[95] Val d'Oise n°21 jan/fév 2019
[95] Val d'Oise n°21 jan/fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de jan/fév 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : le Val d'Oise des champs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
L’INVITÉ PRESNEL KIMPEMBE Champion du monde de football Comment vivez-vous ce nouveau statut de champion du monde ? Avant tout, il m’a fallu du temps pour réaliser. C’est une chose dont on rêve petit, mais qu’on ne peut absolument pas anticiper, on ne sait pas comment on va réagir. Moi, je pense que j’ai pleinement réalisé la chose lors de la réception des Pays-Bas en Ligue des Nations, au Stade de France. L’ambiance ce jour-là, la communion, la Marseillaise a capella du public… Des frissons ! C’est une ligne fabuleuse sur le palmarès, mais comme on dit, l’appétit vient en mangeant. C’est comme ça que je le vis  : j’ai savouré, je suis fier, pour moi, mes partenaires et mon pays, mais ça donne envie de plus. Personnellement, cela m’a prouvé, même si je n’en avais pas besoin, que le travail paye. Aujourd’hui, j’ai envie de donner encore plus pour pouvoir revivre de telles émotions. Sinon, à part l’étoile en plus sur le maillot, je crois bien que je n’ai pas changé ! Quelles responsabilités ce statut vous donne-t-il envers les plus jeunes qui vous prennent maintenant en modèle ? Les responsabilités vis-à-vis des jeunes, tu les as déjà lorsque tu joues dans un club comme le Paris Saint- Germain. Mais c’est vrai qu’après ce Mondial, des gamins qui ne me connaissaient pas ou qui ne s’intéressaient tout simplement pas au football me regardent avec plus d’attention. La responsabilité est double  : être un exemple et rester soi-même. Je suis un garçon qui a toujours beaucoup travaillé, à qui tout n’a pas forcément souri immédiatement car je n’étais pas le plus talentueux. Je pense qu’en ça, j’ai une responsabilité  : continuer à travailler et à me battre pour montrer à ces jeunes qu’on a rien sans rien. Je pense aussi qu’il est important de leur prouver qu’on peut être footballeur au PSG et champion du monde tout en restant le même, le gamin d’Eragny qui kiffe le foot que je suis. Sur les réseaux sociaux à la sortie de la Finale en Russie, vous avez fait un clin d’œil au 95. Que représente le Val d’Oise pour vous ? Ça représente énormément. C’est la maison, c’est là où j’ai grandi, où j’ai tapé mes premiers ballons, connu mes potes qui m’accompagnent encore aujourd’hui. Je suis fier de venir du 95 et pour moi, c’était juste normal d’avoir une pensée pour le Val d’Oise après le titre de champion du monde. On pense à sa famille, à ses proches mais aussi à l’endroit d’où l’on vient. Le Val d’Oise m’a donné et quelque part, pour moi, cette dédicace, c’était un moyen de lui rendre. J’aurai toujours un lien affectif avec le 95, c’est comme ça. Et jusqu’aujourd’hui, je ne l’ai jamais quitté.
« Je suis fier de venir du Val d’Oise. C’est là où j’ai grandi et tapé mes premiers ballons… » On vous sait engagé auprès d’associations comme « les Virades de l’Espoir » qui lutte contre la mucoviscidose. Quel est le sens de cet engagement ? Quelles sont les autres causes qui vous touchent ? Vous parliez de responsabilités tout à l’heure, le sens de cet engagement, c’est aussi ça. Ma mère nous a toujours élevés dans le partage, l’entraide et la solidarité, tout le temps. Aujourd’hui, j’ai la chance d’être footballeur au Paris Saint-Germain, champion du monde, heureux et en bonne santé. Si en m’engageant avec l’association les Virades de l’Espoir, je peux rendre des enfants un peu plus heureux, alors je suis content. Faire bouger les choses, même modestement, lever des fonds et être utile, c’est le but. De manière générale, j’aime bien l’idée de m’impliquer auprès des jeunes. Cela me renvoie en arrière et ça m’aide à garder les pieds sur terre. Ceux sont eux le futur. Nous on est déjà vieux (rires) ! Le sport vous semble-t-il un bon vecteur pour favoriser l’insertion ? Et la musique dans tout ça ? Le sport est le meilleur moyen pour favoriser l’insertion. il est accessible à tous et il unit les gens. Et le football est le sport le plus populaire. Aujourd’hui, tu peux aller dans BEAUMONT-SUR-OISE BEAUMONT-SUR-OISE BEAUMONT-SUR-OISE 13 août 13 août AS ERAGNY FC 13 13 août août AS ERAGNY FC AS ERAGNY AS ERAGNY FC FC EN PLUS Photographies  : gauche 2018 Icon Sport - Baptiste Fernandez - à droite PA Images/Icon Sport n’importe quel quartier, si tu commences à parler foot, la discussion peut être très longue et très passionnée ! La plupart des gamins jouent au football, les plus vieux aussi. Le football est aussi un bon vecteur pour favoriser l’insertion. Je sais qu’il existe des associations qui prônent la réinsertion en prison par le football, qui proposent à des détenus des formations pour devenir éducateur dans des clubs. Il n’y a que le sport et en particulier le foot pour donner ça ! C’est magique. Quant à la musique, c’est la même chose. Prenons l’exemple du rap. Aujourd’hui, rap et foot sont très proches. Ce sont des domaines qui donnent de l’espoir et de la force. Quels sont vos projets d’avenir ? Que peut on vous souhaiter ? J’ai pas mal de projets mais l’avenir proche, c’est le terrain avec le Paris Saint-Germain et l’équipe de France. On a une grande saison en cours, avec des attentes élevées et beaucoup de gens qui nous attendent au tournant. Sinon, vous pouvez me souhaiter d’être en bonne santé le plus longtemps possible, de jouer, de prendre énormément de plaisir et de gagner des titres. Ah, et de marquer un but très bientôt ! Né le 13 août Né 1995 le 13 Né à août Né le le 13 1995 13 Joue août août à 1995 au 1995 club Joue à à d’Eragny-sur-Oise au Joue club Joue au d’Eragny-sur-Oise au club club d’Eragny-sur-Oise 1ère sélection 1ère sélection 1ère sélection Champion Champion du monde Champion du monde du du monde Beaumont-sur-Oise Beaumont-sur-Oise avant d’intégrer avant le d’intégrer avant centre d’intégrer le centrele en le centre équipe en de équipe France en en équipe de France de de France le 15 juillet le 2018 15 juillet le le 15 2018 15 juillet 2018 2018 de formation de du formation PSG de de formation (2005) du PSG du (2005) du PSG PSG (2005) en octobre en 2016 octobre en en octobre 2016 2016 2016 Le magazine du Conseil départemental VAL D’OISE.15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :