[95] Val d'Oise n°17 mai/jun 2018
[95] Val d'Oise n°17 mai/jun 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de mai/jun 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : vous êtes invités aux 50 ans du Val d'Oise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
EXPRESSIONS DIRECTES GROUPE DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE  : UNION POUR LE VAL D’OISE (UVO) Le Département  : une collectivité de projets au côté des Valdoisiens Gérard SEIMBILLE Président de l’UVO Un acte politique fort dans un esprit de responsabilité au service des Valdoisiens  : ainsi pourrait se résumer le budget 2018 de notre collectivité, voté le 30 mars dernier. Malgré des contraintes budgétaires toujours plus importantes imposées par l’Etat et l’augmentation constante des aides sociales, notamment pour les mineurs étrangers non accompagnés, l’exécutif départemental n’augmentera pas la fiscalité et mettra l’accent sur l’investissement et les dépenses d’équipement à chaque étape de la vie des Valdoisiens. D’abord, en investissant pour nos enfants  : le Département s’engage comme chaque année pour la réussite des collégiens avec la construction du 111 ème établissement à Cormeilles-en-Parisis pour une ouverture à la rentrée 2019. De même et afin de répondre aux besoins créés par une démographie dynamique, nous prévoyons la construction d’un nouveau collège de 600 places au Plessis Bouchard pour la rentrée 2021. Ensuite, aux côtés de nos collectivités  : toujours fidèle à sa mission de proximité, le Département amplifiera son soutien financier pour les projets des communes et intercommunalités grâce à une enveloppe de 27 millions d’ € (en augmentation de 8% par rapport à 2017). Sans oublier l’accompagnement des plus fragiles, au cœur de nos compétences et auquel nous sommes très attachés. En premier lieu, le schéma départemental pour les personnes handicapées est l’occasion de rappeler l’engagement du Département au côté des 90 000 Valdoisiens en situation de handicap. Il vise à replacer l’usager au cœur du dispositif afin de faciliter son quotidien. De plus, mobilisé pour favoriser l’insertion professionnelle, le Département accompagne à la fois les allocataires du RSA dans leur parcours de retour à l’emploi et poursuit le dispositif « Entrée dans la Vie Active » (EVA). Grâce à cette aide financière de 1500 € maximum, plus de 3000 jeunes de moins de 26 ans ont déjà pu financer une formation ou leur permis de conduire afin de trouver rapidement un emploi. Enfin, toujours très attentif au bien-être des enfants dont il a la charge, le Conseil départemental construira une nouvelle Maison Départementale de l’Enfance (MDE) au Port de Cergy. Ce bâtiment sera opérationnel en 2021 et pourra accueillir 60 enfants. Nous disposons également d’atouts naturels exceptionnels que nous souhaitons valoriser. Le projet d’aménagement de la plaine de Pierrelaye- Bessancourt prévoit à long terme la plantation d’un million d’arbres, créant ainsi un véritable poumon vert au cœur de notre département. Dans le même temps, favoriser le développement de notre territoire nécessite aussi de proposer un réseau routier performant. Le plan régional « anti-bouchons et pour changer la route » répond à ces exigences. Plusieurs axes du Val d’Oise y sont considérés comme prioritaires  : le tronçon Est Le budget 2018 s’inscrit dans un contexte inédit. Le gouvernement est dirigé par une formation politique sans aucun ancrage local, ce qui l’autorise à malmener les collectivités locales au travers d’un plan de rigueur budgétaire sans précédent. Cela n’enlève rien aux choix de la majorité départementale. Ils ont un effet cumulatif  : hausse de la fiscalité en 2016, suppression de dispositifs de solidarité... Le Conseil départemental n’agit plus comme « un filet de sécurité » pour les Valdoisiens et cela est regrettable. Le RSA et les Mineurs non accompagnés  : des enjeux forts Au cœur des dépenses obligatoires de solidarité, ce sont des problématiques pour lesquelles il faut renouer le dialogue avec l’État pour en obtenir une prise en charge totale ou partielle. Car au final ce sont des situations individuelles qu’il faut traiter avec humanité. Dans les deux cas, l’État porte une responsabilité et ne peut laisser le Département l’assumer seule. de l’Avenue du Parisis, la déviation de la Chapelle-en-Vexin ou encore le réaménagement de la Patte d’Oie d’Herblay. Enfin, l’attractivité de notre territoire passe par les nouvelles technologies. Le déploiement de la fibre optique au bénéfice de tous les habitants fait partie de nos priorités. Comme nous nous y sommes engagés, chaque Valdoisien y sera éligible à horizon 2020 et en particulier notre jeunesse qui y est très sensible. A ce titre, nous poursuivons la création du Campus International de Cergy-Pontoise au côté de nos partenaires. Ce projet constitue le symbole de la rencontre entre les acteurs économiques, politiques et académiques au service de la performance. Dans le prolongement de ce projet, signalons le début des travaux de la Turbine, futur lieu d’innovation et de créativité au cœur de ce campus. Notre politique budgétaire s’inscrit ainsi dans une réelle dynamique de long terme. Nous souhaitons encourager les projets d’envergure pour notre territoire et ainsi démontrer que le Val d’Oise est une terre d’avenir où il fait bon vivre, tout en conservant une gestion rigoureuse de nos ressources. Plus que jamais, le Département demeure une collectivité de proximité. À mi-mandat, nous restons déterminés et fidèles à nos engagements au service des Valdoisiens. ↗LE HÉROS & ↗LE FLOP ↗LE HÉROS Notre pays a été à nouveau touché par une attaque terroriste d’ampleur le 23 mars dernier. Quatre personnes ont trouvé la mort au supermarché de Trèbes dans l’Aude. Parmi elles, le Lieutenant- Colonel Arnaud Beltrame qui a donné sa vie pour sauver celle d’une employée. Son héroïsme et sa bravoure nous obligent. Nous tenions à rendre hommage à un grand homme et à transmettre nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses collègues de la gendarmerie. ↗LE FLOP La SGP sur de mauvais rails Le 22 mars dernier était présenté le budget modificatif de la Société du Grand Paris (SGP). Une fois de plus, les promesses du Gouvernement Retrouvez-nous suruvo.fr, Facebook/groupeuvo, et Twitter@Groupe_UVO ! ne sont pas tenues malgré l’enjeu et l’impact considérable des décisions à prendre sur les populations dont celles du Val d’Oise. Cette réunion aurait dû permettre un débat sincère à ce sujet. Mais les sept Présidents des Départements franciliens ainsi que la Présidente de la Région n’ont pu que déplorer un manque cruel d’informations, alors même que la Ministre des Transports avait pris des engagements en ce sens. Cette situation laisse craindre un énième report des projets d’infrastructures pourtant essentiels pour notre territoire, en particulier sur la ligne 17 du Grand Paris Express. Les élus dont notre Présidente Marie-Christine Cavecchi ont donc voté contre ce budget. Notre Groupe restera mobilisé à ses côtés pour défendre les intérêts des Valdoisiens. GROUPE DE LA MINORITÉ DÉPARTEMENTALE  : SOCIALISTES ET APPARENTÉS (S&A) Budget 2018  : pas de changement structurel, un contexte politique et institutionnel inédit et pourtant de vraies priorités à défendre Jean-Pierre MULLER Président des S&A 50. VAL D’OISE Le magazine du Conseil départemental Le logement et les collèges  : des priorités Le bailleur départemental subit la réforme gouvernementale sur la baisse des dotations alors que la demande de logements n’a jamais été si élevée. De plus, le Département doit maintenir son soutien financier dans le cadre de l’ANRU pour la rénovation de l’habitat et du cadre de vie. Les collèges et la réussite éducative doivent bénéficier du soutien de la puissance publique avec une plus juste répartition sur l’ensemble du territoire, en fonction des besoins réels et des hausses de la démographie. La réussite éducative est l’un des piliers de l’égalité républicaine, nous devons y concourir pleinement et malheureusement le compte n’y est pas. - Ce n’est pas l’idée que nous nous faisons d’un Val d’Oise Solidaire et inclusif. Nous avons donc voté contre ce budget. Contacts et informations  : socialistesetapparentes.cd95@gmail.com Facebook/socialistesetapparentes95 et Twitter @SocialisteApp95



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :