[95] Val d'Oise n°15 jan/fév 2018
[95] Val d'Oise n°15 jan/fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de jan/fév 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : le Val d'Oise trace sa route !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
VAL D’OISE HABITAT, PREMIER BAILLEUR DU DEPARTEMENT DES PROGRAMMES SPÉCIFIQUES Résidences universitaires Casernes de gendarmerie 12. LE TERRITOIRE EN QUESTIONS Au 31 décembre 2016, avec l’intégration de l’Opievoy, le patrimoine de Val d’Oise Habitat a augmenté. 52 communes 67 communes Résidences intergénérationnelles Commerces et locaux administratifs 10 871 logements 20 006 logements VAL D’OISE Le magazine du Conseil départemental Val d’Oise Habitat en alerte Val d’Oise Habitat a doublé son patrimoine début 2017 et loge 75 000 Valdoisiens. Les mesures annoncées dans la loi de finances 2018 remettent gravement en question sa capacité d’améliorer et d’entretenir le cadre de vie de ses locataires. Résidences pour personnes âgées Résidences pour jeunes travailleurs UN BUDGET DE 266 MILLIONS D’EUROS (EN 2017) 139M € FONCTIONNEMENT UN PARC ENTRETENU À VOTRE SERVICE 266 M € 127M € INVESTISSEMENTS 2 165 logements réhabilités pour un montant de dépenses de 36,6 M € entre 2011 et 2016. En 2017, 1261 logements ont été réhabilités. 347 41% Collaborateurs DES LOYERS ACCESSIBLES 14 opérations de construction en cours dont 100 logements à Vauréal et 150 à Monsoult En réhabilitation, notamment 350 logements à Eaubonne et 250 à Saint-Prix en service de proximité  : gardiens d’immeubles, personnel d’entretien… Loyer moyen 6,22 € /m 2
CADRE DE VIE MENACÉ APL L’IMPACT DES MESURES POUR VOH DES DÉPENSES NOUVELLES  : MOINS DE RECETTES  : 3 M € avec la hausse possible du taux de TVA sur les opérations de construction et de réhabilitation, et 6 M € à cause de la hausse des cotisations -5M € En perdant 11,5 M € en 2018, VOH perdrait une grande partie de sa capacité d’autofinancement nécessaire aux travaux. LES CONSÉQUENCES POUR LES ENTREPRISES signez la pétition sur valdoise.fr La baisse des aides personnalisées au logement (APL) va impacter les budgets des offices publics de 800 millions en 2018. dus à la Réduction du Loyer de Solidarité en 2018 15% de l’activité des entreprises du bâtiment provient des chantiers des offices HLM. 5 000 emplois sont menacés sur 3 ans dans le Val d’Oise par les mesures projetées. ALLONS PLUS LOIN Marie-Christine Cavecchi Présidente du Conseil départemental, Présidente de Val d’Oise Habitat L’Ile-de-France manque de logements. Les mesures annoncées ne sont pas susceptibles d’arranger la situation. Bien au contraire. « L’impact des mesures pourrait être désastreux pour le logement social. Val d’Oise Habitat perdrait quasiment tout son autofinancement, ce qui mettrait en péril gravement sa capacité à mener à bien son programme de constructions et de réhabilitations dès 2018. Ces mesures auraient par ailleurs un effet très négatif sur le cadre de vie des habitants mais aussi sur l’activité et la création d’emplois dans le secteur du bâtiment. Face à ces enjeux, je souhaite m’impliquer fortement dans un combat d’intérêt à la fois national et départemental pour le Val d’Oise et les Valdoisiens. » Le magazine du Conseil départemental VAL D’OISE.13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :