[976] Mayotte mag n°5 jan/fév 2014
[976] Mayotte mag n°5 jan/fév 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de jan/fév 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Mayotte

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : le dossier... la protection de l'enfance et de la famille.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Félicitations aux bacheliers Année 2014 « Je vous adresse au nom de l’ensemble des Conseillers généraux et moi-même, nos sincères félicitations pour la réussite au baccalauréat et nous vous souhaitons pleins de succès dans les nouvelles orientations et les choix que vous ferez pour votre avenir «. Cinéma Alpa Joe 10 rue de l’Hôpital 97 600 Mamoudzou Re n 5e ianernent5 et rësenrc tion5 ciu 0264 64 95 1$ Aceorr7pcrlr3errtien Fobi-goic:3-e pci un adu#Fe pour lesrrioirs de 10 ans."111 rig -.rr - * A.r."'Agr.S1. - -.i. - - - w Ma Y 01#e Région Ultra-Périphérique européenne
rtilProwiwl EDITO Ili LE MOT DU PRÉSIDENT année 2014 a commencé en force avec les grands chantiers que sont la rupéisation et la mise en place de la fiscalité locale. Mais d’autres chantiers restent à réaliser ou à consolider, notamment dans le social, avec l’extension et l’adaptation du Code de l’action sociale et des familles au Département de Mayotte conformément à l’ordonnance n°2012-785 du 31 mai 2012. Cette action apparaît à la fois comme une priorité et une nécessité dans notre Département, au regard des besoins criants et sans cesse croissants des populations les plus fragiles (les femmes enceintes, les personnes âgées et handicapées, les mineurs isolés et les jeunes en général). A titre d’exemple, à ce jour ce sont 3 500 mineurs isolés (selon le Rapport David Guyot) qui ont été recensés pour 77 familles d’accueil. Et parmi ces enfants, seuls 350 environ, âgés de 0 à 20 ans, ont pu être accueillis. Les assistants familiaux, en charge de ces enfants, effectuent un travail remarquable avec parfois des moyens contraignants. Ainsi, l’assemblée délibérante a apporté des réponses à leurs difficultés, et les a soutenus dans leur tâche, en décidant, par la délibération n°2013-001377 en date du 12 décembre dernier, d’améliorer leur condition d’emploi et de rémunération. « De plus, le 10 juillet 2014, les acteurs de la protection de l’enfance ont été invités à l’initiative du Conseil général, à la signature de la convention constitutive de l’Observatoire départemental de la protection de l’enfance de Mayotte. L’OPEMA7 est un outil cohérent de connaissance, d’analyse et de propositions autour des problématiques liées à la protection de l’enfance à Mayotte. Prévention sociale et prévention sanitaire, accompagnement et assistance aux personnes en difficulté de vie : telles sont les missions que nous poursuivons et que nous finançons par le biais des structures associatives. A cet effet, s’agissant du Conseil général en particulier, un certain nombre d’acteurs professionnels interviennent dans les lieux de vie, d’enseignement, de loisirs et de soins pour venir en aide à celles et ceux qui en ont besoin. Dans cet ordre d’idée, nous oeuvrons aussi pour la polyvalence de secteur avec les cinq Unités Territoriales d’Action Sociale (UTAS) réparties sur l’ensemble du Département et dont le rôle consiste essentiellement à apporter du soutien matériel et psychologique aux publics démunis. La santé des individus demeure par ailleurs une préoccupation majeure pour notre collectivité. Le Docteur Martial HENRY, à qui nous rendons hommage ici pour le travail accompli tout au long de sa carrière et qu’il continue d’accomplir dans l’intérêt des Mahoraises et Mahorais, vous confirmera dans l’entrevue qu’il nous livre, que le Conseil général a bien été, pendant au moins 27 ans, le principal bailleur de fond de la santé publique à Mayotte. Des actions phares, mettant la santé de la femme au cœur de nos préoccupations, ont ainsi été mises en place toutes ces années (ainsi la contraception ; la planification familiale, qui permet le suivi et la prise en charge de la grossesse ; ou encore le dépistage du cancer du col de l’utérus). En 2010, l’instauration du Plan Départemental de la Santé et de la Jeunesse, en partenariat avec la Préfecture, l’ARS et les communes, est venue renforcer ce qui avait déjà été entamé, puisque cela consistait à améliorer la santé des jeunes en agissant au plus près des publics. Plus récemment, en décembre 2013, le Conseil général, en partenariat avec l’ARS, s’est engagé pour la création du Centre d’Action Médicale et Sociale Précoce (CAMSP) polyvalent qui aura pour fonction d’assurer l’accueil et l’accompagnement des enfants de moins six ans atteint ou présentant un risque de développer un handicap. En matière de soins et de santé, des avancées sont donc notables et des efforts continueront à être fournis dans ce sens, dans la mesure où nous considérons qu’une population en bonne santé ne peut que favoriser l’essor de notre territoire. Hormis la problématique du social et celle du médical, notre institution, soucieuse de l’avenir de nos enfants, tente également dans ce numéro de répondre à des questionnements liés à l’Education et à la scolarisation. Ainsi, le premier Mahorais titulaire d’un Doctorat, Abdallah ABDOUL MADJIDI, nous offre quelques précieux conseils pour réussir ses études. Les questions d’économie et d’emploi restent aussi une priorité pour les élus du Département. C’est pourquoi le présent numéro met-il ainsi en avant l’importance de la Mission locale et de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME). Enfin, les thèmes de l’aménagement et de culture ne sont pas oubliés. Très bonne lecture à toutes et à tous. L’Daniel Zaïdani Page 3 Janvier 2014 May ttemag Magazine d’information du Conseil général



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 1[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 2-3[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 4-5[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 6-7[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 8-9[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 10-11[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 12-13[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 14-15[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 16-17[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 18-19[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 20-21[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 22-23[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 24-25[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 26-27[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 28-29[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 30-31[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 32-33[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 34-35[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 36-37[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 38-39[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 40-41[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 42-43[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 44-45[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 46-47[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 48-49[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 50-51[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 52-53[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 54-55[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 56-57[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 58-59[976] Mayotte mag numéro 5 jan/fév 2014 Page 60