[95] Val d'Oise n°2 novembre 2019
[95] Val d'Oise n°2 novembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de novembre 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : l'aéronautique, fleuron de l'emploi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
L’ÉDITO par Marie-Christine Cavecchi Présidente du Département du Val d’Oise Après une rentrée scolaire réussie pour nos 63 000 collégiens, le Conseil départemental aborde l’automne avec l’envie toujours plus forte d’adapter le Val d’Oise aux enjeux de demain. Anticipant la hausse de notre démographie, un 111 e collège est né à Cormeilles-en-Parisis. Alors que son nom sera dévoilé fin novembre, j’ai inauguré la nouvelle appellation du collège La Taillette, à Menucourt. Renommé Frania Eisenbach-Haverland, il fera honneur à cette ancienne déportée, témoignant inlassablement de son histoire à nos jeunes générations pour que plus jamais cela... Ce mois, il sera aussi question d’histoire dans votre magazine. Depuis les débuts de l’aéronautique, le Val d’Oise est terre d’accueil pour ce secteur qui, dans notre territoire, concerne 400 entreprises. Afin que les jeunes Valdoisiens profitent de leurs opportunités, le Conseil départemental soutient l’Association pour la Formation aux Métiers de l’Aérien (AFMAé) à hauteur de 250 000 € . Symbole de ce domaine, la plateforme aéroportuaire de Roissy Charles-de-Gaulle génère 85 000 emplois mais aussi, hélas, des nuisances aériennes suscitant l’attention particulière du Conseil départemental. Près de Roissy, le Triangle de Gonesse est au cœur de l’actualité avec EuropaCity et la création, autour, d’une Zone Agricole Protégée de 400 hectares d’un seul tenant. Soutenu par les élus locaux, travaillé depuis 10 ans, EuropaCity est un projet d’espoir pour une majorité des habitants de Gonesse, Bonneuil-en-France, Garges-lès-Gonesse, Arnouville, Villiers-le-Bel et Sarcelles – parmi les villes les plus défavorisées de France. La naissance d’EuropaCity conditionne en partie le progrès économique et social en Val d’Oise. Elle créerait plus de 10 000 emplois. Y est aussi prévue la seule gare de la ligne 17 du Grand Paris Express dans notre département, essentielle aux déplacements du quotidien. L’État doit prendre ses responsabilités. Abandonner Europacity serait un mépris total, un acte manqué vis-à-vis des dizaines de milliers d’habitants en attente de formations, d’emplois et donc d’un avenir meilleur. Comme le domaine aéronautique qui perdure en s’adaptant au changement, notre département doit se préparer aux mutations. Votre Conseil départemental y œuvre pour que le Val d’Oise demeure une terre d’avenir. Rencontre à la MDPH. LES CHIFFRES CLÉS DE L’ÉDITO ÉDUCATION 111 collèges depuis la rentrée ÉCONOMIE 400 entreprises travaillent pour l’aéronautique dans le Val d’Oise FORMATION 250 000 euros de subvention départementale pour l’ouverture du CFA des métiers de l’aérien, l’AFMAé



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :