[976] Mayotte mag n°0 mar/avr 2012
[976] Mayotte mag n°0 mar/avr 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°0 de mar/avr 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Mayotte

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 8,2 Mo

  • Dans ce numéro : la politique financière et budgétaire du Conseil général.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 sommaire EDITO PREAMBULE CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 Mayottemag [n°0] mars 2012 LE BUDGET DU DEPARTEMENT ETAT DES DEPENSES ETAT DES RECETTES LES PERSPECTIVES BUDGETAIRES LA NECESSITE D’UNE EPARGNE BRUTE POSITIVE LA COMPENSATION DES CHARGES INDUES LA NECESSITE D’UNE AIDE EUROPEENNE LES PRIORITES DU DEPARTEMENT LES PROJETS PRIORITAIREMENT FINANCES DES 2012 SOUS FORME D’APPELS A PROJETS SELON NOTRE CHAMP DE COMPETENCES ET DES POLITIQUES D’INITIATIVE AUTRES OPERATIONS PRIORITAIRES LES RESTES A REALISER CONCLUSION : INVESTIR MALGRE NOS DIFFICULTES
Mayottemag Daniel ZAÏDANI Président du Conseil général Département de Mayotte Directeur de publication : Daniel ZAÏDANI Directeur de la rédaction : Eddine MADJID Rédacteur en chef : Abhar ALI Coordinateurs : Mariata SAINDOU, AhmedABDULLAHI, Bacar ACHIRAF, Anaïs ALIHAMIDI Graphisme : Dayane NOURDINE Photographie : Source Web Iconographie : Anrchidine BACAR Dépôt légal : Mars 2012 Issn : en cours Conseil général de Mayotte Nous remercions M. Samir ABDOUL-SALAM Directeur des finances du Conseil Général et les cabinets Mensia, Séban&associés et Partenaires qui ont participé à l’élaboration de ce magazine. dir.com@cg976.fr Tél : 0269 63 60 60 - Fax : 0269 63 66 35 Mes chers collègues, éditorial LA Politique financière & budgétaire du conseil général Pour la première fois en trois ans, le Conseil général organise sa session budgétaire au mois de mars : cela a surtout été rendu possible parce que nous avons aujourd’hui une vision plus exacte de notre situation financière. Cette vision, nous peinions à l’avoir. Mais grâce à l’initiative de la majorité centre et gauche, des audits sur nos ressources humaines et nos finances ont pu nous éclairer sur la réalité financière, très dégradée au 31 décembre 2010, de notre institution. Néanmoins, ces informations, dont vous avez tous connaissance aujourd’hui, nous permettent de mieux anticiper et de prendre les décisions qui s’imposent. Aussi, le redressement des finances de notre Département, priorité n°1 de notre programme politique, passe-t-il d’abord par une meilleure maîtrise de notre comptabilité d’engagement. Et cela nécessite, tant pour nos partenaires financiers (l’Union Européenne, les banques commerciales, l’AFD, la Caisse des dépôts et des consignations…), que pour les acteurs socioéconomiques locaux, de mettre en place au Conseil général, un plan pluriannuel d’investissements (PPI) sur trois ans, soit notre plan de mandature 2011-2014, qui se veut clair et réaliste, dans un contexte de crise généralisée manquant de perspective. Pour toutes les opérations envisagées dans le cadre de notre PPI, le Conseil général sera le seul maître d’œuvre. Pour ce faire, nous utiliserons toutes les ressources financières existantes, à savoir, le Plan de relance, les dotations de l’Etat, les prêts, et notre capacité d’autofinancement retrouvée grâce aux efforts budgétaires mis en place en 2011. Par ailleurs, le principe qui prime ici, dans cette politique d’investissements, est celui d’un aménagement territorial équilibré où le Conseil général se reconcentre sur ses compétences, sans pour autant oublier les initiatives d’accompagnement départementales. Mes chers collègues, nous avons hérité d’une situation où tous les indicateurs étaient dans le rouge mais c’est un rouge que nous nuançons grâce aux efforts fournis par rapport aux choix que nous entreprenons. Mayottemag [n°0] mars 2012 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :