[Alsace] Région Alsace n°72 nov/déc 2014
[Alsace] Région Alsace n°72 nov/déc 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°72 de nov/déc 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Régional d'Alsace

  • Format : (215 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : digitale révolution... l'esprit start-up gagne les entreprises.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
ALSACE DURABLE Stadler/Région Alsace TOUS LES MODÈLES D’AUTOMOTEURS L’atelier de Mulhouse est polyvalent. Il peut accueillir les trois types de matériels automoteurs actuellement en service sur les rails. A savoir les nouvelles rames Régiolis d’Alstom et les « autorails de grande capacité » (AGC) du constructeur Bombardier, auxquels s’ajoutent les autorails monocaisses d’Alstom. A terme, l’atelier pourra accueillir toute la palette des motorisations  : diesel, électrique ou bi-mode (diesel et électrique). TER ALSACE Un atelier première classe LES TER ALSACIENS DISPOSERONT DÈS LE 28 NOVEMBRE D’UN ATELIER DE MAINTENANCE ULTRAMODERNE À MULHOUSE. UN HALL TECHNIQUE DE NOUVELLE GÉNÉRATION CAPABLE DE TRAITER TOUS LES MODÈLES D’AUTO- MOTEURS EN SERVICE. de 14,6 millions d’euros dans ce programme comprenant également quelques travaux d’adaptation dans l’atelier de Strasbourg inauguré en 2011. Désormais, les deux étoiles ferroviaires de Strasbourg et de Mulhouse, qui structurent le réseau alsacien, disposent chacune de leur atelier de maintenance. Une déconcentration des moyens techniques permettant de coller au plus près des besoins des territoires. Contact Région Direction des transports - Tél. 03 88 15 68 67 Construit en moins d’un an, cet atelier met en œuvre des solutions techniques qui permettent d’assurer plus efficacement et avec un maximum de souplesse la maintenance de tous les matériels automoteurs en service sur le réseau alsacien. Trois voies électrifiées y conduisent, dont deux équiperont ultérieurement le bâtiment pour la maintenance de matériels électriques ; la troisième sera utilisée pour des travaux extérieurs sur voie. Long de 132m, l’atelier peut accueillir les rames les plus imposantes, notamment les nouvelles rames Régiolis de MAINTENANCE grande capacité qui mesurent 110 m de long. Le bâtiment, qui veille à s’intégrer dans des perspectives de développement écodurable, est conçu de manière à optimiser les volumes à chauffer ou à ventiler. AU PLUS PRÈS DES TERRITOIRES Les surfaces vitrées, offrant un coefficient de performance thermique élevé, permettent de réduire l’utilisation de l’éclairage artificiel tout en préservant d’un ensoleillement trop important en été. Par ailleurs, des matériaux majoritairement recyclables ont été retenus. La Région Alsace a engagé un investissement 24 WARTUNGSTECHNIKER IN DER AUSBILDUNG Zunächst sollen 24 Wartungstechniker in der neuen Werkstatt arbeiten. Jeder von ihnen hat ineinereinschlägigen Ausbildung die Kenntnisse erworben,um Maschinen und Gerätschaften warten zu können. Später könnte die Werkstatt in Mulhouse über 40 Mitarbeiter beschäftigen. Insgesamt arbeiten 400 Mitarbeiter im elsässischen Technicentre der SNCF, 60% an den TER-Bahnzügen. 12 MAGAZINE D’INFORMATION DU CONSEIL RÉGIONAL D’ALSACE
À Aspach, la biodiversité a de l’avenir ! Les communes natures fleurissent en Alsace A Aspach, une commune d’un millier d’habitants, l’heure est aux changements de mentalités. « Nous avons pris conscience de l’importance de préserver la qualité des eaux souterraines, confirme Françoise May, Adjointe en charge de l’environnement. C’est pourquoi nous avons signé la charte d’engagement Commune Nature et délibéré pour la suppression totale des produits phytosanitaires. La Région Alsace et l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse, en collaboration avec la FREDON, nous soutiennent dans les évolutions que cela implique  : gestion des espaces verts différente, communication, acquisition de matériel spécifique, formation aux techniques alternatives. Les engagements sont concrets. Avec la FREDON, nous travaillons à la mise en place dès ce printemps de plantations naturellement résistantes aux maladies et ne nécessitant pas d’arrosages ou de traitements excessifs. Cette réflexion commune est, à mon sens, la clé de voûte du projet. Les prochaines étapes seront l’acquisition d’une balayeuse à brosse métallique, une formation des agents communaux aux différentes techniques alternatives et surtout la poursuite de la communication avec nos habitants afin que cette démarche soit pérenne. Sensibilisiarungprojakta fer Biodiversität bi da Chìnder, un da Erwàchsena, sìnnàm Wàchstum. Informationtàfla warda, scho ànna 2015, Zona mìt Blüamamàtta oder Spotschnìtt, ziara. » Haut-alémanique Stadler/Région Alsace Parce que la ressource en eau est précieuse mais fragile, de plus en plus de communes s’engagent dans une démarche de réduction, voire de suppression, de l’utilisation des produits phytosanitaires. Cette mise au vert est officialisée par une distinction dont le niveau le plus élevé est symbolisé par trois libellules. Aujourd’hui, en Alsace, 93 communes ont atteint ce niveau auxquelles s’ajoutent deux communautés de communes  : celle de la région de Guebwiller et de Sauer-Pechelbronn. Et ce résultat n’a rien d’anecdotique. Il est le fruit d’une démarche de grande envergure menée par les collectivités  : suppression totale des pesticides, maîtrise des savoirfaire, formation des agents techniques, communication avec les habitants. C’est un organisme indépendant qui réalise un audit complet permettant d’attribuer les libellules aux communes. Les panneaux d’entrée de ville valorisent cet engagement. Parmi ces localités, citons Steinbach qui est passée en trois ans du premier niveau au niveau d’excellence (Trois libellules). La Région Alsace et l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse accompagnent ces efforts. Depuis 2005, elles proposent un soutien financier aux communes qui modifient leurs pratiques pour le désherbage et l’entretien des voiries et des espaces verts. L’EAU, UN ENJEU MAJEUR De son côté, la FREDON organise des sessions de sensibilisation à la pratique « zéro pesticide ». L’enjeu est majeur  : la pollution par les produits phytosanitaires est le premier facteur de détérioration de la qualité de l’eau. Actuellement, un tiers de la surface de la nappe rhénane est impropre à la consommation sans traitement complexe et coûteux. Cette contamination concerne aussi la qualité des cours d’eau de notre région. Des agriculteurs aux collectivités et aux jardiniers amateurs, chacun est concerné par la mise en œuvre des techniques alternatives aux traitements chimiques devenue une priorité régionale. Contact Région Direction de l’environnement et de l’aménagement - Tél. 03 88 15 68 67 Sources d’informations Stadler/Région Alsace Le centre de ressources www.energivie.pro est le nouvel outil de référence pour les professionnels du bâtiment durable en Alsace. Au menu  : de multiples informations sur les formations, les techniques de rénovation BBC, la diffusion des bonnes pratiques... Le tout est illustré par des fiches exemples de chantiers et de réalisations. C’est l’INSA (Institut National des Sciences Appliquées) qui héberge ce centre de ressources avec le soutien de l’ADEME et de la Région Alsace dans le cadre du programme energivie.info. Les particuliers, de leur côté, ont rendez-vous sur le site www.energivie.info qui répond à toutes les questions relatives à la rénovation et aux énergies renouvelables. Les points forts de ce service  : un aperçu complet des aides financières disponibles, des contacts de professionnels et des fiches techniques pour réussir son projet. www.region-alsace.eu NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2014 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :