[Limousin] La Lettre du Limousin n°115 nov/déc 2015
[Limousin] La Lettre du Limousin n°115 nov/déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°115 de nov/déc 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Régional du Limousin

  • Format : (200 x 267) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : paroles de limousins.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16  |  Aller à la page   OK
16
PORTRAIT L’âge de raison THIERRY DANTOINE, gériatre au CHU de Limoges, est au centre de l’enjeu sociétal du bien vieillir. Ses travaux sur la perte d’autonomie au sein de la chaire qu’il a contribué à créer, sont sources d’innovations pour les patients comme pour les aidants. Professeur de médecine interne en gériatrie et biologie du vieillissement à la faculté de Limoges, enseignantchercheur, chef de service de médecine gériatrique au CHU de Limoges, directeur de la chaire prévention de la perte d’autonomie des personnes sur leur lieu de vie  : Thierry Dantoine est un homme très, très occupé. Pourtant, cet épicurien à l’accent du sud-ouest, n’aime rien autant que la douceur de l’Italie, ses bons petits plats ou se délecter d’un concerto pour violon. Parti de Toulouse pour s’installer à Limoges « en avril 1993 » préciset-il, afin d’intégrer le service de gérontologie, Thierry Dantoine a ainsi renoué avec ses racines familiales. « Je pense qu’on ne vient jamais en Limousin par hasard, souffle-t-il. Ma grand-mère avait été institutrice à Limoges et ma mère est née à Brive. » Néphrologue de formation, il est, au bout de quelques années, tenté par la gériatrie. Une spécialité plutôt austère pour un interne de 27 ans. « C’est vrai que quand on est un jeune gériatre on n’a pas le vécu du vieillissement. Passer 16 LA LETTRE DU LIMOUSIN N°115 NOVEMBRE 2015 outre l’appréhension qu’on a de la relation à l’autre fait partie selon moi de la vocation de médecin. Et puis, j’avais besoin de ce contact avec les personnes. Il faut dire que chez moi on vivait à l’ancienne, en famille, avec les grands parents ! ». Nommé chef de service de médecine gériatrique au CHU de Limoges à 37 ans, Thierry Dantoine n’a rien perdu de son envie d’aborder cette spécialité de manière positive. « C’est vrai que nous nous occupons de la dernière période de vie, que notre médecine n’est que partiellement curative, poursuit-il, mais elle est aussi fonctionnelle et l’objectif est de proposer une meilleure qualité de vie dans le respect de la personne. Pour cela, nous tendons à renforcer la prévention. » La gériatrie, une opportunité pour la recherche La recherche est donc indispensable et l’innovation nécessaire. C’est pourquoi, Thierry Dantoine consacre du temps et de l’énergie à la promotion de la chaire prévention de la perte d’autonomie des personnes sur leur lieu de vie, qu’il a contribué à monter au sein de la fondation de l’université de Limoges. « La chaire a pour objectif d’apporter des expertises scientifiques multidisciplinaires dans les domaines médicaux, technologiques et économiques afin de mieux connaître les déterminismes de la perte d’autonomie sur le lieu de vie des personnes et les interventions préventives potentielles à l’aide de nouvelles technologies. Un Centre recherche et ressource transatlantique sur la perte d’autonomie a pu être créé en collaboration avec l’Institut du vieillissement du Professeur Lewis Lipsitz, professeur à l’université de Boston, aux États-Unis. Cela nous permet d’avoir une visibilité et une crédibilité internationale. Grâce à la Fondation de l’université nous pouvons alimenter des projets qui associent à la fois des médecins, des usagers, le secteur des sciences sociales, des technologies et du juridique. Ces projets recouvrent tous ces champs et C’est tout l’enjeu de demain  : innover ici pour modéliser. Nous ouvrons ainsi la voie aux autres régions ». » c’est là que réside leur force. » Devenue question de santé publique, le bien vieillir est désormais un enjeu sociétal où l’usager est au centre des évolutions technologiques et où il est essentiel de former des professionnels aux nouveaux usages. « La gériatrie est bien sûr un secteur d’avenir, explique Thierry Dantoine. C’est aussi une opportunité pour la recherche. Nous devons arriver à ce que les outils technologiques améliorent la qualité de vie et le travail des aidants. Nous avons aussi bien besoin de ressources techniques qu’humaines. C’est tout l’enjeu de demain  : innover ici pour modéliser. Nous ouvrons ainsi la voie aux autres régions. Au CHU de Limoges, les plus de 75 ans représentent 25% des admissions aux urgences. Il faut donc apprendre à s’organiser différemment. ». VALÉRIE FARET 27, BOULEVARD DE LA CORDERIE CS 3116 - 87031 LIMOGES CEDEX 05 55 45 19 00 DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Gérard Vandenbroucke RESPONSABLE DE LA RÉDACTION Sybille Mangin RÉDACTRICE EN CHEF Valérie Faret RÉDACTION Murielle Babin, Valérie Faret, Corinne Mérigaud avec la collaboration des services et agences de la Région PHOTOS Région Limousin Sauf mention contraire CONCEPTION GRAPHIQUE Agence Cinquième Colonne 04 73 87 15 27 MISE EN PAGE Graphik Studio 05 55 32 06 32 IMPRESSION Rivet Presse Édition 05 55 04 49 50 L’entreprise Rivet Presse Édition est labellisée Imprim’vert. Elle respecte un cahier des charges strict sur le recyclage de ses déchets et la composition de ses encres. La Lettre du Limousin est imprimée sur du papier recyclé avec des encres végétales. ISSN N°0151-2587 375 000 exemplaires Recevez La Lettre du Limousin Vous n’habitez pas en Limousin mais vous voulez recevoir La Lettre du Limousin, abonnez-vous sur simple demande en précisant nom, prénom et adresse postale à  : lalettredulimousin@cr-limousin.fr ou par courrier à  : Abonnement La Lettre du Limousin 27, boulevard de la Corderie CS 3116 - 87031 Limoges Cedex facebook.com/regionlimousin twitter.com/regionlimousin Région Limousin



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :