[95] Val d'Oise n°17 mai/jun 2018
[95] Val d'Oise n°17 mai/jun 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de mai/jun 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : vous êtes invités aux 50 ans du Val d'Oise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
ET AILLEURS MERCI L’EUROPE par Awa Sene et Joël Godard Le « Joli Mois de l’Europe », en mai, met en lumière les projets européens financés en France. Alors que la Commission européenne élabore son budget pour les sept prochaines années, dans le contexte du Brexit, l’Ile-de-France rappelle la contribution précieuse des fonds européens. Quel est le point commun entre les start-up qui incubent à Laval Mayenne Technopole et les tortues d’Hermann, la seule espèce terrestre sauvage vivant en France, dans le Var précisément ? Entre la signalétique de l’Avenue verte Paris-Londres et la formation en développement web proposée par Simplon Roubaix ? Tous ces projets et structures bénéficient de fonds européens. En France un projet est cofinancé toutes les 3 minutes. « L’Europe de proximité existe, nous aidons les porteurs de projets à bénéficier de ses fonds. » Stéphanie Von Euw Vice-Présidente du Conseil régional d’Ile-de-France 351 milliards d’euros, soit plus d’un tiers du budget de l’Union européenne sur la période 2014-2020, servent à réduire les déséquilibres économiques et sociaux entre les États membres et au sein même des territoires de chaque État. Sur les 27 milliards d’euros attribués à la France, la région Ile-de-France a obtenu plus de 915 millions. Ils financent des centaines d’actions de formation, d’insertion professionnelle, de rénovation urbaine, d’aide à l’innovation 36. VAL D’OISE Le magazine du Conseil départemental et à l’entrepreneuriat, de protection de l’environnement et de promotion du développement durable... Par exemple la Maison des solidarités à Noisy-le-Sec en Seine-Saint-Denis, la Maison de l’emploi à Corbeil-Essonnes, Activity’, agence d’insertion des Yvelines… Stéphanie Von Euw, Vice-Présidente du Conseil régional d’Ile-de-France en charge des Affaires Européennes, et élue valdoisienne, a présenté au Parlement européen en janvier dernier les propositions de la Région résultant d’une grande consultation de porteurs de projets franciliens. « Cette consultation, a-t-elle déclaré, démontre l’apport de la politique de cohésion européenne aux porteurs de projets et nous engage à aller vers plus de simplification répondant aux besoins des acteurs franciliens et permettant de réduire les fractures territoriales. » Les prochaines élections européennes auront lieu en mai 2019. Parlement et Commission semblent bien éloignés. Pourtant c’est d’eux que dépendent en partie dans le Val d’Oise l’accompagnement vers l’emploi des bénéficiaires du RSA et des jeunes de 18 à 25 ans, des actions éducatives contre le décrochage scolaire ou encore des réalisations comme la création de fablabs. C’est pour votre quotidien que vous irez voter. Photographie  : en haut Paul Grecaud-AdobeStock
Le Parlement européen à Bruxelles Laval Mayenne Technopole 20 ans au service de l’Innovation Pour les collégiens désinvestis ou en voie de décrochage, le Val d’Oise a élaboré un programme bénéficiant des fonds européens (FSE) Photographie  : Laval Mayenne Technopole/Jacques Olivier LA TURBINE EN PLUS ET CHEZ NOUS ? La Turbine, dont le chantier démarrera prochainement, est un des grands projets que les fonds européens soutiennent dans le Val d’Oise. Ils apportent 40 millions d’euros au Val d’Oise pour la programmation 2014-2020. « Il est impératif que l’Union européenne prolonge son soutien aux projets du Val d’Oise. Nous l’avons réaffirmé lors de la consultation publique lancée par la Commission européenne sur la future politique de cohésion. Celle-ci exige un accompagnement soutenu des publics fragiles et des créateurs d’entreprises. » Michel Aumas Conseiller départemental délégué aux Affaires internationales et européennes Un campus à l’échelle européenne Le Val d’Oise vise l’intégration de son futur campus international de Cergy-Pontoise au bloc des meilleures universités mondiales. Chaque nouvel équipement, comme le fablab Labboite ou l’espace de coworking dans la bibliothèque universitaire des Cerclades est conçu pour apporter une brique supplémentaire à ce projet. Le magazine du Conseil départemental VAL D’OISE.37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :