[Auvergne] Zap n°158 avril 2017
[Auvergne] Zap n°158 avril 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°158 de avril 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Zap éditions

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 9,8 Mo

  • Dans ce numéro : la plus longue langue du monde...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
Culture INTERVIEW L’UNE E(S)T L’AUTRE LA GRANDE SOPHIE DELPHINE DE VIGAN L’une est écrivain, l’autre chanteuse. L’une a publié 7 romans, l’autre 7 albums. L’une est brune, l’autre blonde. L’une est droitière, l’autre gauchère. L’une avait envie de partager un moment avec l’autre, que leurs voix et leurs univers se mêlent. L’autre a dit oui. Delphine de Vigan est l’une, la Grande Sophie est l’autre. Ou inversement. Entre les livres et les chansons, elles ont trouvé des échos, elles ont mis à jour les mots et les thèmes communs. Avant la lecture musicale L’une et l’autre présentée à La Comédie de Clermont, les 10, 11 et 12 mai à 20h30, salle Boris-Vian, interview croisée des 2 protagonistes de cette belle rencontre. 58 m #158 LA RENCONTRE Delphine de Vigan  : J’étais invitée par le festival Tandem qui donne, chaque année, carte blanche à un écrivain pour monter un spectacle associé à une autre forme artistique. Je voulais faire quelque chose avec un chanteur ou une chanteuse. J’aime beaucoup la chanson française, et rapidement, j’ai proposé le nom de Sophie. La Grande Sophie  : J’étais particulièrement honorée que Delphine pense à moi. L’idée de me lancer dans une nouvelle aventure avec une femme de ma génération m’intéressait mais j’avais aussi des petites appréhensions  : va-t-on s’entendre ? Arrivera-t-on à travailler ensemble ? QUI EST L’UNE/QUI EST L’AUTRE DDV  : C’est une artiste que j’écoute beaucoup et dont les chansons me plaisent depuis ses débuts. Certains de ses albums résonnaient pour moi d’une manière importante. LGS  : J’avais seulement lu Rien ne s’oppose à la nuit. Ensuite, je me suis rattrapée ! (rires). En dehors de l’histoire bouleversante, je me rappelle avoir été fascinée par ses recherches et la mise en forme du récit. LA PREMIÈRE FOIS DDV  : D’un côté comme de l’autre, la connexion a été immédiate. Au départ, ce spectacle ne devait être joué qu’une fois et j’ai été très étonnée par la disponibilité de Sophie pour travailler sur cette soirée unique. LGS  : Tout ce qui est nouveau m’attire et je dois dire que dès que j’ai rencontré Delphine, j’ai senti que le courant passait. On a beaucoup travaillé chez moi, on se donnait des rendez-vous, et au fur et à mesure, on a dessiné la trame du spectacle. LE PROJET DDV  : Assez vite, l’idée de construire quelque chose qui rassemble plusieurs de mes textes et différentes chansons de Sophie s’est dessinée. Nous ne voulions pas nous focaliser sur un livre ou un album en particulier mais mêler vraiment nos univers et raconter une histoire à travers ces correspondances, ces échos. Nous avons commencé à élaborer le contenu ensemble. Et puis Sophie, à qui j’avais envoyé tous mes livres, s’est mise à écrire une chanson Je n’ai rien vu venir à partir de Jours sans faim, mon premier roman. Quand je l’ai entendue pour la première fois, cela m’a bouleversée. LGS  : Nous avons travaillé pour construire cette trame, mêler nos mots. Mais notre complicité se jouait aussi ailleurs  : nous avons partagé nos doutes et nos petites histoires de fille ! Nous avions le sentiment de nous comprendre, sans forcément avoir à expliquer. Jamais Delphine ne m’a demandé  : Pourquoi cette chanson ? Qu’est-ce cela représente chez toi ? Je voulais à travers cette chanson lui dire que j’avais compris. DDV  : Nous nous sommes rendues compte que cette mise en parallèle, en écho, de nos deux univers était une sorte d’évidence. On a trouvé des passerelles, fluides, simples. Parfois ce sont les mêmes mots que l’on retrouve dans les chansons de Sophie et mes textes. Le disque Et si c’était moi a été très marquant pour moi à la fois à titre personnel et littéraire. J’ai écouté en boucle Du courage à une période de ma vie où j’en avais grand besoin. LA SCÈNE À DEUX DDV  : J’ai souvent fait des lectures dans les librairies, et j’écris à voix haute, mais ça n’a rien à voir avec le fait d’être sur scène. C’est une expérience et une aventure incroyable ! LGS  : J’ai ressenti une écoute incroyable dès les premières représentations. Ce moment de silence où l’on sent les spectateurs accrochés aux mots et aux notes, c’est quelque chose de très fort. Ojos
RICARD SA LIVE MUSIC CONCERT VENDREDI 1 GrgeiVIA1 u&N,k 119H30 CLERMONT-FERRAND LYS ISTEMTA LA COOPÉRATIVE DE MAI Lemire& du'Prix Riccirci S.A Live Huet : L4 L45i ! peur KciAtei ViRockuptibles tsugi. W4erilidgECJCI.RD5A LIVEMUNG.00.144 i4eir4i4gelvemddik eRie Mem la Wied i41 61/2.4 MM{.tr44.1 MN* RADIO «. 1}.11':%11 14.4 I J



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 1[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 2-3[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 4-5[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 6-7[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 8-9[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 10-11[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 12-13[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 14-15[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 16-17[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 18-19[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 20-21[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 22-23[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 24-25[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 26-27[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 28-29[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 30-31[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 32-33[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 34-35[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 36-37[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 38-39[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 40-41[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 42-43[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 44-45[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 46-47[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 48-49[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 50-51[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 52-53[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 54-55[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 56-57[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 58-59[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 60-61[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 62-63[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 64-65[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 66-67[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 68-69[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 70-71[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 72-73[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 74-75[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 76-77[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 78-79[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 80-81[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 82-83[Auvergne] Zap numéro 158 avril 2017 Page 84