[Haute-Normandie] Ma Région n°138 mars 2015
[Haute-Normandie] Ma Région n°138 mars 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°138 de mars 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Région Haute-Normandie

  • Format : (190 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : contrats État-Région, 276 et Vallée de Seine... tous mobilisés au service des Normands !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 VU D’ICI HODENG-AU-BOSC CRESSY L’ACTU DES TERRITOIRES GRAND-COURONNE ROUEN SOTTEVILLE-LÈS-ROUEN LE GROS THEIL L'espace de simulation est équipé de cloisons à mi-hauteur et d’une coursive permettant d'observer les gestes techniques des autres. SOTTEVILLE-LÈS-ROUEN Les futurs infirmiers bien soignés Labellisé « bâtiment basse consommation » (BBC), le nouvel Institut de formation en soins infirmiers (IFSI) du Rouvray offre aux étudiants et équipes pédagogiques des locaux et équipements de grande qualité. Intégré dans un écrin de verdure au sein du parc du centre hospitalier, le nouveau bâtiment a été conçu selon une architecture et des matériaux respectueux de l'environnement. Outre 12 salles de travaux dirigés, 5 amphithéâtres, des équipements d'e-learning et un centre de ressources, il abrite un espace de simulation unique en Seine Maritime. Anticipant la future réglementation qui rendra cet outil pédagogique obligatoire, celui-ci reproduit fidèlement différentes salles d’hôpital (deux chambres classiques, une chambre pédiatrique, une chambre de réanimation), permettant aux étudiants de s'exercer en toute sécurité à des activités et actes complexes. Financé à 97% par la Région*, ce nouvel IFSI montre l'investissement massif de la collectivité régionale dans la formation en soins infirmiers, afin de répondre aux besoins et d’offrir les meilleures conditions d’enseignement. w *Coût global du chantier 7,17 millions d’ € dont 7 millions financés par la Région. Mathieu Olingue GRAND-COURONNE Chapelle Darblay : les élus mobilisés Après l'annonce en novembre dernier par le groupe UPM-Kymmene d'une restructuration massive de son usine Chapelle Darblay de Grand-Couronne (196 emplois concernés), les élus régionaux se sont rapidement mobilisés pour soutenir les initiatives des salariés visant à préserver l'activité et l'emploi. Le président Nicolas Mayer-Rossignol et le député Guillaume Bachelay ont d'abord reçu personnellement, dès décembre, les représentants du personnel. Ils ont également apporté leur soutien et participé à la journée "portes ouvertes-visite du site" organisée par les salariés. Puis, avec le sénateur Didier Marie et d'autres élus locaux, ils ont interpellé le Premier ministre et le ministre de l'Economie : "[…] L'usine de Grand-Couronne, site industriel historique, leader dans la fabrication de papier pour journaux et magazines, dispose d'un appareil productif d'excellence, de salariés aux savoirfaire reconnus, d'une position stratégique. Les pouvoirs publics doivent mobiliser la plus grande vigilance quant à la situation sociale et économique du site […]." Comme elle l'a déjà fait par le passé avec l'Etat et le Département de l'Eure pour M'Real à Alizay, la Région fera tout ce qui lui est permis d'entreprendre pour soutenir le site Chapelle Darblay et défendre les emplois industriels. w LE GROS THEIL Trois mares restaurées Résultat du programme de restauration de mares publiques engagé par le Pays du Roumois avec le soutien de la Région et du Département de l'Eure, trois nouvelles mares ont été remises en état sur la commune du Gros Theil. "Les mares constituent un élément important pour l’environnement et la biodiversité. Préserver les mares, c’est sauvegarder la flore et la faune locales ; c'est aussi maintenir les éléments paysagers qui font l'identité de notre Normandie", commentent Nicolas Mayer-Rossignol et Jean Louis Destans. Outil de lutte contre les ruissellements et l'érosion des sols, le programme a permis de restaurer 43 mares pour un total de 1,3 millions d' € de travaux. L'Agence de l'Eau Seine- Normandie, l'Etat, la Région et le Département de l'Eure ont participé au financement des projets à hauteur de 80% en études et en travaux. w Pays du Roumois MR RÉGION N°138 MARS 2015
L’ACTU DES TERRITOIRES VU D’ICI 5 La Glass Vallée HODENG-AU-BOSC Pochet du Courval : des technologies moins énergivores Soutenue par l'appel à projets "Energies", la verrerie Pochet du Courval située à Hodeng-au- Bosc, près de Blangy-sur-Bresle, a fait le choix d'investir dans des technologies moins énergivores. Elle vient ainsi de moderniser radicalement son four de fusion du verre. Dans le cadre de son appel à projets "Energies" La Région a apporté au projet 500 000 € de subventions et 1 million d' € sous forme de prêt à taux 0, sur un investissement global de près de 14,5 millions d' €. Le nouveau four, dont la capacité a presque doublé (75 tonnes au lieu de 45 auparavant), génère des économies d’énergie drastiques. Avec la création d’une nouvelle ligne de production liée à une technologie innovante, l’entreprise, qui fait partie de la filière d’excellence verre, s’est engagée à maintenir ses effectifs sur le site de Hodeng-sur-Bosc jusqu’au 31 juillet 2016. w ROUEN Les joueurs du RHE 76 à la Région Le 19 février en présence de la députée Valérie Fourneyron, Nicolas Mayer-Rossignol a reçu les joueurs du RHE 76, club de hockey français le plus titré des 20 dernières années, pour les féliciter de leur victoire en Coupe de France face à Amiens. "C'est une magnifique victoire. Les Dragons sont la seule équipe à avoir remporté 5 coupes de France ! C'est la récompense du travail d'équipe bâti depuis des années autour de joueurs de qualité. Toute la région est derrière eux, c'est la Normandie qui gagne." w A noter : pour la saison 2014-2015, la Région a accordé au club une subvention de 150 000 € dont 120 000 € pour le centre de formation. CRESSY Haies’Nergie & Territoires : vers une filière bois-énergie bocager Basée à Cressy, la coopérative agricole d’utilisation de matériel agricole (CUMA) Haies’Nergie & Territoires a été créée fin 2012 à l’initiative de 13 agriculteurs déchiqueteurs haut-normands dont la volonté est de mécaniser la production de bois déchiqueté afin de développer une filière "bois-énergie bocager". Comptant aujourd’hui une trentaine d'adhérents, elle est en passe d'acquérir une déchiqueteuse à bois, un grappin et un tracteur, matériels qu’elle louait jusqu’alors, afin de travailler de manière autonome. L'objectif est de produire des plaquettes de bois qui serviront à alimenter les chaudières à biomasse privées ou publiques du secteur, tout en facilitant l’entretien et la préservation des haies bocagères. La Région soutient cet investissement à hauteur de 40 600 € (sur un montant total de 312 000 €), permettant à de nouveaux adhérents d’utiliser également le matériel acquis. w Magazine d’information de la Région Haute-Normandie



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :