[95] Val d'Oise n°3 jan/fév 2013
[95] Val d'Oise n°3 jan/fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de jan/fév 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 17,7 Mo

  • Dans ce numéro : l'Asie plus proche du Val d'Oise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Dossier Inter national La culture et le tourisme, facteurs d’attractivité Les relations entre le Val d’Oise et les pays d’Asie passent par une meilleure connaissance réciproque des sociétés. La culture et le tourisme sont des vecteurs privilégiés de ces échanges. L’histoire Francis Maréchal, directeur général de la fondation Royaumont L’Asie est beaucoup plus que des petits drapeaux à l’entrée de l’abbaye ! Les enseignements en composition musicale attirent, à Royaumont, des artistes de Corée, de Chine, de Taïwan et de Singapour, avides de découvrir d’autres langages musicaux que ceux du pays où ils sont nés. Retrouvez l’intégralité de ce témoignage sur valdoise.fr commune que le Val d’Oise écrit avec certains territoires d’Asie ne saurait se limiter à l’enseignement supérieur et à l’économie. Des échanges culturels, notamment à Royaumont, avaient précédé la première charte signée avec le Japon en 1987. Le monde culturel est familier du nomadisme à l’échelle de la planète. Le Festival international du cirque donne à voir des numéros venus du monde entier. Le niveau international est au cœur même de certaines actions culturelles, comme le Réseau arts numériques (RAN) animé par le Centre des arts, à Enghien-les-Bains, et qui regroupe une quarantaine de structures dans huit pays, du Canada à la Corée. « Une des caractéristiques du Centre des arts, relève Gérard Lambert-Motte, conseiller général en charge de la culture, du tourisme et du patrimoine, est d’associer tous les acteurs du numérique industriel – entreprises, chercheurs, universitaires – aux artistes. Cette volonté de synergie recoupe l’analyse du conseil général. Culture et économie sont deux domaines complémentaires qu’on doit utiliser pour l’attractivité d’un territoire. » Culture et tourisme partagent plus d’un site. Le tourisme valdoisien compte un atout de dimension internationale avec Van Gogh, qui a rendu le nom d’Auvers-sur-Oise célèbre dans le monde entier et particulièrement au Japon. À Paris, se tient actuellement une exposition sur les rêves japonais de Van Gogh et l’influence de l’œuvre d’Hiroshige sur la sienne. Auvers-sur-Oise, où il repose avec son frère Théo, constitue une destination privilégiée pour les Japonais grands amateurs d’art. « Le festival de cinéma japonais Kinotayo, basé dans le Val d’Oise, illustre les liens forts qui unissent nos différents territoires », indique Véronique Flageollet-Casassus, directrice de l’action culturelle au conseil général. Le Val d’Oise accueille par ailleurs de nombreuses associations regroupant des ressortissants des communautés asiatiques. Elles favorisent les échanges entre les cultures et participent à l’intégration de ces populations vivant dans notre département. La Chine, constatant la demande croissante d’apprentissage du mandarin, soutient depuis plusieurs années l’installation d’instituts Confucius, qui assurent la promotion de la culture chinoise à travers des activités, dont l’apprentissage de la langue. « Une quinzaine d’instituts sont déjà présents en France, note Viviane Vallois, responsable Europe et international à la direction de l’attractivité économique et internationale. Les instituts s’inscrivent dans une logique d’échanges entre le pays dans lequel ils sont implantés et la Chine. Les échanges s’effectuent aussi bien au niveau linguistique et culturel que pédagogique et économique. Le Val d’Oise est candidat à l’implantation d’une telle structure sur son territoire, afin de favoriser la connaissance mutuelle de nos cultures. Un point essentiel pour avancer sur tous les volets de nos actions. » 16 val d’oise #03/janvier/FéVRIER 2013
iNter NatiONal le soleil d’or de kinotaYo Le festival Kinotayo, créé en 2006, est le seul festival de films japonais que l’on peut voir en France. La séance d’ouverture a lieu chaque année à l’EiSti à Cergy où se trouve le siège de l’association organisatrice du festival. des projections ont lieu à Roissy-en-France et au château d’Auvers-sur-oise. Kinotayo fait découvrir au public français des films contemporains inédits. L’édition 2012 comprend aussi une douzaine de films de Kô Nakahira. En janvier, vous pouvez voir les films à la Maison de la culture du Japon à Paris. www.kinotayo.fr nos offices en asie Le Val d’oise a un pied au Japon et l’autre en Chine, grâce à ses deux bureaux de représentation dirigés par le CEEVo. Le bureau d’osaka a ouvert en 1999 ; il est animé par Seiki yoneda, ancien cadre de toyota. Celui de Shanghai a ouvert en 2005 et est animé par Julie Wang. Parfaits connaisseurs des environnements économiques des deux pays dont ils sont le trait d’union, ils peuvent accompagner les projets d’installation d’entreprises japonaises ou chinoises dans le Val d’oise, mais aussi accueillir les PME-PMi valdoisiennes qui veulent développer leurs marchés dans ces pays. Au Japon Val d’oise osaka office valdoise-osaka-office@ ceevo95.fr En Chine Val d’oise Shanghai office valdoise-shanghai-office@ ceevo95.fr aPPrendre le franÇais et le chinois• Pour les étudiants étrangers, l’université de Cergy-Pontoise a mis en place un dispositif de cours de français au Centre international langue française et action culturelle (CiLFAC). La variété des supports utilisés (iconographiques, audio, vidéo, écrits) facilite l’apprentissage. CiLFAC université de Cergy-Pontoise u-cergy.fr• Meifen Chen, originaire de Wuxi, a créé l’association Culture et business France-Chine, basée à Eaubonne. Elle a mis au point une méthode personnalisée d’apprentissage de la langue : « Le chinois facile ». de quoi acquérir les 1000 caractères souhaitables pour arriver à communiquer en chinois à l’oral et à l’écrit avec aisance. cours-de-chinois.info 01 39 59 76 75 ou 06 23 79 17 47 des associations actiVes une soixantaine d’associations sont enregistrées dans le Val d’oise avec l’objectif d’un contact avec des pays d’Asie : 18 avec le Vietnam, 16 avec la Chine et 6 avec le Japon. 22 ont un but humanitaire, 18 entendent favoriser la connaissance de la culture, des arts et de l’histoire. Retrouvez la liste des associations sur valdoise.fr cONtact Conseil général Direction de l’attractivité économique et internationale (DAEI) Hôtel du Département Cergy 01 34 25 32 11 LE ChâtEAU D’AUVERS-SUR-OISE, SItE DU CONSEIL GÉNÉRAL, pROpOSE UN pARCOURS IMpRESSIONNIStE qUI REÇOIt DE pLUS EN pLUS DE tOURIStES jApONAIS AttIRÉS DANS CES LIEUx pAR LE SOUVENIR DE VAN GOGh. LA pROMOtION tOURIStIqUE DU VAL D’OISE qUI SE DÉVELOppE A DE RÉELLES REtOMbÉES. LA FRANCE ESt LA pREMIèRE DEStINAtION tOURIStIqUE DU MONDE Et bEAUCOUp DE CES tOURIStES AttERRISSENt DANS NOtRE DÉpARtEMENt. Gérard Lambert-Motte, conseiller général en charge de la culture, du tourisme et du patrimoine, président de Val d’Oise Tourisme CEEVO Hôtel du Département Cergy 01 34 25 32 42 ceevo95.fr Val d’Oise Tourisme Immeuble administratif J. Lemercier Pontoise 01 30 73 39 20 valdoise-tourisme.com Bureau d’Osaka. 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :