[95] Val d'Oise n°21 jan/fév 2019
[95] Val d'Oise n°21 jan/fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de jan/fév 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : le Val d'Oise des champs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
UNE PRATIQUE FAIBLE Mais il est établi que les personnes handicapées pratiquent moins le sport que les personnes valides 1 à 3% seulement ont une licence sportive parmi les personnes handicapées dans le Val d’Oise. 4 personnes handicapées sur 5 qui ne pratiquent pas de sport souhaiteraient le faire. 12. ? LE TERRITOIRE EN QUESTIONS Plus de sport dans la vie Malgré la boutade de Winston Churchill qui donnait la raison suivante à sa bonne forme malgré son âge  : « no sport », les vertus de la pratique sportive ne sont plus à démontrer. C’est encore plus vrai pour les personnes handicapées, tant mentalement que physiquement, ou en termes d’inclusion sociale. Le Val d’Oise permet aux personnes handicapées d’accéder à de multiples disciplines. CLUB 7% de la population valdoisienne a un droit ouvert auprès de la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) Plus de 80 000 dossiers y sont traités. 80% des handicaps ne sont pas visibles Et toutes les personnes handicapées ne se déclarent pas comme telles dans un club sportif. Pourtant... La moyenne pour la population valdoisienne totale est de 18%. 3 clubs sur 4 considèrent comme important l’accueil des personnes handicapées. VAL D’OISE Le magazine du Conseil départemental L’OFFRE DES CLUBS UN OUTIL COMPLET Le Handiguide des sports qui recense les clubs et structures à l’échelle de la France. AVEC UNE SÉLECTION POSSIBLE PAR  : 129 clubs comptabilisés en fin d’année 2018 pour le Val d’Oise. par discipline par exemple une quinzaine de réponses pour l’équitation, la moitié pour le judo. par type de handicap par exemple une quarantaine de réponses pour le handicap visuel dont l’aviron, la pétanque, la boxe ou le vol à voile. handiguide.sports.gouv.fr LES SPORTIFS HANDICAPÉES PEUVENT PRATIQUER RÉSERVÉ Des disciplines selon les règles ordinaires ; exemple le volley-ball pour sourds. Des disciplines dont les règles ou le matériel ont été adaptés ; exemple le cyclisme ou l’aviron. Des disciplines spécifiques ; exemple la sarbacane, sport de visée ; la boccia, sorte de pétanque ; goalball et torballavec des ballons sonores. Le site de la fédération française handisport présente en détail 30 disciplines.
HANDISPORT ET SPORT ADAPTÉ IL EXISTE DEUX COMITÉS SPÉCIALISÉS le Comité départemental du Sport adapté du Val d'Oise (CDSA) concerne les personnes en situation de handicap mental et psychique le site  : sportadapte95.org DES COMPÉTITIONS 95 LE HAUT NIVEAU 4 personnes handicapées sur 5 pratiquent dans une fédération spécialisée  : clubs sport adapté et clubs handisport. Le Comité départemental Handisport du Val d'Oise (CDH95) s’adresse aux personnes en situation de handicap physique, visuel ou auditif. le site  : handisport95.org Le CDOS (Comité départemental olympique et sportif) 95 a organisé en juin les Olympiades des établissements spécialisés au CDFAS à Eaubonne  : cérémonie, flamme et drapeaux… Aux Jeux paralympiques de Rio le Val d’Oise était représenté par 5 athlètes sur les 126 de la délégation française. Disciplines  : athlétisme (poids, disque), aviron, escrime, haltérophilie et tennis de table. ALLONS PLUS LOIN Marie-Evelyne Christin Vice-Présidente du Conseil départemental déléguée au Sport, à la Jeunesse et aux Associations & Emilie Ivandekics Vice-Présidente du Conseil départemental déléguée au Handicap Pour le Département, le sport doit porter des valeurs sociétales et humaines. Il constitue un vecteur supplémentaire d’intégration des personnes handicapées. « Badr Touzi, double médaillé en athlétisme aux derniers championnats d’Europe, bénéficie du soutien départemental aux athlètes de très haut niveau. La marraine du prochain meeting féminin est Marie-Amélie Le Fur, multimédaillée paralympique. Leurs carrières sont des modèles pour d’autres sportifs handi, mais au-delà, comme individus, ce sont des leçons profitables à la société toute entière. Un livre blanc « Sport et Handicap » a été réalisé à partir des contributions des comités, des clubs et des pratiquants. Il nous donne un panorama bien documenté de la situation locale. » Le magazine du Conseil départemental VAL D’OISE.13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :