[Auvergne] Zap n°160 juin 2017
[Auvergne] Zap n°160 juin 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°160 de juin 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Zap éditions

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : talents des cités.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
. Interviews DITES-NOUS TOUT EN COSTARD D'ENTREPRENEURS DAVID MAMAN & JULIEN VIALETTE Dans la catégorie « Djeun’s qui n’en veulent », ZAP vous présente David Maman et Julien Vialette. Trentenaires, ils ont déjà un passé d’entrepreneurs qui forcent le respect. Leur dernier projet ? La marque de chaussettes Made in France SOCKIN. Ils nous racontent leurs parcours. Premier costard d’entrepreneur ? D  : Un magazine gratuit, le P’tit Zappeur, on voulait concurrencer ZAP, vous avez gagné, nous avons perdu mdr… Ce premier costard n’était pas ouf, pas très bien taillé, avec des poches percées mais il est toujours dans mon armoire pour me rappeler à chaque instant que l’échec n’est qu’une étape et puis, c’est notre première association avec Julien. J  : Il y a 6 ans pour lancer un magazine gratuit comme vous (haha), bref on n’a pas eu le même succès… La formation et le parcours qui vous ont conduit à porter un costard d'entrepreneur ? D  : 5 ans d’études, BTS, Maîtrise, Master… sans rentrer dans les détails c’est chiant. 5 ans en temps que responsable adjoint de cinéma, 5 ans et plus en temps que franchisé et maintenant créateur associé de la marque de chaussettes SOCKIN. J  : Un bac. J’ai arrêté les études en première année de BTS force de vente, car j’avais l’opportunité de rentrer dans le groupe CGR où j’ai évolué en interne… Après 6 belles années, dont 5 en tant que Directeur de Salles, une envie de changer d’air, de voler de mes propres ailes…. Meilleur moment de votre vie en costard d'entrepreneur ? D  : Le jour ou Julien en plus d’être mon meilleur ami et mon associé et devenu le parrain de mon fils. Moment émotion. J  : Le meilleur reste à venir… Pire moment ? D  : Le pire moment serait de devoir tout arrêter et de ne plus pouvoir entreprendre. Je touche du bois, ce pire moment n’est pas encore arrivé. J  : Il n’y a pas de pire, juste des enseignements. Plus grand risque pris alors que vous portiez un costard d'entrepreneur ? D  : Le jour où il a fallu l’enfiler. J’était jeune (27 ans), je le suis encore (33 ans). J’avais un poste plutôt sympa pour mon âge donc tout quitter pour monter une boîte avec Julien, c’était quand même un sacré risque. Après, l’entrepreneuriat est une prise de risque permanente, nous avons ouvert 6 boutiques donc à chaque fois un nouveau risque 14 #160 et je ne vous parle même pas du lancement de notre marque de chaussettes. J  : Quand on s’est rendu compte avec David qu’il fallait arrêter le magazine, qu’il ne nous ferait pas vivre… que nos aides arrivaient à leurs termes, il ne nous restait presque plus d’argent… c’était soit on retournait dans nos familles, soit on investissait nos derniers euros pour se lancer dans un autre projet avec les risques que cela engendrait… ben on a ouvert Clopinette ! Propos les plus drôles entendus lors d’une réunion d’hommes en costard d'entrepreneur ? D  : « Bonjour, j’me présente, je m’appelle Henri (je ne me souviens plus de son prénom). Tu es venu avec ton papa ? »... Et oui c’est la dure réalité des gens imberbes. Pour info j’avais 30 piges. J  : Pour signer un contrat, quand le responsable te dit en commençant un repas  : « Bon du coup, j’ai envie de boire, donc si vous voulez qu’on signe, il va falloir tenir la cadence. » J’ai signé mon plus gros contrat ! Dernière soirée très arrosée en costard d'entrepreneur ? D  : Honnêtement je crois avoir fini en chaussettes ; -) et seulement en chaussettes. J  : Avec David dernière convention de franchisés (je préfère garder le marque secrète). Ben du coup, on a raté la convention. Être habillé en costard d'entrepreneur, pour la drague ça aide ? D  : Ça attire forcement un peu l’attention mais bon, je place le fait que j’ai un enfant de 14 mois beau comme tout, je montre la photo pour preuve et là… je réalise que ça aide encore plus. PS  : Si ma femme lit ces lignes, soit elle rigole soit je vis mes derniers jours en couple (rire). J  : Je vais faire mon lover, Elodie je t’aime … Votre plus grand rêve ? D  : Partir à la retraite à 40 ans et faire le tour du monde. J’aime mon costard mais je le troquerais bien contre un short, un t-shirt et des tongs toujours avec des chaussettes SOCKIN bien sûr. J  : Être toujours heureux… mais aussi  : envoyer des SOCKIN dans l’espace !
APAPTIP. I SANS APPORT'1394E/mois. SANS CONDITION PORTES OUVERTES DU 16 AU 18 MINl') leirCneer ! virement geitirkivee en France lIgKerninle pour une lyou-viit hIrSSern WISL.11.10i nauweeruusicarkin Longue 04rée Sur d.9 mois, 40 oce km bnlieur de 2 lei> d. (. » lerek4SLie 150C. ileddlitelkileall mutai* hicu.erk mitre re.-T Umr-r.A zryit 8p7 +1 ! immune enetamerke orangé uscuisifR eer..iz cie reine tte I" Ilryie Ce 1.1 là'ter# 441. eyi Ce Z411,1 1Z.1 PirFrtn. nixe pe Ytire eàiX451CHIrtiwrt rilleSer% Piegrçutieel elvvérfiCti44 wulreCont tme-ki maire en ltn de contrat eues velem(ntddis oreoper rierrSeen ! le gfrridard eL *el Mucrukres eupel eme se Sou> reienAe Greci : Melon per Nec - 14afflude plu Pavé Ne'9316 Ni os9 le Grand. Offrefescrole eue parritiSners_fiCel Cl.efruA41131 « Vol{ d'aimes ogres, yalab.e.useRpau 2 Iu.I 301Tchez nei ezineau &limer ! aur55AI.4'n'UT I LL I SrtS nliw dr. 0 ! 15uvelf 91/4ifÉ 115 diffilirierNÉie on autanmeuileis Censorniergatierpeeierime tiorc le mi ine [1i1 Mur » ; 3,2- 4,15.rmistleri3C1:, 83- 104. l'OMAN INTELLIGENT PACIBILITY NOUVELLE NISSAN MICRA. COMPLICE DE TOUTES VOS AUDACES. N'ACHETEZ PAS VOTRE NISSAN SANS NOUS CONSULTER PellYMUTOMOBILES Nesmi NESSAN NISSAN NISSAN N1S-SAN NISSAN - 8 RA L 04 7a oc ze -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 1[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 2-3[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 4-5[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 6-7[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 8-9[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 10-11[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 12-13[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 14-15[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 16-17[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 18-19[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 20-21[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 22-23[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 24-25[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 26-27[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 28-29[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 30-31[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 32-33[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 34-35[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 36-37[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 38-39[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 40-41[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 42-43[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 44-45[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 46-47[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 48-49[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 50-51[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 52-53[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 54-55[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 56-57[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 58-59[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 60-61[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 62-63[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 64-65[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 66-67[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 68-69[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 70-71[Auvergne] Zap numéro 160 juin 2017 Page 72