[95] Val d'Oise n°2 nov/déc 2012
[95] Val d'Oise n°2 nov/déc 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de nov/déc 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 21,9 Mo

  • Dans ce numéro : bien vieillir... le Département agit pour les personnes âgées.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
C'est en Val d'Oise CANTON DE L'ISLE-ADAM Renaissance du collègeonstruit en 1976, nouvelle restauration le collège entame sa et un agrandissement métamorphose, grâce à une des locaux administratifs et importante restructuration d'enseignement. Un bâtiment démarrée en avril. Roland autonome accueillera la demi- Guichard, conseiller général pension, avec une cuisine de du canton de L'Isle-Adam, production. Mise en conformité et Marie-Christine Cavecchi, de l'ensemble du site et mise vice-présidente du conseil aux normes thermiques, général en charge accessibilité aux personnes de l'éducation et de à mobilité réduite, alarme- l'enseignement supérieur, incendie sont aussi se réjouissent de la programmées. L'établissement concrétisation de ce projet sera également doté des nécessaire, notamment nouvelles technologies dédiées pour les collégiens de au plan numérique des collèges. Parmain et de ses environs. Le budget que le conseil Les travaux, qui s'achèveront général consacre à ces travaux fin 2013, offriront une s'élève à 8,5 millions d'euros. bgatrEZ C'EST LA LOI DU 10 JUILLET 1964 qui remplace les deux départements de la Seine et de la Seine-et-Oise — constitués comme les autres en 1791 — par sept nouveaux départements : Paris, la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine, le Val-de-Marne, les Yvelines, l'Essonne et le Val d'Oise. La première séance inaugurale de l'assemblée départementale a lieu le 4 octobre 1967 au centre administratif de Pontoise. En 1967, le Val d'Oise ne connaissait pas encore un grand dynamisme démographique, urbain et économique. L'activité culturelle restait limitée. L'ESSEC n'était pas encore venue de Paris. Il n'y avait pas d'université et le département comptait alors 22 collèges... 24 VAL D'OISE #02/NOVEMBRE 2012 GARGES-LÈS-GONESSE CANTON DE GARGES-LÈS-GONESSE —1 Des rivières à protéger Rivières et cours d'eau participent à l'attractivité d'un territoire. Dans le cadre de sa politique en faveur de la Trame verte et bleue, le conseil général apporte au Syndicat intercommunal pour l'aménagement hydraulique des vallées du Croult et du Petit Rosne (SIAH) un soutien de 43 662 euros pour 2012. Le SIAH mène des actions de lutte contre les inondations et la pollution des milieux récepteurs sur le territoire de 35 communes de l'est du Val d'Oise, dans une démarche d'entretien durable et de gestion écologique. SAINT-GRATIEN CANTON DE SAINT-GRATIEN uLes athlètes dans les starting-blocks arie-Évelyne Christin, conseillère générale en charge Il des sports et de la jeunesse, a inauguré les nouveaux équipements du stade Michel-Hidalgo à Saint-Gratien, financés par le conseil général. La piste du stade Michel-Hidalgo, créée en 1984, n'avait pas été rénovée depuis cette date. Elle offre désormais le meilleur confort aux entraînements du club local, membre de l'EFCVO, ainsi que du pôle île-de-France d'athlétisme. Les travaux ont aussi permis de rénover l'aire de lancer de javelot et de déplacer les aires de saut en longueur. Le conseil général du Val d'Oise a apporté plus de 150 000 euros à ces travaux.
ANDILLY CANTON DE SOISY-SOUS-MONTMORENCY Des résidences accueillantes A`1S Andilly, Les Terrasses Luc Stréhaiano se félicite de ces initiatives en faveur du logement social. deux nouvelles résidences confortent l'offre de logements sociaux pour les familles aux revenus modestes. La résidence de l'Ancienne Auberge, située rue Charles de Gaulle, remplace un immeuble vétuste du coeur SARCELLES CANTON DE SARCELLES SUD OUEST Le T5 sur les rails historique de la ville. Les Terrasses d'Andilly, réalisées dans un quartier pavillonnaire à quelques pas du centre, sont composées de deux bâtiments séparés par un jardin. Elles offrent chacune un panel de logements allant du studio au cinq-pièces. D'architecture classique, ces immeubles de deux et trois étages s'intègrent parfaitement à l'environnement et bénéficient du label Très haute performance énergétique. Des parkings sont à disposition des résidants en sous-sol de chacun des immeubles. Financement du conseil général : 101 604 euros. Les essais du T5 ont commencé avec la circulation des rames entre Saint-Denis et Sarcelles. Ils constituent une phase importante du projet, préalable indispensable à la réalisation de tests (signalisation, synchronisation des feux tricolores, traversées des carrefours...) et à la formation des conducteurs. À l'été 2013, l'heure sera à la mise en service avec ses bénéfices attendus pour les voyageurs qui l'emprunteront chaque jour : fonctionnement 7j/7, une rame toutes les 5 minutes aux heures de pointe, 22 minutes de trajet entre Saint-Denis et Garges-Sarcelles. 33 millions d'euros DE TRAVAUX réalisés pour le T5 sous la maîtrise d'ouvrage du conseil général. 30 000 VOYAGEURS par jour attendus sur le T5. L'inauguration du musée de l'Outil en 2011 a marqué le renouveau de ce lieu de mémoire. WY-DIT-JOLI-VILLAGE CANTON DE MAGNY-EN-VEXIN, e• 1,-1• Objectif atteint pour le musée de l'Outil e bâtiment a près de 2 000 ans, mais le musée qu'il abrite une année seulement. Grâce au conseil général, la collection exceptionnelle d'outils de Claude Pigeard est à nouveau accessible au grand public. « Il nous importait, rappelle Gérard Lambert-Motte, conseiller général en charge de la culture, du tourisme et du patrimoine, de sauvegarder le projet de son fondateur. La décision d'acquérir en 2005 l'ensemble des bâtiments et des collections pour en garder l'unité a été déterminante. » Les chiffres de la fréquentation et les réactions des visiteurs confirment la pertinence de ce choix. Avec le musée archéologique départemental à Guiry-en-Vexin, la maison du docteur Gachet à Auvers-sur-Oise, l'abbaye de Maubuisson à Saint-Ouen-l'Aumône, ce musée fait partie des quatre sites du conseil général accessibles gratuitement. Bonne visite ! BRUYÈRES-SUR-OISE CANTON DE BEAUMONT-SUR-OISE Quatre projets d'aménagement vec environ 95% de logements individuels, la commune de Bruyères-sur- Oise, forte de 3 000 habitants, tient à conserver son caractère de village ; mais elle s'attache aussi offrir à sa population des équipements collectifs de qualité. En juin, le conseil général lui a attribué une subvention de 750 000 euros pour la construction d'un centre de loisirs, l'aménagement de ses abords et de la place des fêtes, et la réalisation d'un nouveau cimetière. Ces projets s'inscrivent dans le cadre d'un contrat régional. 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :