[95] Val d'Oise n°2 nov/déc 2012
[95] Val d'Oise n°2 nov/déc 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de nov/déc 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 21,9 Mo

  • Dans ce numéro : bien vieillir... le Département agit pour les personnes âgées.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
En pratique ENTRÉE DANS LA VIE ACTIVE V La preuve par EVA entrée dans la vie active 524 bénéficiaires du dispositif Entrée dans la vie active à l'automne 2012. 28 VAL D'OISE #02/NOVEMBRE 2012 WILLIAM, pour l'acquisition de matériel nécessaire à son entreprise de publicité. Voir la vidéo sur valdoise.fr oIMI EVA EN 3 QUESTIONS Pour qui ? Les jeunes Valdoisiens de 16 à 25 ans, domiciliés fiscalement dans le Val d'Oise, qui rencontrent des difficultés dans la réalisation de leur projet professionnel. Pour financer quoi ? Un projet directement lié à l'entrée dans la vie active notamment : - une formation à finalité professionnelle à court terme ; - des frais annexes à la formation ; - l'obtention du permis de conduire, si celui-ci conditionne la réalisation du projet professionnel ; - une aide au logement, également si celui-ci est en lien direct avec l'emploi ; - la création d'activités. Quel est le montant de l'aide ? L'aide octroyée peut aller jusqu'à 1 500 «, mobilisable une seule fois. En juillet et septembre 2011, le conseil général créait, au bénéfice des jeunes Valdoisiens, le dispositif EVA, comme Entrée dans la vie active. En effet, la préoccupation principale des jeunes reste l'accès à l'emploi. Or, dans le Val d'Oise, le taux de chômage des 16-25 ans est supérieur à la moyenne. C'est pourquoi, la majorité départementale en fait une cause prioritaire. En janvier 2012, les premiers bénéficiaires du dispositif EVA étaient accueillis à l'hôtel du département. En moins de six mois, 150 jeunes avaient déjà reçu une décision MARINE, musicienne, pour compléter sa formation technique, notamment en régie son. Voir la vidéo sur valdoise.fr
elt rée dans la vie active ti 16/25 ANS ENTREZ DANS LA VIE ACTIVE ! EVA, Le dispositif du Conseil général du Val d'Oise qui facilite l'accès à l'emploi des jeunes valdpisiens. 4 carte interactive 4 structures d'accompagnement 4 informations sur le dispositif 4 présentations vidéos Application disponible sur l'Apple store ou sur Android market en lapant valdoise EVA./Cil riSel RGe rie r td u'V't dC.P.,. favorable pour les dossiers qu'ils avaient constitués à l'automne. Ils sont aujourd'hui 524 bénéficiaires. L'efficacité du dispositif est avérée. Elle tient à la pertinence de l'analyse qui a précédé sa mise en œuvre : la nécessaire responsabilisation des jeunes, la qualité indispensable de l'accompagnement. Le dispositif laisse le jeune être avant tout porteur de son projet professionnel, tout en lui garantissant un accompagnement et des solutions qui lui sont adaptés. Des interlocuteurs bien identifiés sont à ses côtés pour lui permettre de mener, jusqu'à son terme, son projet d'insertion professionnelle. EVA se veut plus facile d'accès et plus cohérent que de précédents dispositifs qui s'étaient empilés sans lisibilité. IBRAHIMA, employé dans les espaces verts à Argenteuil, avait besoin d'un dépôt de garantie pour obtenir un logement à proximité. Voir la vidéo sur valdoise.fr R.erf mn. 4,..2 GRANAI itetnalupeputAII014 val d'ose le département valdoise.f AU CONTRAIRE DES FORMULES PRÉCÉDENTES, EVA REPLACE LE JEUNE AU CENTRE DU DISPOSITIF DANS TOUTE SA SINGULARITÉ. C'EST UNE FORMULE INNOVANTE, QUI N'A D'ÉQUIVALENT DANS AUCUN AUTRE DÉPARTEMENT. 55 Philippe Métézeau, vice-président en charge de l'action sociale et de la santé, et pilote du dispositif 0 800 88 10 14 Appel gratuit depuis un poste fixe en Val d'Oise (du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h) EVA MODE D'EMPLOI Adressez-vous à une structure locale qui accompagne les jeunes dans leurs démarches d'insertion sociale et professionnelle : mission locale, Pôle Emploi, école de la deuxième chance, Bureau information jeunesse, CCAS... Cette structure vous aide à déterminer la pertinence et l'opportunité de votre projet. Si votre projet est validé, vous constituez un dossier avec la structure. Le dossier est envoyé au conseil général, qui l'examine. Il est présenté par la structure au comité EVA (CEVA). Les CEVA se réunissent une fois par mois. Si votre demande reçoit un avis favorable, vous recevrez un courrier précisant le montant de l'aide accordée. L'aide vous sera versée en deux fois : 60% lors de la notification et 40% lorsque vous aurez fourni le justificatif de réalisation. CINQ COMITÉS EVA Pour plus de réactivité et de fluidité, cinq comités ont été constitués et répartis par secteur géographique ; ils se réunissent une fois par mois et sont présidés par un conseiller général.• Agglomération de Cergy-Vexin : Thierry Sibieude• Plaine de France : Michel Montaldo• Rives de Seine : Georges Mothron• Vallée de l'Oise : Roland Guichard• Vallée de Montmorency : Michèle Berthy L'ensemble du dispositif est suivi par un comité de pilotage départemental, présidé par Philippe Métézeau, vice-président du conseil général. 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :