[95] Val d'Oise n°20 nov/déc 2018
[95] Val d'Oise n°20 nov/déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de nov/déc 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 6,0 Mo

  • Dans ce numéro : le Val d'Oise à l'ère du numérique 3.0.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
L’UNIVERSITÉ PARIS SEINE MOBILITÉ FACILITÉE Elle est composée de 15 membres l’Université et les établissements aux filières diversifiées  : UCP, ESSEC, EISTI, ENSAPC, ENSEA, EBI, ECAM-EPMI, ILEPS, ITESCIA, EPSS et ISTOM ainsi que l’ISIPCA, l’ENSAV et l’ENSP à Versailles, et Supméca. DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL EN RÉSEAU EUROPÉEN En juin, les universités de Paris Seine, britannique de Warwick et belge de la Vrije Universiteit Brussel, ont formalisé leur accord dans le cadre de l'appel à projets du Conseil de l’Europe de créer, d'ici 2024 un réseau d’universités. UN GUICHET UNIQUE DE NOUVELLES BOURSES PLUS DE LOGEMENTS 12. LE TERRITOIRE EN QUESTIONS L’enseignement supérieur valdoisien monte en puissance Le futur campus du Val d’Oise ne vise rien moins qu’intégrer le top 100 des universités mondiales avant 10 ans. Pour la France, le classement 2018 de Shanghaï n’y inscrit que 3 universités parisiennes (Sorbonne, Paris Sud et ENS). Aix-Marseille et Strasbourg naviguent dans la zone des 101-150 e rangs. La barre est haute mais le campus valdoisien a des atouts majeurs. Pour faciliter l’arrivée d’étudiants étrangers, le Département a suggéré la mise en place d’un guichet unique inscription universitaire et titre de séjour. La formule est expérimentée cette année pour être élargie à la rentrée 2019. Le Département vient de créer, avec le partenariat de l’Université et de l’ambassade de France au Japon, des bourses permettant à des étudiants japonais d’étudier durant un an dans le Val d’Oise. 6 étudiants valdoisiens sur 10 n’ont pas de logement indépendant. VAL D’OISE Le magazine du Conseil départemental LE SOUTIEN DU DÉPARTEMENT 150 millions € investis depuis 30 ans 10 hectares mis en réserve au cœur de l’agglomération pour faciliter l’extension des établissements. DES RÉSULTATS LE 1 ER PÉPITE DE FRANCE CHAMPION DE L’INSERTION Insertion professionnelle après un master  : l’université de Cergy-Pontoise arrive à la première place devant Paris 2 et Lyon 3. Classement établi par L’Étudiant en mai 2018  : taux d’emploi de 98%, taux de cadres de 89%. Le PÉPITE Vallée de Seine (Pôle Étudiant pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat) réunit l’université Paris Seine et Normandie université. Avec 325 étudiants entrepreneurs en 2017-2018, c’est le plus important des 30 pôles en France. Université de Cergy-Pontoise 1 2 3 Paris 2 Lyon 3 5 000 logements sont à construire ils seront localisés principalement sur les berges de l’Oise.
LE CAMPUS EN CHANTIER ESSEC 2020 LaBBoite le fablab, ouvert en 2017, met à disposition dans ses espaces des matériels numériques de conception et de fabrication. La Turbine installée dans un bâtiment du Département, elle accueillera ses premières start-up en 2019. Pôle scientifique de Neuville L’université va consolider son pôle de sciences à Neuville avec ce bâtiment cédé par le Département pour l’euro symbolique. l’École nationale d’art Le Département travaille à permettre son déménagement au cœur du campus. 6 000 étudiants de 90 nationalités De nouvelles implantations dans le monde  : Singapour (2015), Rabat et Île Maurice (2017) UN GRAND PROJET POUR LE SITE HISTORIQUE DE CERGY-PONTOISE - construction d’un équipement sportif, accessible aux autres établissements ; - construction d’un "Creative Learning Center", espace de pédagogies innovantes ; - restructuration de la tour administrative (3 800 m²) pour les activités de recherche ; - piétonnisation et ouverture sur le parc. Début du chantier  : 2019. 5 millions € attribués par le Département sur un budget de 32 M € . ALLONS PLUS LOIN Virginie Tinland Vice-Présidente du Conseil départemental déléguée à l’Education et à l’Enseignement supérieur L’enseignement supérieur – université et grandes écoles – joue un rôle déterminant dans l’attractivité du Val d’Oise. C’est de lui que découlent les start-up et l’économie de la connaissance. « Notre ambition est d’offrir aux étudiants les meilleures conditions pour travailler et, à l’échelle du territoire, de permettre au campus valdoisien d’intégrer le peloton des meilleures universités mondiales. Cette ambition est partagée par tous les acteurs  : les collectivités locales, le monde économique qui collabore avec l’excellence académique. C’est un atout considérable dans la compétition internationale. » Le magazine du Conseil départemental VAL D’OISE.13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :