[95] Val d'Oise n°24 jui/aoû 2019
[95] Val d'Oise n°24 jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de jui/aoû 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 16,3 Mo

  • Dans ce numéro : le Val d'Oise connaît la musique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
DOSSIER LE VAL D’OISE CONNAÎT LA MUSIQUE Conservatoires et écoles de musique, diffuseurs d’enseignement musical 400 collégiens se sont retrouvés au château de La Roche-Guyon au mois de juin dans une belle journée festive pour présenter le résultat de leurs activités artistiques et culturelles de l’année scolaire. La musique y tient toute sa place. » Chaque projet reçoit jusqu’à 3 000 euros du Département. Des résidences pour les collégiens En outre deux résidences artistiques ont permis à des collégiens de côtoyer des musiciens professionnels. Louis-Noël Bestion de Camboulas était organiste en résidence à la Fondation Royaumont et son ensemble, Les Surprises, en résidence au Festival baroque. Le Département leur a proposé de faire découvrir aux collégiens la comédieballet La Princesse de Navarre, écrite par Voltaire et mise en musique par Rameau, dont Royaumont possède un manuscrit que les élèves ont pu voir. Un autre projet ambitieux et insolite a consisté à réunir l’univers du chant et celui du jardin. Le challenge pour les membres de la chorale du collège Henri-Guillaumet de Jouyle-Moutier était d’écrire une chanson 22. VAL D’OISE Le magazine du Conseil départemental en ayant baigné dans les sons de la nature, non moins mélodieux que les œuvres des compositeurs. Royaumont est également de la partie. Rien de plus normal pour Francis Maréchal, le directeur général de la fondation, qui revendique cette mission  : « Nous impliquons nos artistes dans les projets éducatifs pour les enfants. Un artiste doit être un artiste citoyen. Il est important dans son apprentissage qu’il puisse communiquer sa passion à des publics néophytes, des publics éloignés des pratiques musicales. » Le Département propose aussi un dispositif de sensibilisation aux musiques actuelles, 999 – L’envers du décor, qui amène les collégiens dans une salle de spectacle à la rencontre du personnel et d’artistes. « Cette démarche, explique Bastien Cantillon qui l’anime, peut engendrer de la curiosité chez les jeunes et leur permettre d’approfondir leurs connaissances. Quand on écoute quinze fois par jour la même chanson sur une radio, il paraît difficile de découvrir d’autres artistes ou d’autres styles. Il faut forger leur esprit à plus de curiosité et leurs goûts à plus de diversité. » Des bourses pour les artistes Toujours dans le cadre des musiques actuelles, le Département attribue des bourses à des artistes ou groupes pour accompagner leurs projets. La bourse participe au financement des frais
d’enregistrement d’un disque, à la réalisation d’un clip ou la communication comme l’impression d’affiches. Les organisateurs de concerts ont également accès à ce dispositif. Depuis 2004 qu’elles existent, près de 300 bourses ont déjà été attribuées. Dans tous les styles, pour respecter la formidable créativité des projets artistiques. Collèges à l’honneur au château de la Roche-Guyon Voyez simplement les bourses attribuées en mai dernier, par exemple. L’une va contribuer à la réalisation d’un clip de Mary May. Balançant entre reggae et hip hop, auteur, compositrice, chanteuse et guitariste, Mary May a tous les talents et déjà une expérience de grandes scènes. Une autre bourse va au groupe Houn dont les musiciens « explorent la pop et la chanson française » tout en assumant leur lien au jazz. Pour réaliser son premier album le groupe a fait appel au crowdfunding et une vidéo promotionnelle l’accompagnera. L’éclectisme était de rigueur au premier festival « Sous les tilleuls » à Vétheuil en 2018 avec concerts de violoncelle, de rock, de blues… L’association Les Coquelicots de la vallée de la Seine qui l’organise bénéficie de la bourse pour sa seconde édition. Enfin, une bourse est allée à la réalisation de l’album Partir Loin, du rappeur de Jouy-le-Moutier, Nefaste. EN EN PLUS « D’où jaillit la musique ? Des bruits du monde ? Des clameurs issues des assemblées ? De nos émotions ? » De l’avantage des réseaux Pour mieux connaître ces artistes, et bien d’autres, le plus simple est de consulter 95sounds.fr, la plateforme mise en place par le Combo 95, l’association des acteurs des musiques actuelles valdoisiennes qui travaillent en réseau pour accompagner les artistes. Le Département est en phase avec cette volonté de maillage du territoire et l’intérêt de mutualiser des actions. Il propose lui-même chaque année aux conservatoires et écoles de musique, éléments essentiels de la pratique artistique, des projets mutualisés. Pour ceux de la Vallée de Montmorency, il s’agissait d’aboutir à un ciné-concert avec l’Ensemble Sound Initiative en lien avec le Festival de cinéma de Taverny. L’ensemble bénéficiait d’une résidence soutenue les diverses collectivités dont le Département, le ministère de la culture/DRAC d’Ile-de-France et la Région. Pour la saison en cours, une résidence du groupe « Cabaret Contemporain » va donner l’occasion au public d’entendre des concerts insolites de musique électronique avec des instruments acoustiques. Les élèves du conservatoire de Cergy- Pontoise bénéficient de cette présence artistique. L’EMB (Espace Michel Berger) de Sannois, seule structure du Val d’Oise labellisée « Scène de Musiques actuelles-SMAC » s’occupe de la mise en œuvre de la résidence à laquelle le Département a attribué une subvention de 23 000 euros sur un budget total de 46 000 euros. Alors, que fait le Département pour la musique ? Bien des choses en somme. s’interroge Michel Serres au commencement de « Musique », essai consacré à ce qu’il loue comme l’expression la plus complète de l’humanité, « le vrai langage du monde et des vivants ». Le magazine du Conseil départemental VAL D’OISE.23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :