[95] Val d'Oise n°8 nov/déc 2016
[95] Val d'Oise n°8 nov/déc 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de nov/déc 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 7 Mo

  • Dans ce numéro : vive les associations.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
LE TÉMOIN DU DOSSIER Laurent Baccouche Commissaire général du Forum national des associations et fondations, rendez-vous annuel des dirigeants et responsables du secteur associatif (dont l’édition 2016 s’est déroulée en octobre au Palais des congrès de Paris), il connaît les problématiques auxquelles sont confrontées ces organisations. Comment se porte le monde associatif dans notre pays ? Pas si mal que ça dans l’ensemble. On constate une vraie appétence des Français pour le secteur associatif. D’ailleurs, le nombre de bénévoles ne cesse d’augmenter. Mais il existe quand même des motifs d’inquiétude. Le principal problème des associations est qu’elles ont plus de difficultés qu’avant à trouver les recettes nécessaires à leur fonctionnement et à leur développement en raison de la crise. Par ailleurs, même si elle peut être une chance par certains côtés pour se faire connaître, communiquer, trouver des fonds, la numérisation ou l’Uberisation de la société peut être une source de remise en cause de la pérennité de certaines structures. Par exemple, Emmaüs a perdu des ressources du fait de la concurrence de sites Internet marchands tels que leboncoin.fr, ebay.fr… Et qui dit moins de recettes, dit moins de possibilités d’aider les publics en situation de précarité. Face à cet environnement en évolution, que faire ? Il est primordial d’innover, d’essaimer les bonnes idées et pratiques… C’est d’ailleurs le rôle de notre forum  : permettre aux acteurs du secteur associatif d’échanger, de s’informer et de se former sur toutes les problématiques les concernant  : financement, gestion, développement, communication, transition digitale… Je constate que ça bouge dans le bon sens un petit peu partout en France. Des structures se regroupent, tant il est vrai que l’union fait la force. Emmaüs, pour reprendre cet exemple, a lancé en octobre une boutique en ligne pour vendre les objets qui lui sont donnés. Des associations solidaires du Poitou-Charentes se sont associées à des entreprises et des acteurs publics au sein du Collectif Silver Geek pour favoriser l’accès au numérique des seniors reçus dans une vingtaine de structures d’accueil spécialisées. Photographie  : Xavier Muyard Le magazine du Conseil départemental VAL D’OISE.25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :