[95] Val d'Oise n°18 jui/aoû 2018
[95] Val d'Oise n°18 jui/aoû 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de jui/aoû 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : le tourisme de pleine nature.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
SUIVEZ LE GUIDE COUP DE COEUR La Maison du Docteur Gachet Maisons des illustres 4 demeures valdoisiennes bénéficient de ce label créé par le ministère de la Culture en 2011. De remarquables buts de promenade estivale. La première maison fut labellisée dès 2011. Pourtant, l’illustre en question n’y avait habité que quatre ans et demi, entre deux fuites, celle de Paris en 1756 et celle de France vers la Suisse en 1762. Nous évoquons bien sûr Jean-Jacques Rousseau, venu à Montmorency chez Madame d’Epinay, avant de s’installer au Mont-Louis en décembre 1757. Ces quelques années furent très importantes car il écrivit là Julie ou la Nouvelle Héloïse, La Lettre à d’Alembert sur les spectacles, Du Contrat Social, Émile ou de l’Éducation. Cette maison devint son musée à la fin du XIX e siècle. Les trois autres maisons ont l’avantage de la proximité, géographique comme thématique, puisqu’y ont vécu des artistes peintres, à Auvers-sur-Oise. Chronologiquement, le premier est Charles François Daubigny qui achète un terrain et se fait construire une maison en 1861, avec un atelier haut de 7,50m. Il décore les murs de sa maison avec ses enfants Cécile et Karlet d’autres artistes de ses amis, Corot et Daumier. Ces décorations sont toujours visibles et la 46. VAL D’OISE Le magazine du Conseil départemental maison est classée monument historique depuis 1993. Daubigny a contribué à la création d’un foyer artistique majeur à Auvers-sur-Oise. Dans les dernières années de sa vie (il meurt en 1878), il fréquenta le propriétaire d’une autre maison des illustres  : Paul Gachet. Celui-ci s’était installé à Auvers en 1872. Médecin à Paris, il était plutôt artiste peintre et graveur à Auvers. Il expose au Salon des indépendants sous son nom d’artiste Van Ryssel. Sa maison, où il reçut Van Gogh, Pissarro, Cézanne, a été acquise par le Département qui y présente des expositions en lien avec ses anciens occupants. Le dernier, Émile Boggio, né en 1857, est de la génération suivante mais il reste attaché à la filiation impressionniste de Pissarro, Monet ou Van Gogh. Il est venu se fixer à Auvers en 1910. Xavier Boggio, son arrière-petit-neveu lui-même sculpteur et peintre, occupe la maison dans une continuité artistique et familiale. Un des critères de l’obtention du label est l’ouverture au public. Partez donc sur les pas de quelques illustres. Musée Jean-Jacques Rousseau museejjrousseau.montmorency.fr Maison - atelier de Daubigny atelier-daubigny.com Maison du Docteur Gachet valdoise.fr Atelier Boggio lesateliersboggio.fr
L’ACTU PEOPLE RAFFI ARTO, LE PRODIGE → L’émission The Voice a révélé ce jeune virtuose de Saint-Martin-du-Tertre. En 2012, il termine 3 e à la finale de La France a un incroyable talent. Autodidacte, il apprend à jouer du piano à 6 ans. Fan d’Elvis Presley et de Chuck Berry, Raffi arbore la banane de son idole. En octobre prochain, il accompagnera Les Forbans à l’Olympia pour les 40 ans du groupe. LES OGRES DE BARBACK ET LE BAL BROTTO LOPEZ → Une rencontre entre le nord-Pontoise et le sud-Quercy. Les deux groupes se croisaient régulièrement et se sont associés le temps d’un concert en 2017. Pour donner naissance à un 21 e album live, Quercy-Pontoise. Ils sont en tournée jusqu’à la fin de l’été. lesogres.com ← JEAN-ÉRIC VERGNE CHAMPION Jean-Éric Vergne est le leader du championnat de course électrique. Il l’a encore démontré fin avril à l’ePrix de Paris. Il est monté sur la 1 ère place du podium. Il cumule les victoires, 3 e à l’ePrix de Berlin en mai. « Je suis au meilleur niveau de ma carrière, principalement car j’ai travaillé vraiment dur, et aussi parce que j’ai une mentalité différente d’avant. J’imagine que ça porte ses fruits. » Le magazine du Conseil départemental VAL D’OISE.47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :