[95] Val d'Oise n°17 mai/jun 2018
[95] Val d'Oise n°17 mai/jun 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de mai/jun 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : vous êtes invités aux 50 ans du Val d'Oise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
LE TÉMOIN DU DOSSIER José Guérin Homme de parole(s). Directeur de la radio RGB, il a reçu à son micro toutes les personnalités valdoisiennes et été le témoin de l’évolution du département. Quelles attaches avez-vous avec le Val d’Oise ? Un profond attachement affectif. Je suis né à Montmorency, je suis allé à l’école à Montmagny et au collège à Enghien-les-Bains, j’habite à Pontoise et je travaille dans une radio installée à Cergy qui émet sur l’agglomération, et partout via internet. Quand je voyage en province et qu’on me demande d’où je suis, je réponds toujours que je viens du Val d’Oise, c’est pour moi la bonne échelle. J’ai beau en connaître bien des lieux, je le redécouvre à chaque promenade et avec toujours autant de plaisir. Quel regard portez-vous sur les 50 ans écoulés ? J’apprécie le chemin accompli mais je considère que le Val d’Oise a trop souvent été négligé dans l’ensemble francilien. Et cela dès le début, comme l’abandon de l’aérotrain le symbolise. Quels sont les projets structurants du Grand Paris attribués au Val d’Oise ? Un seul tronçon de la ligne 17 du métro express, et une seule gare, à Gonesse. Et les reports annoncés récemment font craindre pour le développement économique dans ce secteur. Il faut connaître et prendre en compte les besoins locaux ; le Conseil départemental est une institution utile car elle repose justement sur des actions et des élus de proximité. Il faut faire confiance aux citoyens. Le Val d’Oise est-il pour autant voué à la relégation ? Non, le Val d’Oise est un département encore en devenir. J’aime à lui appliquer la formule de « terre des possibles ». Sa grande diversité d’habitants et de territoires est un atout. Nous avons un équilibre entre la partie rurale et la partie urbanisée, il faut le conserver. On peut éprouver ici des sensations intenses et différentes. Celle de la spiritualité et de la sérénité à Royaumont ou à Maubuisson, où le Département mène une belle action pour l’art. Celle de la modernité en parcourant l’axe majeur à Cergy. Par lui, on arrive à l’Ile de loisirs dont j’apprécie la vie exubérante. Pour moi, qui vis en appartement, c’est mon jardin. Toutes ces situations ne s’opposent pas mais se complètent car je partage cette expression de Georges Pérec  : « Vivre, c’est passer d’un espace à un autre en essayant le plus possible de ne pas se cogner. » Plus d’informations sur radiorgb.net Écouter sur RGB  : 99,2 FM Le magazine du Conseil départemental VAL D’OISE.25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :