[95] Val d'Oise n°23 mai/jun 2019
[95] Val d'Oise n°23 mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de mai/jun 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 7,0 Mo

  • Dans ce numéro : le Val d'Oise territoire européen.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Le déplacement de Marie-Christine Cavecchi et Stéphanie Von Euw à Bruxelles LE TÉMOIN DU DOSSIER Stéphanie Von Euw Vice-Présidente du Conseil régional chargée des Affaires européennes En quoi consiste votre délégation à l’Europe au Conseil régional ? Depuis 2014, la commission européenne a délégué à la Région Ile-de-France la gestion de 540 millions d’euros à utiliser sur la période 2014-2020. Dans ce cadre ma mission est de faire bénéficier les acteurs de terrain, associations, PME/PMI collectivités, bailleurs sociaux de ces financements. Pour cela nous lançons régulièrement des appels à projets Aujourd’hui 346 millions ont déjà été attribués, soit un taux de programmation de 72%. Mon rôle consiste également à défendre les intérêts de la Région et de ses territoires. Nous avons par exemple soutenu le fait que dans le cadre du futur Budget 2021-2027, les régions considérées comme « riches », ce qui est notre cas, puissent continuer à bénéficier des fonds européens. C’est aujourd’hui acté. C’est dans ce cadre que nous nous sommes rendues en juin dernier, avec Marie-Christine Cavecchi à Bruxelles. Quels sont parmi les grands projets soutenus par l’Europe ceux qui vous semblent les plus importants ? C’est plus de 45 millions d’euros de projets qui sont aujourd’hui cofinancés dans le Département par les Fonds européens gérés par la Région. On peut citer en exemple la création du FABLAb de Cergy Pontoise, la lutte contre le décrochage scolaire sur la ville de Sarcelles ou encore la rénovation de 51 logements de la cité d’Orgemont à Argenteuil. Au-delà des fonds européens gérés par la Région, nous accompagnons aussi les porteurs de projets vers des financements directement gérés par la Commission européenne, comme les programmes Europe créative pour la culture, H2020 pour l’innovation ou Erasmus+. Comment les fonds européens peuvent-ils aider les projets favorisant l’insertion sociale ? C’est l’objectif du Fonds social européen. La Région Ile-de-France est un territoire avec de très fortes disparités, les enjeux en termes d’accompagnement social et d’accès à l’emploi sont importants. Nous avons lancé des appels à projet nous permettant de lutter contre ces disparités. Nous avons par exemple soutenu le Théâtre du Cristal à Eragny pour son projet visant à élargir l’accès à la culture des personnes en situation de handicap (163 021 € ) , le Collège Jean-Moulin d’Arnouville pour son opération « École ouverte » qui propose à des jeunes défavorisés des activités éducatives (25 000 € ) ou encore l’association Espérer 95 qui favorise l’insertion professionnelle des personnes placées sous-main de Justice (489 362 € ). Le magazine du Conseil départemental VAL D’OISE.25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :