[Auvergne] Zap n°157 mars 2017
[Auvergne] Zap n°157 mars 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°157 de mars 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Zap éditions

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : sale attente au profit de l'APF.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
Ville d'Issoire Exposition Eau donnante Eau vive Emmanuel gik et elle/ta er der*. SA/LES JEAN-HÉLION CENTRE. 01,A_TVREL NCOLA,S-PQfilit. PLACE CE VEMtel - 6.3.5oD ISSCHPfi 04 73 60 07 17 au 04 73 Et9 25 57 Empaenions-art esore. Culture 70 #157 DU 11 MARS AU 21 MAI ISSOIRE « EAU DORMANTE EAU VIVE » LAURIE KARP & EMMANUEL RIVIÈRE Les salles Jean-Hélion du Centre culturel Nicolas-Pomel d’Issoire proposent, du 11 mars au 21 mai 2017, une exposition en duo consacrée aux œuvres des plasticiens Laurie Karp et Emmanuel Rivière et intitulées « Eau dormante – Eau vive ». C ette exposition propose un parcours à travers les sculptures, dessins, photographies et œuvres brodées de Laurie Karp et Emmanuel Rivière. Ces deux artistes plasticiens et sculpteurs collaborent depuis plusieurs années et occupent l’espace des salles d’expositions qu’ils ont pu investir à travers des travaux en volume tout à fait singuliers. Au fil de ses expérimentations, Emmanuel Rivière, artiste né à Nevers, a développé une technique qui lui est propre. Il opère, sur des objets liés au vivant et à l’organique, par jeux de moulages et de démoulages à base de silicone. Les coques subsistantes, ses « matrices », incarnent alors l’œuvre et ce n’est donc plus la forme moulée qui fait art, mais le vide, l’intérieur absent, invisible, de la sculpture. Le visiteur joue ainsi pleinement son rôle en recomposant, au gré de son imagination, la sculpture dont seule l’enveloppe lui est présentée. La plasticienne franco-américaine Laurie Karp donne naissance, à travers ses étonnantes pièces de céramique, à un univers troublant, mêlant le terrestre et le marin, le monde animal et le végétal. Et c’est avec une poésie bien mesurée que les corps nus se marient au minéral, que la matière surgit d’un réseau de tubulures maternelles. Sorti du ventre d’une mère au corps d’écailles charnelles, « Ah, le beau garçon » semble prendre son premier souffle. Stanley Sagart
ÇA ARRIVE PRÈS DE CHEZ VOUS... LA FEMME ROMPUE DIMANCHE 2 AVRIL 18H SALLE CLAUDE NOUGARO - ANIMATIS ISSOIRE D’après Monologue extrait de la Femme rompue de Simone de Beauvoir Avec  : Josiane Balasko - Mise en scène  : Hélène Fillières S i cette femme avait eu la parole, elle aurait laissé jaillir de son corps, un soir d’hiver, le « Monologue » de « La Femme rompue », comme beaucoup d’autres femmes dont on méconnaît presque volontairement les douleurs enfouies sous prétexte qu’elles ont l’allure solide. Laisser jaillir sa rage, son conflit intérieur, celui qui s’oppose à cette violente idée du bonheur que nous impose le monde, encore aujourd’hui dominé par les hommes. Pouvoir crier enfin, via le « Monologue ». Ce texte est la parole donnée à une femme qui, anéantie et déchirée, se venge par le « Monologue ». Elle laisse jaillir sa rage, la douleur des souvenirs et son lot de culpabilité qui remontent à la surface. Seule, un soir de réveillon, quand tous les autres jouissent aveuglément de leur confort affectif et social, et que l’habitude de se taire n’est plus possible, elle peut enfin crier et s’opposer à cette violente idée du bonheur que nous impose le monde. Cette femme, c’est Josiane Balasko, cette petite bonne femme franche intrépide intègre, comme dit Beauvoir. Une actrice rugueuse qui ne minaude pas pour séduire ni pour attirer la compassion. Une femme de caractère. Sans concession. Une femme vraie, qui ne joue pas le jeu. Bouleversante, elle cache sa sensibilité. Comme si baisser sa garde pouvait la fragiliser. Une partition sous forme d’autoportrait. AURÉLIE CABREL JEUDI 4 MAI 20H30 SALLE CLAUDE NOUGARO - ANIMATIS ISSOIRE « À la même chaîne » L’aînée des 3 filles de Francis Cabrel semble avoir reçu le talent en héritage. Déjà remarquée en 2011 avec son premier album, Oserais-je ?, elle confirme aujourd’hui l’essai avec ce nouvel opus À la même chaîne. Des petites poésies douces amères, soufflant le chaud et le froid, avec un brin de nostalgie, d’amertume, de rêverie… et dont le thème essentiel est l’amour et l’autre. Elle a de nouveau fait appel à son complice Ethen pour le composer et le réaliser. Auteure d’une partie des textes, Aurélie bénéficie de la plume de son papa sur 3 titres dont l’émouvant Lève les bras, de Grand Corps Malade sur À quoi tu rêves ? (une troublante et brillante allégorie sur le fantasme, la fuite de l’autre dans le sommeil et les rêves). Des refrains entêtants, de belles ballades et des titres plus enlevés comme le premier extrait, Bref, s’aimer, en font une belle surprise à découvrir sur scène. Culture #157 71 saison culturelle La femme rompue JEUDl'4 Ff.ied 20 i Aurélie Cabre'OrtinSLIN ce:-note 04 73 69 71 52 segen cL,I1urIII2 imeire INWIN-r5 D



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 1[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 2-3[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 4-5[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 6-7[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 8-9[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 10-11[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 12-13[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 14-15[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 16-17[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 18-19[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 20-21[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 22-23[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 24-25[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 26-27[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 28-29[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 30-31[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 32-33[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 34-35[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 36-37[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 38-39[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 40-41[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 42-43[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 44-45[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 46-47[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 48-49[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 50-51[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 52-53[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 54-55[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 56-57[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 58-59[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 60-61[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 62-63[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 64-65[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 66-67[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 68-69[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 70-71[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 72-73[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 74-75[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 76-77[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 78-79[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 80-81[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 82-83[Auvergne] Zap numéro 157 mars 2017 Page 84