[95] Val d'Oise n°18 jui/aoû 2018
[95] Val d'Oise n°18 jui/aoû 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de jui/aoû 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : le tourisme de pleine nature.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
DOSSIER LE TOURISME DE PLEINE NATURE Val d’Oise  : le tourisme de pleine nature Profitez de l’été ! Les espaces et les paysages du Val d’Oise vous offrent une large palette d’activités de loisirs. Les Franciliens en sont les premiers bénéficiaires mais la stratégie touristique adoptée par le Département vise à élargir son attractivité pour une clientèle internationale. par Joël Godard Émile Zola avait tort et Nietzsche avait raison. Non pas d’une manière absolue, mais sur la pratique de la marche et son effet. Le premier déplorait  : « J’aime la bicyclette pour l’oubli qu’elle donne. J’ai beau marcher, je pense », quand le second positivait  : « seules les pensées que l’on a en marchant valent quelque chose », confirmé par Giono  : « Si tu n’arrives pas à penser, marche » Il serait facile de multiplier les citations, plus contemporaines, la marche étant devenue un domaine littéraire à part entière. Il est vrai que le lectorat potentiel est immense. Si les chiffres varient – plus ou moins de la moitié des Français pratiqueraient la marche ou la randonnée – ils s’accordent toujours à en faire la première activité sportive ou de loisir. Ceux qui veulent s’y adonner dans le Val d’Oise disposent du réseau le plus dense en Île-de-France de sentiers balisés  : 1800 km sur les 2365 que comprend le Plan départemental 20. VAL D’OISE Le magazine du Conseil départemental des itinéraires de promenade et de randonnée (PDIPR). Jean-Bernard Guillaume, randonneur aguerri, affiche une préférence pour le Vexin. « Le Vexin, dit-il, présente des paysages très variés, qui permettent de choisir son terrain en fonction de la météo  : un large plateau coupé par la Chaussée Jules César, à éviter les jours de grand vent, les vallées ombragées de l’Aubette, de la Viosne et de l’Epte, pour les jours de grand soleil. Notre Vexin est très beau, N’hésitons pas à le traverser dans tous les sens, sans moteur et sans y jeter les emballages de barres chocolatées, ni aucun déchet. » La réalisation du PDIPR relève des compétences du Département. Il garantit l’inaliénabilité du chemin et la continuité du passage car en cas de suppression un itinéraire de substitution s’impose. Le Département a décidé récemment de doter le PDIPR d’un outil de cartographie numérique pour faciliter sa gestion et le partage des données
← Les quais de Seine à La Frette-sur-Seine Photographie  : Guillaume Ison Le Magazine du Conseil départemental VAL D’OISE.21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :