[95] Val d'Oise n°5 mai/jun 2013
[95] Val d'Oise n°5 mai/jun 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de mai/jun 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 22,1 Mo

  • Dans ce numéro : budget 2013... protéger les Valdoisiens... préparer l'avenir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Dossier budget 2013 les vAldoisiens interrogent les élus transport, emploi, aide aux personnes âgées ou handicapées, éducation, développement du numérique, grand Paris, aide aux communes, incendie et secours… Sur chaque grand domaine d’action du conseil général, vos élus ont répondu aux questions de neuf Valdoisiens. ROGER, 76 ans, retraité à Saint-Ouen-l’Aumône Aide AuX coMMunes les cOMMuNes béNéficieNt-elles de l’aide du cONseil géNéral ? LUC STRÉHAIANO, vice-président délégué du conseil général En juillet 2011, nous avons établi un Guide des aides aux communes, qui permet aux collectivités de recevoir de 20 à 45% de fi nancement spécifi que pour leurs travaux, qu’il s’agisse d’équipements sportifs ou 18 Val d’Oise #05/MAI - JUIN 2013 culturels, de centres de loisirs ou d’accueil de la petite enfance, de locaux de police municipale ou de groupes scolaires… Ce faisant, nous répondons toujours aux attentes et aux besoins des Valdoisiens. Dans les conditions actuelles, notre soutien est plus que jamais nécessaire aux collectivités locales. Dans le budget 2013, nous augmentons cette enveloppe de 7% par rapport aux crédits qui ont été versés en 2012. éconoMie Le conseil général consacre cette année 4,3 millions d’euros à l’attractivité économique et internationale du département, avec l’objectif clairement affi ché de traduire les atouts du Val d’Oise en installation d’entreprises et en emplois. Nous soutenons la recherche et développement. En pilotant le Schéma départemental d’aménagement seniors LEÏLA, 26 ans, chargée de clientèle à Cergy quelles sONt VOs iNitiatiVes eN faVeur du déVelOPPeMeNt écONOMique ? FRANÇOIS SCELLIER, vice-président du conseil général, en charge du développement économique, de l’emploi et des TIC CLAUDINE, 50 ans, responsable clientèle à Bezons les PersONNes Âgées PeuVeNt-elles cOMPter sur VOus ? PHILIPPE MÉTÉZEAU, vice-président du conseil général en charge de l’action sociale et de la santé Nos actions ont été défi nies en mai 2012 par un Schéma gérontologique adopté pour 3 ans. Nous voulons anticiper l’entrée en dépendance, améliorer la diversité et l’accessibilité de l’offre, et garantir une protection effi cace des personnes numérique (SDAN), qui amènera le très haut débit dans les zones d’activité, nous répondons à une attente forte des entreprises. Les relations politiques nouées avec le Japon depuis 25 ans ont eu des retombées économiques profi tables ; nous en créons maintenant de nouvelles avec la Chine et les premiers accords de coopération sont déjà signés. vulnérables. En 2013, ce secteur représente un budget de 92,7 millions d’euros, non compris 3,5 millions destinés au transport. Il sert à fi nancer l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA), à domicile ou en établissement, et les frais de séjour en Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Nous soutenons d’ailleurs la rénovation et la restructuration de ces établissements ainsi que des foyers-logements.
trAnsport eN Matière de MObilité, cOMMeNt le cONseil géNéral iNterVieNt-il ? 45,3 millions d’euros sont consacrés en 2013 aux déplacements des Valdoisiens. Or, sur cette somme, 13 millions vont à l’entretien courant de la voirie départementale, et 32,3 millions aux transports en commun, dont le dispositif PAM 95 destiné aux personnes à mobilité réduite et aux personnes âgées. Nous fi nançons aussi les cartes pour les transports scolaires CAPUCINE, 26 ans, institutrice à Gonesse PHILIPPE SUEUR, vice-président du conseil général en charge des transports et des infrastructures des jeunes et les cartes Améthystes des personnes âgées. Des investissements importants sont engagés pour les transports en commun. Faut-il rappeler qu’après l’inauguration du tramway T2 à Bezons en fi n d’année, nous procéderons à celle du T5 à Garges – Sarcelles cette année ? Les circulations douces, enfin, ne sont pas que des itinéraires de loisirs : nous les incorporons à nos aménagements urbains. LAMIN, 38 ans, responsable associatif à Beaumont-sur-Oise hAndicAp quelle Place les PersONNes haNdicaPées tieNNeNt-elles daNs les POlitiques du cONseil géNéral ? grAnd pAris Le gouvernement ne semblait pas avoir compris l’importance et les enjeux pour nos territoires de ces formidables projets, porteurs de développement économique et social, notamment dans l’est du Val d’Oise. De grands projets y sont conditionnés par la réalisation de la ligne de métro automatique. C’est pourquoi le conseil général a mobilisé tous les élus et a été entendu. Mais si la réalisation et le calendrier MICHEL MONTALDO, vice-président du conseil général en charge des affaires européennes, du Grand Paris et des relations avec les collectivités territoriales THIERRY SIBIEUDE, vice-président du conseil général en charge du handicap et de l’égalité des chances Nous inaugurerons en fi n d’année la nouvelle Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), qui offrira aux personnes handicapées et à leurs familles un service repensé à partir de leurs attentes. À côté de cette réalisation majeure, le conseil général assume des compétences légales, qui consistent à verser les prestations d’autonomie, DIDIER, 57 ans, pilote à Roissy-en-France les aNNONces du gOuVerNeMeNt sur le graNd Paris VOus ONt-elles rassuré ? de la ligne ont été confirmés, les aspects techniques que nous attendons ne le sont pas encore. Nous ne voulons pas de rupture de charge à la station Pleyel. Les Valdoisiens devraient effectuer un changement à cette gare ; or, les interconnexions sont souvent synonymes de retards et au moins d’inconfort de déplacement. Nous restons vigilants pour défendre les intérêts des Valdoisiens. principalement la Prestation de compensation du handicap (PCH), 30,6 millions d’euros pour 2013, et à fi nancer les diverses formes d’hébergement, foyers ou accueils de jour, pour un montant de 89 millions d’euros. Ces deux postes sont en augmentation de 5 et 7% en 2013. Nous soutenons aussi des associations qui ont un rôle social important. 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :