[Alsace] Région Alsace n°72 nov/déc 2014
[Alsace] Région Alsace n°72 nov/déc 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°72 de nov/déc 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Régional d'Alsace

  • Format : (215 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : digitale révolution... l'esprit start-up gagne les entreprises.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
ALSACE INNOVANTE LA SOCIÉTÉ GIPFI, BASÉE À STRASBOURG ET SPÉCIALISÉE DANS LA FORMATION, COMPTE PARMI LES PREMIERS BÉNÉFICIAIRES DE LA BOURSE D’ÉMERGENCE Stadler/Région Alsace 10 ENTRE APPROCHE HUMAINE ET EFFICACITÉ ÉCONOMIQUE, LES SOCIÉTÉS COOPÉRATIVES ET PARTICIPATIVES (SCOP) INCARNENT UN NOUVEAU MODE D’ENTREPRENDRE EN PLEIN ESSOR. TÉMOIGNAGE. Des salariés qui s’associent pour reprendre leur entreprise et poursuivre ainsi son activité  : le phénomène n’est plus marginal et témoigne d’une nouvelle dynamique en réponse aux difficultés économiques et alors qu’un grand nombre de chefs d’entreprises peinent à trouver des repreneurs. Pour soutenir cette façon d’entreprendre et initier un changement d’échelle, la Région Alsace a créé un dispositif spécifique  : la bourse d’émergence. Son but  : appuyer le porteur de projet qui crée ou reprend une entreprise sous le statut de SCOP. Cette aide financière permet d’améliorer le capital social de l’entreprise et constitue un effet de levier sur les outils de financement classiques. La société GIPFI, basée à Strasbourg, compte parmi les premiers bénéficiaires de la bourse d’émergence. Confronté à CAPITAL TENDANCE Les SCOP, une autre idée du profit des difficultés de trésorerie, ce centre de formation pour adultes était au bord du gouffre en septembre 2013. SIX SALARIÉS DEVENUS CO-ENTREPRENEURS L’établissement bénéficie pourtant d’une excellente réputation, d’un savoir-faire reconnu et d’un carnet de commandes plein. Après étude du dossier, six salariés décident de se lancer dans l’aventure et de reprendre GIPFI sous la forme d’une SCOP. Co-entrepreneurs, ils apportent leurs capitaux propres et deviennent associés afin de sauver leur outil de travail dans lequel ils se sentent fortement impliqués. Fanny Doerr, coordinatrice en charge de l’animation des formateurs depuis quatorze ans, est naturellement choisie pour assurer la gérance de l’entreprise. L’équipe resserrée compte aujourd’hui 13 salariés. « Nous MAGAZINE D’INFORMATION DU CONSEIL RÉGIONAL D’ALSACE souhaitons consolider les marchés existants - ateliers de pédagogie personnalisée, accompagnement des bénéficiaires des minimas sociaux vers le retour à l’emploi - mais aussi développer l’offre de formation continue auprès des entreprises. » Contact Région Direction de la compétitivité et de la connaissance - Tél. 03 88 15 68 67 L’ESS, C’EST QUOI ? Les entreprises sociales et solidaires s’attachent tout autant à la qualité des services et des produits qu’elles proposent qu’aux conditions dans lesquelles elles les réalisent. Le mode de gouvernance démocratique permet de définir l’économie sociale et solidaire (ESS)  : les décisions stratégiques se prennent selon le principe « une personne, une voix ». On résume à tort ces entreprises à l’insertion, l’aide aux personnes en difficulté ou au développement durable. En réalité, elles sont présentes dans d’autres secteurs qui répondent à des besoins sociaux  : sanitaire et social (hôpitaux, services médico-sociaux), finances (banques coopératives), assurances (mutuelles). Sans oublier l’agriculture, le sport et la culture. Toute une richesse économique à découvrir à l’occasion du Mois de l’ESS qui se déroule jusque début décembre. www.lemois-ess.org
CESER-ALSACE A PROPOS DE L’AVENIR DE L’ALSACE MOBILISÉ CES DERNIERS MOIS PAR LE PROJET DE RÉFORME TERRITORIALE, LE CESER-ALSACE N’EN POURSUIT PAS MOINS SES TRAVAUX SUR DIVERS SUJETS INTÉRESSANT L’AVENIR DE L’ALSACE. RÉFLEXIONS INTERRÉ- GIONALES Dans le cadre des travaux concomitants des deux assemblées sur le projet de réforme territoriale, une délégation du CESER- Alsace s’est rendue à Metz pour échanger avec des représentants du CESER de Lorraine. Stadler/Région Alsace ECHANGER, ANTICIPER, RÉFLÉCHIR, DÉCIDER  : TELS SONT LES MOTS D’ORDRE DU BUREAU DU CESER-ALSACE QUI SE RÉUNIT RÉGULIÈREMENT POUR ORGANISER LES TRAVAUX DE L’ASSEMBLÉE. La 1 ère Commission « Transports, réseaux et mobilités » s’est auto-saisie d’une réflexion sur l’intermodalité dans le transport en Alsace. Après un précédent avis sur l’optimisation du fret, cette étude abordera les moyens pour les voyageurs de recourir efficacement à différents modes de transport, isolément ou en combinaison, et d’obtenir une utilisation optimale et durable des ressources. L’adoption de l’avis est prévue courant 2015. Dans le cadre d’une saisine obligatoire, la 2 ème commission « Compétitivité régionale » prépare un avis sur le futur Schéma Régional de Développement Economique, d’Innovation et d’Internationalisation. Cet avis sera voté le 12 décembre 2014. La 3 ème commission « Cohésion sociale et santé » s’est autosaisie d’une réflexion sur l’autonomie des jeunes. Sept ans après l’avis « La jeunesse, un atout pour l’Alsace », les socioprofessionnels souhaitent aborder la question de la place des jeunes dans la société, la construction de leur autonomie, leur lien avec les autres  : engagements associatifs, solidarités intergénérationnelles... Après avoir abordé les énergies et la biodiversité dans ses deux derniers avis, la 4 ème Commission « Environnement » a choisi d’analyser comment lever les freins et optimiser les dispositifs existants afin de mettre en place une véritable transition écologique en Alsace. C’est-à-dire un modèle économique et social qui permette de satisfaire de manière durable, équitable et sûre les besoins en énergie des citoyens et de l’économie dans une société sobre en ressources naturelles, en énergie et en carbone. L’adoption de l’avis est prévue courant 2015. La 5 ème commission « Education et Formation » s’est autosaisie du sujet des impacts de la réforme de la formation professionnelle, suite à la publication de la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale, qui est porteuse de changements profonds en termes de gouvernance et de financements notamment. Elle prévoit de rendre son avis au printemps prochain. Dans le cadre d’une saisine du Président du Conseil Régional, la 6 ème commission « Territoires et Coopérations » s’attache à identifier les coopérations à renforcer et les initiatives à engager pour consolider le rayonnement européen et international de l’Alsace. Le CESER-Alsace a été saisi par le Président du Conseil Régional d’Alsace pour rendre un avis sur le renforcement de l’impact économique de la culture. L’objectif de la 7 ème commission « Cultures et sports » est non seulement de mettre en évidence le lien existant entre l’infrastructure culturelle et le développement économique local, mais aussi de formuler des préconisations pour optimiser le potentiel des secteurs culturels, les accompagner dans le développement du numérique, créer un environnement favorable à l’innovation et à la créativité. La 8 ème commission « Finances, fiscalité et évaluation » examine régulièrement les différents documents budgétaires de la Région Alsace. Après s’être exprimée sur les orientations budgétaires 2015 et sur la décision modificative n°2 pour 2014, elle s’apprête à travailler, comme chaque année, sur le budget primitif 2015 de la collectivité régionale, en vue d’un avis à voter par le CESER-Alsace le 12 décembre 2014. Contact CESER-ALSACE Tél. 03 88 15 68 00 www.ceser-alsace.eu www.region-alsace.eu Stadler/Région Alsace DÉBATS PUBLICS CESAGORA Dans le cadre du 8e colloque sur l’autoformation organisé par l’Université de Strasbourg, le CESER- Alsace a organisé le 29 octobre un débat CESAgora intitulé « L’autoformation, ou comment se former autrement ». Le prochain CESAgora sera consacré à l’impact économique de la culture. Pour en connaître la date et le lieu, rendez-vous sur www.ceser-alsace.eu. PLÉNIÈRE DU 4 NOVEMBRE Lors de sa séance plénière du 4 novembre, le CESER- Alsace a voté deux projets d’avis  : celui sur la décision modificative n°2 de la Région Alsace, comme chaque année, et celui relatif à la réforme territoriale engagée par le gouvernement. NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2014 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :