[Auvergne] Zap n°157 mars 2017
[Auvergne] Zap n°157 mars 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°157 de mars 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Zap éditions

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : sale attente au profit de l'APF.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
Mauvaise foi Mais en ces temps de crise généralisée et durable, face à l’inflation galopante, il faudrait réclamer une nette augmentation mensuelle pour conserver le même pouvoir d’achat. D’autant que, personnellement, depuis mes débuts fracassants à Zap, je n’ai jamais été rémunéré à la hauteur de mon talent vertigineux. Alors, certes, je réclame. J’ai tout essayé pour être augmenté. J’ai presque théorisé mes demandes d’augmentation. En vain. Si je suis passé expert en la matière, le Président de Zap reste l’incontestable maître en refus élégant et en retournement de situation. Dans un joyeux désordre textuel – au prix où je suis payé, je ne vais pas en plus faire le ménage dans ma chronique – je vous offre le fruit de mes réflexions, et vous présente quelques méthodes très personnelles. La demande d’augmentation misérabiliste Habillé comme un réfugié politique, l’œil terne, vous entrez à petits pas dans le bureau de votre responsable. Si votre odeur corporelle est forte, c’est encore mieux. Dans mon cas, je m’étais vêtu, ce jour-là, d’un faux maillot du PSG, comble de beauferie et de mal-être, j’avais les paupières lourdes, la barbe négligée, et les cheveux sales. – (voix d’un mourant) Bonjoooour Président… – Ah, bonjour, mon bon Raoul ! C’est aimable de nous rendre une petite visite ! C’est si rare ! Oh, vous avez une mine superbe ! Et très jolie cette tenue sportswear ! Qu’est-ce qui vous amène ? – Président… j’ai faim… – À cette heure, c’est le signe de mauvaises habitudes alimentaires ! Vous devriez veiller à prendre un petit déjeuner équilibré qui... – Non, non, ce n’est pas ça, Président… j’ai faim… je me meurs. – Une femme ! J’ai compris ! Une jeune femme pétillante vous a encore fait perdre la tête ! Vous devriez vous assagir, bourreau des cœurs ! – Non, président, ce n’est pas une femme, c’est vous la cause de mon état ! – Raoul, vous me gênez… Un hétérosexuel convaincu comme vous… je reste sans voix. – Non ! Je meurs de faim parce que je n’ai plus d’argent, Président ! Je crois que j’ai besoin d’une augmentation… 82 Re #157 CHRONIQUES DES HAINES ORDINAIRES JE HAIS LES DEMANDES D’AUGMENTATION – Enfin Raoul, je ne suis pas un monstre. Tenez, attrapez ce paquet de biscuits chocolatés. Et pour l’augmentation, je fais une étude comptable à ce sujet et je vous rappelle ! – Président, vous m’aviez fait la même réponse il y a plusieurs mois, et j’attends toujours le résultat de cette fameuse étude comptable… – Vous avez raison ! Vous l’attendez et moi aussi ! Ah les comptables, quelle plaie ! Vous savez quoi ? Je vais téléphoner immédiatement au service comptabilité ! Ils vont m’entendre ! D’ailleurs, je vous prierai de quitter mon bureau que je les réprimande en privé. Ça ne sert rien à d’attendre. Cela risque d’être long. Mais je vous recontacte mon cher Raoul ! Le petit mot opportuniste Le soir de votre anniversaire, anniversaire qui risque fort d’être oublié par vos employeurs égoïstes, vous envoyez un petit sms ou vous laissez un mot de remerciements sur leur bureau. Subrepticement, vous glissez votre demande d’augmentation difficilement refusable dans ce contexte. Encore que… « Cher Président, bonsoir. Votre pudeur vous honore. Vous ne pouviez pas ignorer que c’était mon anniversaire aujourd’hui, mais je devine que vous avez volontairement fait le choix de ne pas me le souhaiter  : vous ne vouliez pas surligner, grossièrement, le temps qui passe inexorablement. Pour aller au bout de cette logique, vous ne m’avez pas non plus offert de cadeau. Je vous remercie pour cette délicate attention. Néanmoins, j’imagine fort que votre présent, forcément discret, pourrait prendre la forme d’une sensible augmentation sur mon prochain bulletin de salaire. D’avance, merci pour ce bel anniversaire. Bonne soirée Président. Votre fidèle Raoul. » La réponse ne se fit pas attendre  : « Mon bon Raoul, votre perspicacité m’étonnera toujours. Vous avez tout compris, une fois encore. Vous ne serez pas donc pas surpris que je mette en attente votre demande d’augmentation d’anniversaire pour la ranger, en bonne place, aux côtés de vos autres savoureuses demandes  : celle d’une assistante biélorusse accorte, d’une voiture de fonction luxueuse, ou d’un crédit illimité dans tous les bars de la ville. Je vous souhaite une très bonne soirée, mais vous l’aviez sûrement deviné. Votre prévisible Président. » La demande d’augmentation voilée de menace Vous surgissez, au moment où on ne vous attend pas, et vous exigez une augmentation, sans quoi vous partez sur-le-champ. Ça peut marcher… enfin paraît-il… – Président, je vais mal. Très mal. – Mon bon Raoul ! Allons donc, que vous arrive-t-il encore ? – J’estime ne pas être payé à ma juste valeur eu égard à la place capitale que j’occupe au sein de ce magazine. Si je ne suis pas augmenté dans les plus brefs délais, je me verrais obligé de quitter Zap. Voilà. C’est dit. – Fichtre ! Je suis bien embêté… donc vous partiriez immédiatement si je refusais de vous augmenter ? – Oui, Président, c’est bien cela. – Vous accepteriez d’abandonner votre dernière page tant chérie et d’être remplacé dans l’heure qui suit par une, je vous cite « demimondaine chamalièroise écrivant avec les pieds ses minables réflexions hystériques » ou encore par un, je vous cite toujours « connard de scribouillard prétentieux, portant petites lunettes fines et pulls cintrés, éjaculant son phrasé condescendant et sa pensée de cultureux-merdeux dans des colonnes de Zap alors salies à jamais » ? – Et bien… euh… en quelque sorte… – Soit. Je prends note. Et je vous souhaite bonne chance dans la vie mon bon Raoul. – Attendez, Président, vous êtes bien sûr de vous ? C’est votre dernier mot ? – La logique économique de notre entreprise de presse me l’impose, oui. – Alors, si c’est par pure logique économique, je m’incline. Je vous fais une fleur, je reste. – Vous êtes trop bon, Raoul. J’ai usé de multiples autres stratagèmes. Tous ont échoué. Je conclus donc ces quelques lignes sur la table bancale d’une cuisine de 5 mètres carré sentant fort les égoûts, tout en faisant une pause, de temps à autre, pour grignoter la croûte d’un vieux quignon de pain rassis (vous pouvez envoyer vos dons à l’adresse ci-dessous. Les tickets restaurants sont acceptés). Raoul raouldezap@gmail.com
j. BORN READY'g +I 7 15. CLERMONT-FERRAND'ISOU RUE ERNEST CM* - A POTE ONM LliPïi Rt NI1 liai ICIN[1 UMEF[IR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 1[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 2-3[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 4-5[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 6-7[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 8-9[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 10-11[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 12-13[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 14-15[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 16-17[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 18-19[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 20-21[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 22-23[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 24-25[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 26-27[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 28-29[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 30-31[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 32-33[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 34-35[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 36-37[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 38-39[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 40-41[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 42-43[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 44-45[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 46-47[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 48-49[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 50-51[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 52-53[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 54-55[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 56-57[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 58-59[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 60-61[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 62-63[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 64-65[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 66-67[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 68-69[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 70-71[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 72-73[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 74-75[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 76-77[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 78-79[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 80-81[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 82-83[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 84