[976] Mayotte mag n°4 jan à déc 2013
[976] Mayotte mag n°4 jan à déc 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de jan à déc 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Mayotte

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : le transport à Mayotte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
/Page 3 Le mot du Président Tout d’abord, je tiens à souhaiter à toutes et à tous une bonne et heureuse année 2013, qu’elle puisse être remplie de bonheur, de joie et de santé durable. « Moiha mwema na ounono na baraka ». Depuis plusieurs années, la problématique des transports est devenue source d’inquiétudes pour la population de Mayotte, ceci pour deux raisons : d’une part parce que les solutions pérennes et efficaces tardent à se mettre en place et que les réalisations qui sont effectuées au fur et à mesure ne suffisent pas à répondre aux besoins de plus en plus croissants et pressants ; d’autre part parce que la non résolution des problèmes liés au transport a notamment conduit par le passé à des soulèvements de la part des transporteurs, ce qui a eu pour effet de paralyser la vie éducative, sociale et économique du territoire, parfois pendant plusieurs mois. Mayotte mag Les élus du Département, soucieux de ces questions, ont donc pris les devants : tout d’abord en impulsant la réalisation d’un schéma régional des infrastructures (SRIT) qui pourra s’appliquer sur les 10-15 ans à venir. Nous rappellerons ci-après les grands principes de ce schéma phare qui préconise le réaménagement du territoire, en particulier le contournement de Mamoudzou par les hauts afin de fluidifier le trafic routier dans cette zone. Par ailleurs le SAR (schéma d’aménagement régionnal) A côté de ce schéma, d’importants investissements sont consacrés au transport scolaire puis au transport maritime par le Département : dans le premier cas, gratuité de service et accompagnement des élèves du secondaire à bord des véhicules, aides à l’investissement pour les entreprises désireuses de se lancer sur le marché du transport (ainsi, jusqu’à 2 908 066 € ont été injectés dans ce secteur au cours de ces 6 dernières années) ; dans le second cas, il est essentiellement question de la traversée reliant Petite Terre à Grande Terre. Il s’agit d’un axe majeur destiné au transport de personnes, de marchandises ou autres, et dont la cessation ou le ralentissement se répercute négativement sur l’économie, la santé de la population qui doit se rendre à Mamoudzou ou celle des patients à évacuer hors du territoire pour des soins non dispensés localement. Aussi, l’acquisition prochaine d’une nouvelle flotte par le Conseil général, l’application de mesures réglementaires rigoureuses en matière maritime et la modernisation des gares maritimes, avec notamment l’informatisation d’une billettique, ne peuvent-elles qu’améliorer le service existant, en assurant la sécurité et le confort des usagers mais également la gestion financière saine du Service des Transports Maritimes (STM). Enfin, la problématique des transports ne saurait être abordée dans sa globalité si l’on n’évoquait pas ici la question du transport aérien. Après le débat public sur la piste longue qui s’est tenu tout au long du dernier semestre 2011, l’heure est à la réalisation des travaux devant permettre la modernisation de l’aéroport de Dzaoudzi-Pamandzi mais également de répondre au flux croissant des passagers de ces dernières années et de développer l’économie locale en rendant le territoire davantage attractif. Daniel ZAÏDANI



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :