(À suivre) n°11 décembre 1978
(À suivre) n°11 décembre 1978
  • Prix facial : 10 F

  • Parution : n°11 de décembre 1978

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Casterman

  • Format : (218 x 291) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 106 Mo

  • Dans ce numéro : les livres de Hergé... les voies de la sagesse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Tintin a cinquante ans. Le célèbre reporter du Petit Vingtième est devenu un mythe. Pourtant, le héros de Hergé est plus vivant que jamais, et son créateur lui prépare de nouvelles aventures. Mais Hergé n'est pas que le maître du récit, il est aussi un lecteur passionné des philosophies orientales. LES LIVRES DE HERGE LES VOIES DE LA SAGESSE et si nous parlions dautre cAo3e... PHOTO PAUL SCHPILBERG Il semble que vous entreteniez avec une forme d'écriture métaphysique (essais, philosophie) des rapports privilégiés qui, par contraste, font reculer l'attrait que le créateur que vous êtes pourrait avoir poux des oeuvres de fiction. C'est un fait actuel, car j'ai longtemps été un grand lecteur de romans. J'ai lu Balzac, Flaubert, Stendhal, Dostoievski et Dickens... J'ai toujours aimé qu'on me raconte « des histoires ». J'ai entretenu d'excellents rapports avec la fiction. Mais j'ai toujours mélangé ces lectures avec celle d'ouvrages que vous qualifiez de métaphysiques ou d'analyse. Actuellement, pour moi, il y a quelque chose de décisif, c'est la psychologie des profondeurs de Jung. Lui m'a orienté vers les philosophies qui ne sont pas seulement des idées et des mots, mais que je ressens dans tout mon être. Donc, ces rapports avec la fiction, même s'ils sont assez distendus pour le moment, ont jadis été très étroits — et qui me dit qu'ils ne le seront pas de nouveau un jour prochain ? Ce que vous dites là me rassure ! Ce qui me passionne, ce sont les rapports à la vie même. Je me méfie de l'abstraction. A Bergson, je préfère le 24 Pour moi, la philosophie ce n'est pas des mots, mais quelque chose que je ressens dans tout mon être.
Vedanta, le Taoisme et le Zen qui sont une pratique de tous les jours. Ce genre de lectures répond à l'immédiat et votre œuvre est précisément constituée d'épisodes qui, chaque fois, cernent l'actualité. La transposition apparaît moins fictive que d'ordinaire. Au fond, j'aime le réalisme. J'ai les pieds sur terre, même si ma tête est un peu, parfois, dans les nuages... Votre maîtrise de l'imaginaire est impressionnante ! Mais tout de même, à l'enfance, cet âge du perpétuel émerveillement, quelles étaient vos lectures ? Je jouais dans la rue et j'avais alors fort peu de lectures. J'aimais beaucoup un livre intitulé Roi et paysan, dont j'ai oublié le nom de l'auteur, et qui se passait à Vérone... Ma première vraie lecture, ça a été Les Trois Mousquetaires, à 14 ans. Là, ça n'était déjà plus le merveilleux... Je ne me souviens pas d'avoir été jamais touché par des contes ou légendes... Mais Dumas, quel merveilleux conteur, et quelle dynamique ! A côté de lui ? Gaston Leroux. J'ai lu de lui La fiancée du Soleil ; il y avait une histoire de crânepain-de-sucre, une ambiance qui me plaisait énormément... Il y a même un temple du soleil dans ce roman ! Ah oui ? Je l'avais bien oublié. Cela a dû me frapper, à l'époque. jules Verne ? A ma grande honte, je n'ai jamais lu Jules Verne. En ce qui concerne les romans d'aventure, je trouvais les indiens de Fenimore Cooper fort peu crédibles. Pour moi, les peaux-rouges c'étaient les indiens des plaines, Sitting Bull, Crazy Horse, Red Cloud, etc... C'est curieux comme, à travers vos questions et mes réponses, je m'aperçois qu'il existe chez moi une constante, qui n'est pas l'actualité mais le vérisme. Par voie de conséquence, vous semblez avoir été très marqué par le cinéma ? Très. Il y a eu bien sûr Charlot et Harry Langdon, mais aussi Pabst, L'opéra de Quat'Sous, Quatre de l'infanterie, Tragédies de la mine, et tout cela m'a fortement marqué ! Plus tard, les grands films américains d'action, La Chevauchée fantas-, egai-de2 Foudre Bénie s'élève ciafrIs/es/I va de ktotiveau avo/r ukre vision. 7 Ldo,-72eu dit : 71 faut trouver Id voie ! " Moi,je lai trouvée.//faut donc que vous la trouviez r c7LISSi. Ahou. tique. Ce sont plus les films parlants que les muets qui m'ont influencé. Bien sûr, il y avait Chaplin, cet humour ! A propos d'humour, je voulais vous parler de ces ironistes du domaine anglosaxon dont vous êtes un peu le frère... Jérôme K. Jérôme avec Trois Hommes dans un bateau, Mes enfants et moi, plus que Mark Twain que j'ai lu plus tard et dont l'humour est très différent. Jerome est plus quotidien, alors que Twain brosse des fresques, avec une certaine exagération... Avez-vous lu A la dure ? Non... Il y raconte qu'en allant rejoindre son frère dans l'ouest, il assiste à un duel entre deux hommes à cheval, qui repartent avec chacun des petites fontaines de sang, très polis ! C'était dément... C'est de la bande dessinée. Oui, bien sûr. C'est toujours une analyse du quotidien, du temps qui passe... Je vais sans doute faire un raccourci un peu brutal, mais est-ce que cette vision des choses ne se rapproche pas un peu du Zen, de cet art de vivre le moment présent — et pourquoi pas avec humour ? C'est tout à fait ça. Je viens de voir un film canadien, Conrack, avec John Voigdt qui joue le rôle d'un jeune instituteur, en Louisiane. A un moment, il demande à un noir assis au bord de l'eau ce qu'il fait et l'autre lui répond : « je pêche ». Un point c'est tout. Certains livres vous ont-ils marqué en fonction d'événements survenus dans le monde ? Oui. Je songe — c'était dans les années 30 — au livre d'Alexis Carrel, L'Homme cet inconnu, qui nous introduisait dans un univers nouveau, un autre stade de civilisation. Les histoires de Tintin écrites pendant la guerre étaient une fuite devant la réalité. 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 1(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 2-3(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 4-5(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 6-7(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 8-9(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 10-11(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 12-13(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 14-15(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 16-17(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 18-19(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 20-21(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 22-23(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 24-25(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 26-27(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 28-29(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 30-31(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 32-33(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 34-35(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 36-37(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 38-39(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 40-41(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 42-43(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 44-45(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 46-47(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 48-49(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 50-51(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 52-53(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 54-55(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 56-57(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 58-59(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 60-61(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 62-63(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 64-65(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 66-67(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 68-69(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 70-71(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 72-73(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 74-75(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 76-77(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 78-79(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 80-81(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 82-83(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 84-85(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 86-87(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 88-89(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 90-91(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 92-93(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 94-95(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 96-97(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 98-99(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 100-101(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 102-103(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 104-105(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 106-107(À suivre) numéro 11 décembre 1978 Page 108