[Auvergne] Zap n°160 juin 2017
[Auvergne] Zap n°160 juin 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°160 de juin 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Zap éditions

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : talents des cités.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
Mauvaise foi Ce qui me force à pratiquer quotidiennement la mauvaise foi comme un virtuose s’exerce, chaque jour, sur son violon stradivarius. Mais quand les heures deviennent plus sombres, il faut savoir s’assoir sur sa fierté, serrer les dents, prôner l’union sacrée, ou encore se contenter de quelques filles laides pour repousser la solitude. En ce jeudi 1er juin 2017 – date à marquer d’une pierre blanche – j’ai décidé officiellement de me déclarer, pour la première fois, et sans doute pour la dernière fois, supporter du club de rugby de l’ASM Clermont Auvergne. Boum ! L’information est lâchée. En marche, comme dirait l’autre. Vous noterez, en premier lieu, combien ma position est périlleuse sur un strict plan calendaire. A l’heure où sera vraisemblablement publié ce nouvel excellent numéro de Zap, la finale du championnat de France de rugby – leur machin bizarre appelé Top 14 – sera déjà jouée puisque la rencontre est programmée le dimanche 4 juin. Vous lisez ce texte à l’aune du résultat obtenu par ces grands types, curieusement musclés, et vêtus de maillots jaunes. Vous avez un avantage sur moi. Votre regard n’en sera que plus dur. J’aime ça. Fidèles lecteurs, je vous devine encore abasourdis par la nouvelle. J’imagine cette étudiante blonde mutine de 21 ans, lisant ma chronique en étant négligemment allongée sur son lit universitaire une place, une main sous le menton, un crayon à papier dans la bouche, seulement vêtue d’une petite nuisette bleu nuit laissant deviner les courbes affolantes d’un corps à son apogée, et bien, cette jeune femme aux yeux clairs, qui hésite entre le grand amour ou le ballet incessant des amants passagers décevants, doit sûrement s’écrier sur sa couchette  : « Quoi, comment un homme comme Raoul, un esprit éclairé, libre et indépendant, peut-il se déclarer supporter, même le temps d’un match, d’une équipe de rugby contre laquelle il a tant vociféré, je le sais, j’ai les preuves, je garde toutes ses chroniques dans un coffre avec les mails enamourés que je lui écris parfois. Pourquoi rejoint-il, lui le libre penseur, la ridicule « Yellow Army » qui 70 #160 CHRONIQUES DES HAINES ORDINAIRES JE HAIS ME CONTREDIRE exhale sur son passage des relents de bière bon marché ? ! Hein, pourquoi ? Bon, ça m’agace, je vais retirer ma nuisette, et aller prendre une douche bien chaude, en laissant longuement l’eau perler sur mon corps. » Approximativement, elle doit se demander tout ça cette aimable étudiante. Alors, pour elle, pour vous, je dois tout dire. Si je deviens ponctuellement un supporter très indépendant de l’ASM – hors de question de regarder le match, de rejoindre la foule ou d’agiter une écharpe à 15 euros –, ce n’est pas parce que j’ai été menacé par un troisième ligne susceptible, ni parce que le club m’a versé une forte prime, espérant que mon soutien provoquerait un choc psychologique, c’est par pur intérêt personnel. Entre nous, je continue d’éprouver la plus souveraine indifférence pour ce sport mineur. En revanche, je ne tolère plus d’être l’objet de railleries répétées dès que je me promène dans le sud de la France. Chez ces gens-là, qui dit Clermont, dit rugby. Et qui dit rugby, dit perdant ! Ayant passé, récemment, quelques jours en bord de mer, en région PACA, j’ai été copieusement moqué dès qu’on apprenait mes origines, mon appartenance. Dans les bars et les restaurants notamment. Or, être pris comme tête de Turc par des imbéciles prétentieux à l’accent insupportable, non merci, très peu pour moi. J’ai essayé de leur faire comprendre que le rugby m’intéressait à peu près autant que la politique monétaire du Laos, que j’incarnais, moi, la victoire et le succès, à l’image de Zap, indépassable magazine gratuit, mais dialogue impossible ! Qu’est-ce que j’ai pas entendu... Tenez, petit florilège des propos désobligeants (les phrases suivantes sont à lire avec l’accent toulonnais) : « Excusez-moi, monsieur, je vous sers votre verre juste après ce client-là, enfin ça doit pas vous déranger, vous, d’être deuxième, vous avez l’habitude à Clermont, non ? Oh con ! » ; « Chez vous, il paraît que, pour le championnat régional de rugby, réservées aux équipes auvergnates, c’est une équipe du Var qui arrive quand même à gagner, c’est vrai, ça ? » ; « Sans déconner, il paraît que les parents de Poulidor en fait, ils sont nés à Clermont ! Je te jure ! » ; « Quand le symbole d’une ville, c’est le moustachu, là, Vercingétorix, ça aide pas mon pauvre minot… votre symbole, c’est un type qui est célèbre pour avoir perdu ! Allez, prends un pastaga, fais pas la tête ! » … J’ai même eu droit à des histoires drôles entières. Je vous en livre une seule (à lire avec l’accent toulonnais toujours, c’est un petit effort de lecture, je sais, mais ça donne de la couleur)  : « C’est dans la jungle, y’a un Toulonnais, un Toulousain et un Clermontois qui doivent traverser une rivière infestée d’énormes crocrodiles (oui, je cite fidèlement, il disait bien crocrodile ce monsieur à casquette, mais j’ai toutefois enlevé la majorité des gros mots). Le gars de Toulouse se jette à l’eau, et hop, il se fait dévorer. Le gars de Clermont, il a peur, tu les connais, hein, il hésite, il tremble, puis bon, il se jette à l’eau, et, oh fan, il se fait déchiqueter par les crocrodiles… une boucherie… Voyant ça, le Toulonnais, pas con lui, il te sort un feutre de sa poche et écris sur son t-shirt blanc  : « ASM Champion », puis il se jette à l’eau… et, là… putain, il traverse tranquillement la rivière… les crocrodiles, ils ne bougent pas une oreille… Tu sais pourquoi, hein ? Tu sais ? Parce que « ASM Champion », même un crocrodile ne peut pas avaler ça ! ». J’ai vécu çà tout au long de mon séjour chez les Sudistes. Alors j’exhorte les joueurs de l’ASM à battre le club de Toulon. Et il ne faut pas seulement les battre, il faut leur retirer leur caleçon, leur infliger une fessée déculottée. Je ne veux pas une simple victoire, j’exige un triomphe retentissant ! Messieurs, jeunes hommes dans la force de l’âge et professionnels de votre sport, si vous ne le faites pas pour vous, pour votre palmarès, pour vos femmes, pour vos maîtresses, pour toutes les groupies qui ne manqueront pas de s’offrir à vous après votre victoire, ou pour votre prime de match, faites-le pour mes prochaines vacances ! Raoul raouldezap@gmail.com
CLERMONT-FERRAND 111 [ENSI EUH L U1N [REPLAY ISSOIRE RaNg UMEFOUR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 1[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 2-3[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 4-5[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 6-7[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 8-9[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 10-11[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 12-13[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 14-15[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 16-17[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 18-19[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 20-21[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 22-23[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 24-25[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 26-27[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 28-29[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 30-31[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 32-33[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 34-35[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 36-37[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 38-39[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 40-41[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 42-43[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 44-45[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 46-47[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 48-49[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 50-51[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 52-53[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 54-55[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 56-57[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 58-59[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 60-61[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 62-63[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 64-65[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 66-67[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 68-69[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 70-71[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 72