N°23, SEPTEMBRE-OCTOBRE 2014 GROUPES POLITIQUES 22 Rentrée sociale  : sortir du piège de l’austérité Mois après mois, au nom de remèdes qui ne font qu’enfoncer la France dans la crise, le gouvernement reprend à son compte les choix politiques qui livrent notre économie à la finance, qui creusent les inégalités, qui divisent au lieu de créer de la solidarité. Taux de chômage le plus élevé, revenu par habitant et espérance de vie les plus faibles  : la région Nord-Pas de Calais est la plus durement touchée par la crise en France métropolitaine*. La fusion forcée avec la Picardie ne changera pas la donne  : ce sont des moyens La voix du Nord-Pas de Calais doit être entendue 16 Pour l’emploi de qualité en Nord-Pas de Calais Tous les emplois ne se valent pas en termes de qualité pour ceux qui les occupent. Si la Région ne peut pas tout, elle peut encourager un développement des activités durables dans l’industrie, le commerce et les services, appuyé sur des services Groupe Front National - Rassemblement pour le Nord-Pas de Calais Groupe L’Opposition Régionale Non-inscrits accrus pour l’action publique, et une politique tournée vers l’emploi et les salaires, non vers les marchés financiers, qui permettront de sortir la tête de l’eau. Une autre politique est possible et indispensable. C’est l’expression des mouvements sociaux récents des cheminots ou des intermittents du spectacle. Les élus du front de gauche continuent d’y travailler, à leur niveau, avec toutes celles et ceux qui refusent le piège de l'austérité. n * Source OCDE publics forts. Malgré la dépendance aux politiques nationales et européennes, la Région est un échelon pertinent pour encourager le bien-vivre local. La suite sur notre blog  : www.lgse-npdc.fr Cet été, l’Assemblée nationale a voté le projet de loi de fusion des Régions, portant leur nombre de 22 à 13 et actant la fusion du Nord-Pas de Calais et de la Picardie. De nombreux élus socialistes ont manifesté leur incompréhension face à cette décision. On ne peut pas sans discussion et brutalement vouloir fusionner deux régions en grandes difficultés. C’est une aberration économique et sociale que beaucoup ont condamnée. La création de grandes régions est faite pour donner à ces nouvelles collectivités tous les atouts permettant leur développement. Or le Nord-Pas de Calais et la Picardie, du fait de leur situation économique et sociale particulièrement difficile, n’ont pas cette capacité. Nous continuerons à défendre cette position jusqu’au vote final. Car cet automne, un deuxième examen de la loi sera proposé à l’Assemblée qui décidera aussi des nouvelles compétences des régions. Les élus du groupe socialiste, radical et citoyen souhaitent une réforme territoriale ambitieuse. Mais il est primordial que le principe d’égalité des territoires guide le législateur pour qu’enfin une véritable péréquation entre les territoires riches et les pauvres puisse s’opérer. Nos ressources ne correspondent plus à nos compétences. Il est temps de prendre les mesures qui s’imposent pour garantir au Nord-Pas de Calais des ressources dynamiques et une autonomie financière pour garantir ainsi sa libre administration. Ce sont ces combats essentiels que les élus du groupe socialiste, radical et citoyen mèneront pour faire entendre la voix du Nord-Pas de Calais au Parlement. n ART PRESSE
JEAN-FRANÇOIS CARON PRÉSIDENT DU GROUPE EUROPE ÉCOLOGIE LES VERTS PHILIPPE RAPENEAU PRÉSIDENT DU GROUPE L’OPPOSITION REGIONALE MARINE LE PEN PRÉSIDENTE DU GROUPE FRONT NATIONAL RASSEMBLEMENT POUR LE NORD-PAS DE CALAIS GROUPE EUROPE ÉCOLOGIE LES VERTS Transition énergétique  : action ! Une rentrée sous le signe de la transition énergétique, c’est la promesse faite par le gouvernement, qui a présenté un projet de loi au conseil des ministres du 30 juillet 2014. Pour nous, écologistes, ce projet de loi est une priorité. La transition énergétique ne peut être accessoire ou secondaire. Les indicateurs, les recherches se succèdent et s'amplifient  : nous devons emmener notre pays vers un nouveau modèle de développement plus sobre, plus respectueux des ressources. Si le sujet de la transition énergétique s’inscrit à l’agenda du gouvernement, le groupe Europe Écologie a déjà engagé notre région grâce au plan de rénovation thermique de 100 000 logements (20 000 emplois à GROUPE L’OPPOSITION L'OPPOSITION RÉGIONALE Oui à la fusion Nord-Pas de Calais - Picardie ! Quel avenir pour le Nord-Pas de Calais dans la perspective de la réforme territoriale décidée par le Président de la République ? Doit-il rester tel qu’il est aujourd’hui avec ses atouts (sa situation transfrontalière, son identité culturelle forte, sa métropole européenne) ? Pourquoi pas ? Car ce qui compte au final c’est la puissance économique d’une Région avec les compétences qu’elle exerce, les moyens mis à sa disposition, et pas seulement sa surface et sa démographie. Ou faut-il remettre en cause la situation actuelle, et se rapprocher de la Picardie pour ne faire qu’une seule et grande région ? Nord-Pas de Calais et Picardie sont historiquement et géographiquement liés, bordés par la Côte d’Opale, traversés par plusieurs autoroutes (A1, A2, A26) reliant Paris au Nord et à l’Est de l’Europe. Si ces deux Régions demain n’en font qu’une, nous pourrions nous sentir moins à l’étroit et plus forts GROUPE FRONT NATIONAL - RASSEMBLEMENT POUR LE NORD-PAS DE CALAIS Vive la frontière, vite nos frontières ! la clé), au soutien à la filière « bois énergie » (1 000 emplois créés en 5 ans), en privilégiant la géothermie, l’éolien offshore (plutôt que les gaz de houille), en soutenant la création d’une filière pour le démantèlement des centrales nucléaires en fin de vie. Mais aussi en développant les circuits courts en alimentation, le vélo, le TER… Cette transition nécessite l’engagement de toutes et de tous pour réussir. Mais ça vaut le coup ! Baisser les factures d’énergie des ménages et des entreprises, consommer localement, passer du tout jetable au tout recyclable. Bref améliorer nos vies tout en créant de l’emploi. Il n’y pas meilleure ambition à partager. Alors action ! n entre les pôles d’attractivité que sont Paris, Bruxelles et Londres. Les débats autour de ce redécoupage se poursuivent. Dommage que la Gauche en donne l’image d’un marchandage politicien. Car ce qui est important dans cette affaire, c’est l’avenir de notre région et de ses habitants, et non pas l’avenir politique des dirigeants socialistes ou du Front National. Aujourd’hui, ce que nous voulons, c’est faire de la question des périmètres de notre future Région un atout pour renforcer le travail que nous menons déjà avec nos amis Picards sur des dossiers fondamentaux pour nos deux Régions comme le Canal Seine- Nord ou les dessertes TGV. Si en fusionnant avec la Picardie, ces dossiers ont plus de chance d’aboutir, ce mariage doit être célébré. Il y aura au moins eu une retombée positive à la nouvelle carte des Régions pour les habitants du Nord-Pas de Calais. Toujours plus de clandestins violents à Calais. Stop ! Violence des clandestins en hausse, routiers et commerçants harcelés, policiers réclamant des moyens et le Ministre de l’Intérieur aux abonnés absents. Le Président du Conseil régional, suggère une taxe inutile pour la sécurité ! Seules les frontières permettront de stopper l’immigration. À Bouvines le 27 Juillet 1214, la France marque sa frontière. Ce jour-là, le roi Philippe Auguste vainc les armées impériales germaniques et écrit un épisode de l'unité nationale. Le Front National avait interpellé l'exécutif socialiste sur la célébration de cet anniversaire. Mais, ce 27 Juillet 2014, M. Valls a fait faux bond ! Une occasion ratée pour l’UMPS de ne pas fêter avec nos compatriotes la grandeur et la fierté nationales. Travailleurs détachés  : la marchandisation de la pauvreté « Sur les 1700 travailleurs détachés du terminal méthanier de Dunkerque, 67% sont des travailleurs venus de l’étranger », estime la CGT (Le Phare 23.7.14). La directive européenne, soutenue par les syndicats et les partisans du marché libre, met les travailleurs et les systèmes sociaux en concurrence déloyale. Les mêmes s’étonnent du chômage et des travailleurs pauvres. Pour le FRONT NATIONAL, leur monde sans frontières est celui des maffias, des paradis fiscaux, des travailleurs pauvres. Rétablissons vite nos frontières. n N°23 SEPTEMBRE-OCTOBRE 2014 MON NORD-PAS DE CALAIS 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :