[Auvergne] Zap n°163 octobre 2017
[Auvergne] Zap n°163 octobre 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°163 de octobre 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Zap éditions

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 88

  • Taille du fichier PDF : 7 Mo

  • Dans ce numéro : festival du court metrage 2018.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Interviews 3 - PHILIPPE KAUFFMANN Aventure collective portée principalement par la ville, Effervescences a pour objectif, durant les 4 années à venir, de co-construire la candidature de Clermont-Ferrand au titre de Capitale Européenne de la Culture 2028. La mission de mener à bien le volet artistique de cet ambitieux projet qui commence dès les 6, 7 et 8 octobre a été confiée à Philippe Kauffman, Belge de 51 ans au CV impeccable. ZAP l’a soumis à l’interview Clermont. (NDLR  : Philippe a répondu avec la complicité de Julien Fournet, co-directeur artistique du week-end de lancement d’Effervescences) La qualité de Clermont que tu préfères ? Sa taille humaine. Dans tous les sens du terme. La chose que tu n’aimes pas ? Le calme étrange de son centre-ville la nuit (où alors je n’ai pas encore trouvé…). Si Clermont était un parfum… Une odeur de forêt après la pluie l’automne. Un appel vers les hauteurs environnantes. Si Clermont était une saveur…Une saveur de terroir, le choix est vaste… Si Clermont était une musique…Pas une musique en particulier, mais plutôt un instrument  : une bonne vieille guitare Fender raccordée à un ampli à lampe. Si Clermont était un sport...Difficile de pas tomber dans l’évidence… le lancer de truffade ? La première chose que tu fais en arrivant à Clermont ? Je cours rejoindre toute l’équipe d’Effervescences qui fait un boulot incroyable pour préparer une belle fête aux Clermontois ! Ta dernière émotion forte ici ? Ma découverte de la ville des hauteurs d’un volcan, cet été, en famille. Qu’est ce que tu changerais à Clermont ? La place de Jaude. Trop grande, trop lisse, trop peu humaine. Plein d’idées en tête ! Ton adresse incontournable à Clermont ? Le petit resto où on a été avec Fabienne où j’ai mangé ma première truffade, tu vois ? Les gens fumaient… 8 #163 FANNY AGOSTINI Elue de La Bourboule et nouvelle présentatrice de l’émission Thalassa, Fanny Agostini a été aux commandes du 3 e Climate BootCamp, qui s’est déroulé du 29 septembre au 1er octobre dans sa commune. Cette manifestation accueille chaque année dans la cité thermale journalistes, personnalités de l’écologie et people engagés sur le thème de l’environnement. Elle se confie à ZAP. Comment vas-tu ? Comme un poisson dans l’eau ! Ton actualité ? Dense ! La préparation du Climate BootCamp à La Bourboule et la nouvelle émission Thalassa. Décris-toi en 5 mots ? Journaliste – Engagée – Optimiste – Auvergnate – Corse. Ton disque préféré ? Michael Jackson – Man in the Mirror. Ton film préféré ? Les enfants du Marais. Ton livre préféré ? Le 5 e rapport du GIEC ! Ton œuvre préférée ? Le lever de soleil tous les matins. Confie-nous un secret que tu n’as jamais dit à personne ? Ça c’est terrible ! Je mange du St Nectaire au petit déj ! Quel est le meilleur conseil que tu aies jamais reçu ? Quand on ne t’a pas fait plaisir, fais plaisir mille fois en retour. (Ça vient de mon père). C’est la tournée de ZAP, qu’est-ce que tu prends ? Un Perrier citron. Quelle est ta friandise favorite ? Le Cantal. Ton expression favorite ? Lève-toi et marche ! Si tu n’étais pas Fanny Agostini, qui serais-tu ? Ma mère. Qu’est-ce qui te tient éveillée la nuit ? Quand j’ai bu trop de café. À quoi es-tu allergique ? Aux abeilles. Quelle est ton idée de l’enfer ? Une planète appauvrie sans animaux, ni biodiversité. Du paradis ? Un monde sans énergie fossile. As-tu une sale manie ? Je pique dans les assiettes des autres sans leur demander. Ça les énerve ! Quel est ton plus grand rêve ? Make our planet great again !
Bestimage INTERVIEW PIERRE ARDITI Comédien que l’on ne présente plus, il a commencé sa carrière en 1968 et balade depuis un demi-siècle son insatiable appétit de la vie et du jeu sur grand écran et au théâtre. L’homme aux deux César, Officier de la Légion d’Honneur, sera sur la scène de Châtel-Guyon le 28 octobre. Il s’est prêté au jeu du questionnaire de Proust. Quelle est votre idée du bonheur parfait ? Ça n'existe pas ! Mais comme le disait Colette « il n'existe pas un bonheur mais des bonheurs ». Quelle est votre plus grande peur ? La maladie. Quelle est votre occupation favorite ? Rêver... C'est à dire ne rien faire. Quel est votre principal défaut ? Un ineffable besoin de plaire. Quel est le trait de caractère que vous détestez chez les autres ? Pour l'avoir combattu chez moi, je dirai une véhémence qui tient lieu de vérité. Quelle est pour vous la vertu la plus surévaluée ? La transparence, cousine germaine du voyeurisme. Tout n’est pas à partager. Quelle est ou fut votre plus grande folie ? Ma manière de vivre. Quelle est votre plus grande réussite ? Mon couple. Ma femme est mon amante, mon amie, mon compagnon de jeux. Elle est tout pour moi. Quel est votre plus grand regret ? Je n'ai aucun regret, que des espérances. À quelle occasion mentez-vous ? J’ai beaucoup menti dans ma vie, mais je me suis guéri du mensonge. Maintenant je mens pour des broutilles. Que détestez-vous le plus ? La vulgarité. Quel talent aimeriez-vous avoir ? J'aimerais parler plusieurs langues pour pouvoir voyager et me faire comprendre. Malheureusement je ne parle que la mienne. Sous quelle forme aimeriez-vous revenir ? Pourquoi voudriez-vous que je parte ! Interviews Quelle est la qualité que vous préférez chez un homme ? La féminité. Chez une femme ? La féminité. Que demandez-vous à vos amis ? Je ne leur demande rien. Sinon de ne pas me trahir. Leur compagnie me suffit. Quel est votre auteur préféré ? Stendhal. Votre musicien préféré ? Mozart. Votre réalisateur préféré ? Alain Resnais. Quel est votre héros de fiction favori ? Tintin. Quels sont vos héros dans la vraie vie ? Simone Veil, Mitterrand, Albert Camus. Comment aimeriez-vous mourir ? Comment pourrait-on aimer mourir. Quelle est votre devise ? « Vivre c'est choisir et choisir c'est se priver du reste » André Gide. #163 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 1[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 2-3[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 4-5[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 6-7[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 8-9[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 10-11[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 12-13[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 14-15[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 16-17[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 18-19[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 20-21[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 22-23[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 24-25[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 26-27[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 28-29[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 30-31[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 32-33[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 34-35[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 36-37[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 38-39[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 40-41[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 42-43[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 44-45[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 46-47[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 48-49[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 50-51[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 52-53[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 54-55[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 56-57[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 58-59[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 60-61[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 62-63[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 64-65[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 66-67[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 68-69[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 70-71[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 72-73[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 74-75[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 76-77[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 78-79[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 80-81[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 82-83[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 84-85[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 86-87[Auvergne] Zap numéro 163 octobre 2017 Page 88