[95] Val d'Oise n°18 jui/aoû 2018
[95] Val d'Oise n°18 jui/aoû 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de jui/aoû 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : le tourisme de pleine nature.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
INSERTION ÉDUCATION POPULAIRE SERVICE CIVIQUE 4,2 millions € accordés pour EVA, dispositif mis en place en 2011 qui apporte une aide individuelle jusqu’à 1500 € pour des projets de formation ou de création d’activité, l’obtention du permis de conduire, etc. 1,6 million € de contribution des fonds européens pour l’insertion des jeunes de moins de 30 ans pour la période 2018-2020. Le Département soutient les associations et fédérations d’éducation populaire d’envergure départementale  : la Fédération des Maisons des Jeunes et de la Culture (FDMJC) la Fédération des foyers ruraux les Scouts et Guides de France (SGDF) la Ligue de l'Enseignement l'Institut de formation, d'animation et de conseil du Val d'Oise (IFAC) les FRANCAS les Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active (CEMEA) Ces structures regroupent 400 associations valdoisiennes et concernent + de 12 000 jeunes. Des jeunes de 16 à 25 ans s'engagent 6 à 12 mois, dans des missions de solidarité, citoyenneté, culture, loisirs, sports, environnement… + de 100 volontaires SANTÉ PRÉVENTION SPÉCIALISÉE MOBILITÉ INTERNATIONALE 200 jeunes pourront effectuer une expérience pré-professionnelle avec le programme Erasmus+ en Espagne, Italie, Portugal, Irlande ou Belgique entre 2018 et 2020. Le Département est partenaire et co-financeur de  : PassAge Santé Jeunes à Cergy Maison des Adolescents (MDA) de l'est du Val d'Oise à Gonesse Ecoute-Ados à Beaumont-sur-Oise Ces structures spécialisées proposent accueil, écoute, orientation et prise en charge pour les adolescents et leurs parents. La prévention spécialisée constitue une réponse au risque de rupture sociale et de marginalisation des jeunes âgés de 11 à 25 ans. Une compétence obligatoire du Département qui s’appuie sur 8 associations habilitées et 3 gestions municipales. 4 700 jeunes ont bénéficié d’un accompagnement social et éducatif des équipes de prévention spécialisée en 2017. + 7,5 millions € de budget annuel. Le Département soutient Unis Cité qui accompagne cette année une centaine de volontaires pour la réalisation de missions d’intérêt général sur le Val d’Oise. Depuis février 2018, il s’est inscrit dans le dispositif pour accueillir 10 volontaires. 27 communes couvertes, les 2/3 de la population valdoisienne. 12. LE TERRITOIRE EN QUESTIONS La jeunesse est l’avenir duVal d’Oise Le Val d’Oise est le second département le plus jeune de France métropolitaine, après la Seine-Saint-Denis, avec 34,9% de sa population dans la tranche 0-24 ans quand la moyenne française est à 30% (estimation 2018, statistiques-locales.insee.fr). Au-delà des compétences obligatoires sur la petite enfance et les collèges, de nombreux dispositifs sont conçus ou financés pour les adolescents et les jeunes jusqu’à 25 ans. VAL D’OISE Le magazine du Conseil départemental
UNE 2 e CHANCE EXCELLENCE INFORMATION l’information à destination des jeunes et des professionnels sur les études et les métiers, la santé, les loisirs… 500 jeunes de 18 à 25 ans, sortis sans qualification, sont suivis chaque année par L’École de la 2 e Chance (E2C), soutenue par le Département. 7 sur 10 obtiennent une sortie positive, en emploi ou formation qualifiante. Après Cergy, Argenteuil, Sarcelles et Montigny-lès-Cormeilles, L’E2C va ouvrir un 5 e site, sur le secteur du Haut Val d’Oise. Des jeunes filles stagiaires de l’E2C vont intégrer la plateforme de formation aux métiers du numérique qui ouvre en fin d’année à Ecouen. Depuis 2012, le Prix de l’égalité des chances récompense des jeunes au parcours scolaire exemplaire et qui ont un engagement citoyen. Une dotation de 3 000 à 8 000 € les aide à réaliser leurs projets scolaires  : frais d’internat, stages à l’étranger… Le Département soutient le concours "Un des Meilleurs Apprentis de France" (MAF), piloté par la Société nationale des Meilleurs Ouvriers de France (MOF). 2 jeunes valdoisiens ont remporté un titre national en 2017. Le centre information jeunesse (CIJ) du Val d’Oise, tête de réseau de l’information jeunesse. l’animation du réseau sur les territoires (7 bureaux et 16 points information jeunesse). 63 000 € de soutien du Département au CIJ en 2017. ALLONS PLUS LOIN Cergya Mahendran Conseillère départementale en charge de la Jeunesse et de la Prévention spécialisée Le Département engage des moyens importants pour l’insertion des jeunes ; celle-ci exige d’agir dans de nombreux domaines  : l’action sociale, la santé, la culture, l’économie, l’enseignement supérieur… « Nous finançons L’École de la deuxième chance comme les fablabs ou le futur campus international, le concours du Meilleur apprenti comme la prévention spécialisée. À la variété des situations des jeunes valdoisiens doit répondre la variété des dispositifs pour que chacun puisse être accompagné, quel que soit son niveau initial et quel que soit son projet. Pour l’insertion professionnelle, EVA a été conçu dans cet esprit et sa réussite prouve sa pertinence. » Le magazine du Conseil départemental VAL D’OISE.13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :