[Franche-Comté] Franche-Comté Le Mag n°40 jui/aoû/sep 2014
[Franche-Comté] Franche-Comté Le Mag n°40 jui/aoû/sep 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°40 de jui/aoû/sep 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Régional de Franche-Comté

  • Format : (232 x 320) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 7,9 Mo

  • Dans ce numéro : territoire... dans les pas des randonneurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
la région, créatrice d’avenir pour son territoire 10 000 kilomètres de sentiers de randonnée pédestre en Franche-Comté. En marche pour l’aventure ! tourisme La Région encourage la structuration d’offres touristiques attractives autour des grands itinéraires, pour allier randonnée, culture, patrimoine et services de qualité. D’ici 2015, les Chemins de la contrebande seront tous ouverts et la Via Salina devrait ouvrir la route vers le patrimoine du sel. Denis Vuillermoz, Vice-Président en charge du tourisme. cc La diversité des chemins de randonnée permet aux marcheurs de découvrir les richesses naturelles et patrimoniales de notre région. C’est un atout pour le développement du tourisme. Avec 10 000 km de sentiers et 2 parcs naturels régionaux, la Franche-Comté présente de nombreuses ressources naturelles propices à la randonnée. Et ce n’est pas son seul atout, comme l’indique Eric Houlley, président du Comité régional du tourisme  : « sur la plupart des itinéraires, des animations sensationnelles ou ludiques permettent de faire le lien entre le parcours, l’histoire du lieu, les richesses patrimoniales et culturelles alentour. » Le premier des 4 circuits des Chemins de la contrebande, que la Région a contribué à aménager et inauguré le 8 juin dernier, en est un bel exemple. Les amateurs de sensations fortes peuvent marcher dans les pas des contrebandiers en Pays horloger, résoudre des énigmes en flirtant avec la frontière suisse, et faire un saut dans l’histoire grâce aux musées qui jalonnent le parcours. Mais si l’aventure attire, les randonneurs attendent des services de qualité, et les opérateurs touristiques l’ont bien compris. Sur l’Échappée jurassienne, des rives du Doubs aux montagnes du Jura, on peut ainsi marcher léger, grâce à la Malle postale, un service de portage de bagages d’étape en étape. C’est aussi le cas sur la Grande Traversée du Jura (GTJ), qui est en outre dotée d’un label pour les hébergements qui prennent en compte les besoins des itinérants  : préparation de pique-niques, séchage des vêtements, bulletin météo, etc. Faire des liens avec les parcours internationaux Pour mettre en valeur les ressources de la région, la structuration des grands itinéraires se poursuit, avec à l’horizon la cordée des randonnées internationales. Entre la France et Berne (Suisse), la valorisation de la Via Salina est en cours dans le cadre du projet Terra Salina. Grâce aux efforts conjugués de l’Europe, du département du Doubs, de la Région et de la Suisse, la Saline Royale et l’Association de développement du Nord Vaudois (ADVN) devraient proposer d’ici 2015 des parcours, des visites et des activités autour du sel. La Via Francigena mériterait elle aussi de sortir de l’ombre  : cette ancienne route de pèlerinage reliait Canterbury, en Angleterre, à Rome en passant notamment par Reims, Pontarlier, Lausanne et le col du Grand-Saint-Bernard. Avis aux grands voyageurs ! 8 Franche-Comté le Mag ¦ juillet-août-septembre 2014
Les clubs de randonnée ont rendez-vous en Franche-Comté 3 QUESTIONS A 3 questions à Guy Berçot, Président du Comité régional de la Fédération française de randonnée pédestre « Au niveau local, il y a une vraie mobilisation en faveur de l’activité de randonnée pédestre, qui représente un enjeu touristique et économique. C’est une grande satisfaction. » Jack Carrot CRRP Début octobre 2014, la Franche- Comté accueillera la finale de la Coupe de France des clubs de randonnée pédestre. Qu’avez-vous prévu ? Les 3, 4 et 5 octobre, nous allons créer l’événement à Chapelle des Bois (25). Des clubs et des animateurs des quatre coins de France vont concourir. Nous avons aussi invité 5 pays membres de la Fédération européenne  : le Danemark, l’Allemagne, la République tchèque, l’Italie et l’Espagne. C’est donc à la fois une rencontre sportive et un bon moyen de faire découvrir la richesse des parcours, du patrimoine, de la gastronomie. Bref, de donner envie de revenir ! Des randonnées seront également proposées au grand public, ainsi que des animations handisport avec du matériel adapté. Quels sont les atouts de la Franche-Comté pour les randonneurs ? Chez nous, la randonnée, c’est un art de vivre. Nous avons la chance d’avoir une région verdoyante, vallonnée, avec des paysages changeants, des reliefs, des plaines, de magnifiques forêts. Avec les deux chemins de grande randonnée (GR) et des GR de pays (GRP), nous avons des parcours de qualité pour tous les publics et tous les niveaux. D’ailleurs, le nombre d’adhérents augmente régulièrement depuis 2001 dans la région. Plus 3% cette année, avec 3205 adhérents et 65 clubs. Avez-vous des projets pour développer la randonnée ? Avec l’aide de la Région, nous formons des animateurs pour proposer de nouvelles activités, par exemple la marche nordique pour les plus sportifs, ou la « Rando Santé » pour les personnes qui veulent mener une activité adaptée à leur condition physique. Mais le grand projet du moment, c’est la numérisation de tous les itinéraires de randonnée en France. Sur le terrain, nous effectuons des relevés GPS des parcours et de leur environnement  : nature, patrimoine, hébergement. La Région nous a permis de nous équiper et de former des personnes à effectuer et gérer ces relevés. À terme, le public accèdera à cette mine d’informations depuis les tablettes et GPS, ce qui offrira de nombreuses possibilités pour les utilisateurs et les animateurs. www.ffrandonnee.fr Dépaysement garanti Cabanes perchées dans les arbres ou flottantes, roulottes (comme ci-dessus à Geneuille (25)), tipis, tentes médiévales ou avec plancher, yourtes, bubble suites… les hébergements insolites sont en plein boom en Franche-Comté. Une façon originale de découvrir les paysages et le patrimoine régional. De quoi également pimenter le séjour des touristes et des curieux ! La Région encourage et soutient le développement des hébergements innovants, dans le cadre de son Schéma régional de développement du Tourisme. POUR DÉCOUVRIR la'FRANCHE-COMTÉik balades Sylvie Debras nous invite, cette année, sur la terre des femmes qui ont compté en Franche-Comté, avec un passage par la Suisse romande. Elle a ainsi concocté, pour cette édition 2014 d’« En vadrouille », 25 nouvelles balades d’Anjeux (70) à Chauxdes-Crotenay (39), en passant par Belfort, Besançon-Beure ou encore Coppet en Suisse. Des parcours de tous niveaux à la rencontre de Comtoises restées dans l’ombre  : des femmes de pouvoir, d’affaires, de cœur, de combat et de talent. « Un numéro un peu militant », en attendant le prochain dédié à la pierre. www.franche-comte.fr 6.90e, dans les points presse. Franche-Comté le Mag ¦ juillet-août-septembre 2014 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :