[95] Val d'Oise n°2 nov/déc 2012
[95] Val d'Oise n°2 nov/déc 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de nov/déc 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 21,9 Mo

  • Dans ce numéro : bien vieillir... le Département agit pour les personnes âgées.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Dossier FAMILLE BIEN VIEILLIR EN VAL D'OISE Aider les aidants Face à la dépendance progressive d'un proche, les aidants familiaux sont en première ligne. Plusieurs actions sont soutenues par le conseil général pour les aider à préserver leur propre santé, allant des groupes de parole à l'extension des accueils de jour. Dans le cas de la maladie d'Alzheimer, un soutien psychologique supplémentaire s'avère souvent utile à des personnes déroutées par le comportement des malades. La journée Alzheimer, organisée par le conseil général le 22 novembre, sera l'occasion de croiser interventions de spécialistes et témoignages autour 14 VAL D'OISE #02/NOVEMBRE 2012 de la principale maladie neurodégénérative qui touche plus de 850 000 personnes en France. La connaissance de la maladie et ses répercussions psychologiques y seront présentées par le docteur Merceron, gériatre, et un psychologue. L'accompagnement des malades et des aidants sera le thème de l'après-midi, présenté par Christiane Chatelain, viceprésidente du Comité départemental des représentants des personnes âgées, et enrichi de témoignages de professionnels. Journée Alzheimer - 22 novembre Institut polytechique Saint-Louis à Cergy. Ouvert au public et sur invitation pour les professionnels. Plus d'infos CI sur valdoise.fr Voir le diaporama sur valdoise.fr INTER VIEW Philippe Métézeau, vice-président du conseil général en charge de l'action sociale et de la santé Répondre à des situations très diverses Quelles actions le conseil général mène-t-il en direction des personnes âgées ? La politique du conseil général vise à accompagner tout au long de leur parcours les personnes âgées. La priorité est de favoriser leur maintien à domicile tant que c'est possible. C'est aussi d'améliorer leurs conditions d'accueil dans les établissements pour ceux qui ne peuvent plus rester chez eux, de manière temporaire ou non. Au-delà de l'accompagnement et du versement des prestations telles que l'Allocation personnalisée d'autonomie
(APA) ou l'aide sociale, le conseil général a aussi pour mission de donner des avis sur les agréments en ce qui concerne les services d'aide à domicile, d'autoriser et contrôler les établissements d'hébergement. Quel budget cela représente-t-il en 2012 ? Pour 2012, nous avons voté un budget de près de 100 millions d'euros, dont 2 millions pour rénover les établissements d'hébergement. Cela représente presque 20% du budget total de l'action sociale dans le Val d'Oise. C'est un budget LE BUDGET CONSACRÉ PAR LE CONSEIL GÉNÉRAL AUX PERSONNES ÂGÉES EN 2012 SE MONTE À PRÈS DE 100 MILLIONS D'EUROS. IL ASSURE AUX VALDOISIENS UN SERVICE PUBLIC DE QUALITÉ AU PLUS PRÈS DE LEURS BESOINS, À DOMICILE OU EN ÉTABLISSEMENTS. 55 qui augmente chaque année et cette tendance n'est pas prête à s'inverser avec l'arrivée à l'âge de la retraite de la génération du baby-boom. Pour les aidants, comment votre politique évolue-t-elle ? Plusieurs milliers de Valdoisiens se dévouent pour accompagner leurs proches. Parce que ces personnes méritent tout notre soutien, nous avons fait du développement de l'aide aux aidants familiaux un des cinq axes prioritaires du schéma gérontologique départemental que nous venons d'adopter. D'autres projets sont en train de voir le jour. Depuis avril, une Maison pour l'autonomie et l'intégration des malades Alzheimer (MAIA), destinée à coordonner la prise en charge de ces derniers et à offrir un accompagnement à leur entourage, fonctionne dans l'est du département ; une deuxième MAIA ouvre ce mois-ci et sera opérationnelle sur les territoires des Rives de Seine et de Val-et-Forêt. D'autres expériences sont à l'étude. J'ai bon espoir qu'elles permettront à la fois d'améliorer durablement l'accompagnement des personnes âgées et de soulager leurs aidants. 6• Voir les vidéos sur valdoise.fr Présentation du schéma gérontologique O Conférence sociale sur les services d'aide à domicile



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :