[95] Val d'Oise n°22 mar/avr 2019
[95] Val d'Oise n°22 mar/avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de mar/avr 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 11 Mo

  • Dans ce numéro : les expertes de la gendarmerie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
DOSSIER LES DÉPARTEMENTS FRANCILIENS Les Départements franciliens investissent ensemble Depuis le 1er janvier, les 7 Départements d’Ile-de-France ont constitué ensemble un fonds doté annuellement de 150 millions d’euros. Cette initiative inédite en France va permettre ou faciliter la réalisation de projets d’envergure, comme le campus international de Cergy-Pontoise. Acteurs de la solidarité dans leurs territoires, les Départements changent d’échelle pour l’organiser au niveau francilien. par Joël Godard L’année 2018 a été fertile en événements et en mobilisations politiques. S’agissant des Départements franciliens, elle avait commencé par leur mobilisation contre le « mécano institutionnel » que le gouvernement voulait leur imposer avec la métropole. Les projets les plus inquiétants circulaient alors. De l’amputation sélective – le Val d’Oise privé de Roissy – à la disparition totale, d’abord des 3 départements de Petite Couronne puis des 4 de la Grande, remplacés par d’improbables districts. Hors Paris, l’Ile-de-France regroupe, rappelons-le, l’Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-et-Marne, la Seine-Saint-Denis, le Val d’Oise, le Val-de-Marne et les Yvelines. Ils ont tous plus d’un million d’habitants  : 1,2 pour le Val d’Oise et l’Essonne, jusqu’à 1,6 pour la Seine-Saint-Denis et les Hauts de Seine. Au-delà de leurs sensibilités politiques différentes (communiste, socialiste, 20. VAL D’OISE Le magazine du Conseil départemental Les Républicains), Les exécutifs départementaux partagent l’objectif d’assumer leurs compétences au plus près des besoins identifiés sur le terrain. En janvier 2018, les 7 départements franciliens exprimaient leur attachement « à répondre au quotidien, dans la proximité avec le bloc communal, aux défis de la cohésion sociale et territoriale ». Cette mobilisation prolongeait et élargissait l’action de l’association Grande Couronne Capitale créée en 2015 déjà avec cette volonté de porter les revendications des Franciliens marginalisés de facto par la métropole. D’un côté « la concentration des richesses », de l’autre « les oubliés du Grand Paris » selon la formule du sénateur Arnaud Bazin. Ces analyses n’ont pas été assez prises en compte et on a vu en fin d’année ce qu’il en coûtait, dans tous les sens du terme, à ignorer les territoires et leurs citoyens. Néanmoins la mobilisation des élus avait entraîné une évolution
Photographie  : Adrien Hilpert Le Magazine du Conseil départemental VAL D’OISE.21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :