[95] Val d'Oise n°23 mai/jun 2019
[95] Val d'Oise n°23 mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de mai/jun 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 7,0 Mo

  • Dans ce numéro : le Val d'Oise territoire européen.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
DOSSIER LE VAL D’OISE TERRITOIRE EUROPÉEN par Joël Godard Le Val d’Oise territoire européen Le mois de mai est celui du « Joli mois de l’Europe ». Cette année, dans l’imbroglio du Brexit britannique, les citoyens découvrent concrètement combien les dispositifs européens interviennent dans leur quotidien. Dans le Val d’Oise, les fonds européens financent une multitude d’actions, il est utile de le rappeler. En votant aux élections européennes, vous manifesterez votre intérêt pour que les besoins de ce territoire soient toujours pris en compte, sinon pour la construction européenne elle-même. Le fonctionnement et l’intérêt des institutions européennes apparaît aux citoyens complexe et éloigné de leur quotidien. C’est en partie par défaut d’information. On ignore que, concrètement, dans des secteurs aussi variés que la recherche ou l’inclusion sociale, la transition énergétique ou la formation, l’Europe intervient chez nous en finançant des centaines d’actions, en particulier d’insertion sociale. Les financements européens sont répartis en 3 catégories  : le FEADER, Fonds européen agricole pour le développement rural, le FEDER, Fonds de développement régional, et le FSE, Fonds social. Pour la période 2014-2020, cela représente 915 millions d’euros à l’échelle de l’Ile-de-France. Pour le Département, le FSE constitue un instrument de financement important de sa politique d’insertion. A titre d’exemple, une vingtaine de projets par an ont bénéficié du soutien du FSE. Mais le FEDER est aussi d’une grande utilité. 20. VAL D’OISE Le magazine du Conseil départemental Il y a quelques années, il avait apporté près de 600 000 euros à la création de la crèche familiale Val Enfant à Garges-lès-Gonesse. Dans le domaine de l’entreprenariat social, Antropia ESSEC a bénéficié, en 2014, d’une subvention du FEDER d’un montant de 1,7 million d’euros. Très pointue, la plateforme technologique d’essais vibratoires Trevise de la grande école d’ingénieurs ECAM-EPMI autorise des travaux de recherche et développement. Son budget a été abondé par différents partenaires, dont le Département et le FEDER avec une contribution de plus de 460 000 euros. Pour intervenir plus globalement sur un territoire, FSE et FEDER sont mis à contribution conjointement dans des ITI, Investissements territoriaux intégrés. Des communautés d’agglomération valdoisiennes en ont bénéficié  : celle d’Argenteuil – Bezons pour 4,3 millions d’euros, Roissy – Pays de France pour 7,1 et Cergy-Pontoise, pour 9,9 millions en 2
Photographie  : Jelle van der Wolf Le Magazine du Conseil départemental VAL D’OISE.21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :