[95] Val d'Oise n°15 jan/fév 2018
[95] Val d'Oise n°15 jan/fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de jan/fév 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : le Val d'Oise trace sa route !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
ZAPPING 8. Arrêt sur image Il y a quelque raison à choisir un visuel extrait d’un reportage réalisé à Mirapolis pour saluer Johnny Hallyday. Le parc d’attraction était implanté à Cergy-Pontoise sous la figure tutélaire de Gargantua, le géant des légendes popularisé par Rabelais. C’est la seule échelle, celle de la démesure, qui convienne à l’artiste  : un millier de chansons, 29 millions de spectateurs, 110 millions de disques, des concerts à la mise en scène pharaonique, comme l’arrivée en hélicoptère au Stade de France ou le poing métallique de 15 m du Zénith… « Légendaire » titrait seulement le numéro spécial que Le Parisien lui consacrait le 7 décembre. La démesure a souvent accompagné aussi sa vie privée. Les photos qui le montrent au fameux studio d’Hérouville, où les Bee Gees et Bowie ont enregistré, correspondent à sa liaison passionnée, vers 1972, avec Nanette Workman, alors sa choriste. VAL D’OISE Le magazine du Conseil départemental La vidéo de Johnny Hallyday à Mirapolis sur ina.fr En plus Avec le château d’Hérouville, le compositeur Michel Magne a inventé le concept de studio de résidence. Strawberry Studio a amené dans le Vexin les stars des années 70, d‘Elton John à Pink Floyd. On connaît l’histoire du studio grâce à Laurent Crételle et Thierry Delhaye qui ont tiré de leur documentation une formidable exposition Made in Hérouville 1969-1985. Photographie  : INA
LE TOURISME EN ARCHIPELS Le Val d’Oise touristique offre une grande diversité de sites et une large palette d’activités, mais variables selon les territoires. Ainsi les paysages préservés du Vexin sont-ils appréciés des randonneurs à vélo tandis que les équipements modernes de Roissy se prêtent mieux au tourisme d’affaire. Les réflexions et concertations menées durant l’année ont amené le Département à une nouvelle stratégie touristique. 4 « archipels d’attractivité touristique » sont identifiés  : le Vexin, Roissy Carnelle Pays de France, Forêt de Montmorency Rives de Seine, Vallée de l’Oise. Chaque archipel définira ses priorités pour que l’offre touristique colle au mieux au territoire. Le Département l’accompagne notamment par la réorientation territoriale de l’appel à projets touristiques innovants et une bonification « tourisme » dans le dispositif d’aides aux communes. « Nous allons structurer et animer les archipels touristiques. Ils peuvent compter sur l’expertise de Val d’Oise Tourisme, qu’il s’agisse de l’amélioration de l’offre, de sa promotion et de sa commercialisation, 3 axes forts du nouveau schéma départemental. » Gérard Lambert-Motte Conseiller départemental délégué à la Culture, au Tourisme et au Patrimoine LE DÉBIT DE L’EAU Le Département a adopté son nouveau Schéma départemental d’alimentation en eau potable (SDAEP). L’occasion de rappeler que depuis 2007 la qualité de l’eau distribuée s’est améliorée et le rendement des réseaux a augmenté. 81 captages ont une capacité de production journalière de 121 375 m 3. C’est suffisant pour couvrir les besoins des Valdoisiens jusqu’à l’horizon 2030, en tenant compte d’une augmentation de la population de 12%. PLUS D’APPRENTIS Le Conseil régional d’Ile-de-France veut faire passer le nombre d’apprentis et de stagiaires en Ile-de-France de 80 000 aujourd’hui à 100 000 en quatre ans. Cet objectif rejoint les engagements du Département en faveur de la formation et de l’insertion professionnelle. Aussi le Département confirme sa politique en signant avec la Région une convention relative aux apprentis et stagiaires. UNE SECONDE CHANCE NUMÉRIQUE L’École de la Deuxième Chance en Val d’Oise a été labellisée Grande Ecole du numérique. Destinée aux jeunes de 18 à 25 ans, sans diplôme ni qualification, elle leur apporte des compétences numériques et robotiques utiles à une insertion professionnelle, au-delà d’une formation généraliste nécessaire à l’insertion citoyenne. À NOTER SUR VOS AGENDAS 24 janvier Plus d’informations au e2c95.com > Speed-meeting au collège G. Brassens de Taverny Le magazine du Conseil départemental VAL D’OISE.9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :