[95] Val d'Oise n°13 sep/oct 2017
[95] Val d'Oise n°13 sep/oct 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de sep/oct 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 21,2 Mo

  • Dans ce numéro : éducation et égalité des chances.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
ZAPPING 8. Arrêt sur image Vue d’un propylée du Pavillon soviétique de l’exposition de 1937 En 2004, une découverte historique majeure a marqué le département. En explorant les glacières du château de Baillet-en-France, les archéologues de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) découvrent un amoncellement d’éléments sculptés en béton. Il s’agit en réalité des œuvres de Joseph Moiseevitch Tchaïkov, l’une des fi gures de l’art réaliste soviétique. Et pour comprendre leur présence dans le sous-sol valdoisien, il suffi t de dérouler l’histoire de ce château. En 1937, le Syndicat de la métallurgie a transformé le parc du site en centre de vacances. L’URSS fera don des bas-reliefs de son pavillon présenté lors de l’Exposition internationale de Paris à la Confédération du travail, en plein Front populaire. Démontées au printemps 1941 puis un temps exposées à la Libération, les sculptures furent ensuite reléguées et oubliées dans une glacière du château. Les statues au cœur d’un colloque Un colloque international Cent ans après la révolution d’octobre  : peut-on écrire une histoire française du patrimoine soviétique ? propose de mener une réflexion sur les enjeux multiples que soulèvent les traces encore présentes de l’Union soviétique en mobilisant différentes disciplines  : histoire sociale, patrimoine, histoire de l’art et archéologie. Le colloque qui se déroulera à Paris se clôturera avec une journée d’excursion dans le Val d’Oise, du lieu de découverte des statues à Baillet-en-France au Musée archéologique départemental à Guiry-en-Vexin où elles sont exposées. Du 12 au 14 octobre. Plus d’informations au 01 34 33 86 00 ou sur patrimoinesovietique2017@gmail.com VAL D’OISE Le magazine du Conseil départemental Photographie  : photo anonyme
VIVE LES ASSOCIATIONS ! Dans le Val d’Oise, plus de 150 000 bénévoles ont un engagement associatif. Chaque année, en moyenne 1000 nouvelles associations sont déclarées. Cette dynamique sociale est soutenue par le Département qui, en juillet, a alloué près de 900 000 euros de subventions à plus de 1300 associations. À la séance de septembre, d’autres seront bénéfi ciaires de nouvelles subventions. En lançant en 2013 l’opération MicroDon, il a aussi fait le pari de leur permettre d’accéder à un mode de fi nancement innovant fondé sur un partenariat avec des magasins relais et bien sûr les Valdoisiens. Une opportunité pour les associations de renforcer leurs moyens d’actions mais aussi leur réseau et ainsi de valoriser leur travail en se faisant connaître. « Les associations poursuivent toutes un intérêt commun départemental  : celui d’améliorer la qualité de vie des citoyens à travers diverses activités d’épanouissement, de partage ou d’aide. C’est une priorité pour le Département de soutenir leurs actions de proximité qui réunissent des centaines de milliers de bénévoles passionnés. » Philippe Rouleau Vice-Président du Conseil départemental délégué aux Relations avec les associations LE VAL D’OISE PROTÈGE LES FEMMES VICTIMES DE VIOLENCES Un protocole a été signé fin juin par le Préfet, le Conseil départemental, les représentants de la justice mais aussi des associations. Objectif  : faciliter la mise en œuvre des ordonnances de protection des victimes de violences conjugales. Peu connues et trop peu utilisées, les ordonnances permettent pourtant au juge aux affaires familiales, face à des situations de violences faites aux femmes, d’ordonner la résidence séparée du couple, d’interdire au conjoint violent d’entrer en relation avec son conjoint ou son ex conjoint ou encore d’autoriser la victime à dissimuler son domicile. Plus d’informations sur adie.org L’AIDE DE L’ADIE L’Adie (Association pour le droit à l’initiative économique) dispose de quelque 120 agences en France, dont 3 dans le Val d’Oise. Après celles d’Argenteuil et de Sarcelles, une antenne a été installée dans les locaux de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Cergy. L’Adie permet aux jeunes porteurs de projets d’obtenir un financement pouvant aller jusqu’à 10 000 euros, grâce au système du microcrédit. Soutenue par le Département, l’Adie vise à financer plus de 200 personnes dans les trois ans. COVOIT’ICI EN APPLI Service public de covoiturage dans le Val d’Oise et les Yvelines, Covoit’ici lance une application mobile. Les conducteurs peuvent désormais visualiser en temps réel les demandes de covoiturage et recevoir des notifi cations lorsqu’ils sont situés dans un rayon de 10 km autour de la station d’où la demande est émise. Quant aux passagers, plus de questions à se poser sur le tarif ou le temps d’attente grâce au simulateur d’itinéraires. Plus d’informations sur covoitici.fr Le magazine du Conseil départemental VAL D’OISE.9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :